DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LA MAISON PRES DU CIMETIERE




Titre : La maison près du cimetière

Version : Française
Auteur de la critique : Nicore
Date de la critique : 03/04/2006

Cette critique a été visitée 1157 fois. Aide

 

Editeur : Neo Publishing
Année de sortie au cinéma : 1982
Date de sortie du DVD : 05/02/2004
Durée du film : 87 minutes


Résumé : Après le suicide de son mentor, le Dr Norman Boyle emménage dans la maison de ce dernier avec sa femme et son fils. A peine arrivés, d'inquiétants bruits percent le silence de la bâtisse, le jeune fils converse avec une petite fille qu'il est seul à voir, et Mme Boyle trouve une pierre tombale dans l'une des pièces. Sombrant lentement dans la folie et l'horreur, la famille découvre rapidement que quelque chose se terre dans le sous-sol de la maison. Quelque chose d'ancien et d'immonde, prêt à tout pour survivre.
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8.5/10)

Avec "La maison près du cimetière", le réalisateur Lucio Fulci signe son dernier grand film d'épouvante tendance horrifique. Le script, peu innovant, relate l'installation d'une famille dans une maison ( près d'un cimetière familial, mais cela apporte peu à l'histoire, si ce n'est de donner l'occasion à l'auteur d'insérer dans le film de longs travellings, dont il a le secret, sur les tombes, participant ainsi activement à l'ambiance macabre générale ), cachant un secret immonde dans sa cave, puisque l'ancien propriétaire des lieux, le docteur Freudstein, y survit grâce aux cellules humaines qu'il prélève sur ses victimes. A cette intrigue principale, le réalisateur ajoute une touche onirique et mystérieuse avec cette petite fille étrange et médium, visible uniquement par le jeune fils de la famille. Une fois encore, Lucio Fulci arrive aisément à créer une atmosphère lourde et pesante, propice à générer l'angoisse et le suspense, aidé par les décors sinistres de la demeure. Mais le réalisateur ne néglige pas pour autant les séquences terriblement sanglantes, avec des meurtres graphiques riches en gros plans et jaillissements de sang, mais aussi putrides avec le mort-vivant et ses asticots sortant du ventre, ainsi que son laboratoire regorgeant de morceaux de cadavres. Et l'on sent bien que ce sont ces tableaux gores qui ont le plus intéressé l'auteur, tant les séquences intermédiaires semblent par moment quelque peu bâclées. Le métrage n'hésite pas non plus à confronter largement un jeune garçon à toutes ces horreurs, s'attaquant de front à l'un des tabous modernes. Le talent du réalisateur éclate ici encore et son style si particulier inonde le film, avec ces gros plans serrés sur les visages toujours aussi efficaces et sa manière si personnelle de filmer le macabre. L'interprétation est convaincante, Katherine McColl est toujours aussi inspirée, et même le garçonnet est crédible. Les effets spéciaux saignants de Giannetto de Rossi sont extrêmement réalistes et généreux, à base d'égorgements et de coups de couteaux terribles ( le gorissime meurtre de l'agent immobilier ) mais moins nombreux que dans les autres "classiques" du réalisateur. Donc, "La maison près du cimetière", même si elle marque quand même le début de la fin de la grande époque de son réalisateur, n'en demeure pas moins efficace, stressante et d'un gore sérieux des plus réjouissant !


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2/3) Avis sur le son :   (2/3)

L'image a un grain légèrement visible et a conservé ses défauts d'origine.

La bande-son est convaincante, avec une formidable partition musicale, parfaitement adaptée à chaque situation.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Les menus sont d'excellente tenue, mais les bonus se limitent aux bandes-annonces des films du réalisateur édités par Néo Publishing, la fiche technique du film, la biographie de Lucio Fulci et les filmos d'usage.

L'affiche, quoique un peu sombre, a un bon impact, le verso est plus sobre et basique, mais complet. Le disque introduit un autre visuel du film, d'un bon graphisme.


Note finale :

  (14/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020