DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


PHOTO OBSESSION



Jaquette H.R.


Titre : Photo obsession

Version : Française
Auteur de la critique : Tyler
Date de la critique : 02/06/2003

Cette critique a été visitée 1708 fois. Aide

 

Editeur : 20th Century Fox
Année de sortie au cinéma : 2002
Date de sortie du DVD : 19/03/2003
Durée du film : 92 minutes
Acteurs: Robin Williams


Résumé : Sy est un employé solitaire dans la boutique de développement photo rapide d’un centre commercial. Sa seule distraction, son seul oxygène, c’est la famille Yorkin. Nina et Will Yorkin font en effet développer leurs pellicules dans la boutique de Sy depuis des années...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9/10)

Et si ce film était le plus intéressant de l'année 2002 ? Et si sous ces allures de clown un rien insipide, Robin williams était capable de donner le meilleur ? Et si Mark Romanek faisait partie de cette nouvelle génération de réalisateurs surdoués (remember David Fincher / Darren Aronofsky / David O Russel...)? Toutes les réponses ne sont pas dans le film mais ce qui est sûr, c'est que Photo Obsession vaut bien mieux que son titre de téléfilm de série B Hollywood night.

Aux antipodes du mauvais thriller que les petits malins du marketing ont voulu nous vendre, Photo Obsession, non content d'être un film envoûtant et remarquablement subtil, se distingue par des qualités de mise en scène et d'interprétation suffisamment exceptionnelles pour que l'on s'y attarde sérieusement. Robin williams campe Sy, un personnage dont la solitude compulsive engendre un comportement voyeuriste vis à vis de ses contemporains. Ca tombe plutôt bien puisque que ce dernier développe des photos dans une grande surface et peut donc vivre sa vie par procuration uniquement par l'imagination en se projettant dans l'existence de tous ces clients aux visages inscrits sur les clichés. Parmi ces images favorites, celle d'une famille dans laquelle ce personnage se projette afin de trouver réconfort et paix. Toutefois, un évènement malheureux va briser ce cycle et entrainer Sy vers des zones plus sombres : dans une spirale de folie où rêve et réalité, fantasmes et désirs vont se méler tragiquement. Romaneck suit admirablement son personnage (Williams, présent à tous les plans) dans une chute d'autant plus éprouvante que Sy ne nous apparait pas comme fou mais simplement malade de solitude. Il décrit avec une réelle virtuosité un univers désespérement clos, lisse et inhumain à l'image de williams traversant inlassablement les interminables rayons de son supermarché aux couleurs froides et glaçantes. Chaque plan donne l'impression d'être soigneusement construit et le montage qui évite les effets faciles réservent quelques surprises lors desquelles les fantasmes de Sy font une brusques irruption dans la "réalité". On retiendra une séquence onirique muette très traumatisante. Mention spéciale également pour l'exceptionelle musique qui rappelle d'ailleurs le travail de Clint Mansel sur Requiem for a dream. Vous l'aurez compris donc, Photo Obsession est un film à ne pas manquer. Un film américain qui parle de la folie ordinaire d'un personnage si banal qu'il pourrait être notre voisin. C'est ça la grande force du film de Romaneck : la stupéfiante proximité que l'on développe avec le personnage, loin, très loin des caricatures fatiguantes des blockbusters Hollywoodiens.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

Une très belle restitution de la photographie et une définition précise. 1.85 16/9.

VO 5.1 tout à fait efficace dans la retranscription de la magistrale BO. Elle met également en valeur les silences pesants du film avec beaucoup de sobriété et permet d'apprécier au maximum la performance des acteurs (vive la VO !!!). La VF 2.0 (dolby surround) est techniquement en dessous mais assure quand même le spectacle. Reste que étant projectionniste dans un multiplexe et ayant projetté le film, il me semble bien qu'il existait un VF Dolby Digital 6 canaux.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Des bonus un peu décevant au regard de la qualité du film. 2 documentaires et des commentaires mais on reste sur sa faim même si l'animation des menus est vraiment très belle. Et tout cela relève bien plus de la promo que du travail de fond. Vu la relative mesquinerie de cette édition, on peut peut être espéré un collector ? Le film le mérite largement.

Sérigraphie correcte mais un boitier classique. Encore une fois, ce n'est pas l'édition rêvée.


Note finale :

  (15.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- avec Robin Williams

Informations complémentaires :
- voir les différences entre ce DVD et l'édition belge

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020