DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


BABY FACE - COLLECTION LES TRESORS WARNER




Titre : Baby face - Collection Les trésors Warner

Version : Française
Auteur de la critique : sapiens
Date de la critique : 26/04/2016

Cette critique a été visitée 381 fois. Aide

 

Editeur : Warner Home Vidéo
Année de sortie au cinéma : 1933
Date de sortie du DVD : 10/10/2012
Durée du film : 70 minutes


Résumé : En pleine prohibition, Liliane est serveuse dans un speakeasy miteux. Son père la force à coucher avec ses clients rustres et brutaux.
Acheter ce DVD
chez Amazon à 27.21€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8.5/10)

En 1932, la MGM eut un grand succès avec un film nommé "La femme aux cheveux rouges" de Jack Conway, qui mettait en scène une fille ambitieuse utilisant la promotion canapé pour s'élever dans la haute société. Darryl Zanuck décide d'écrire une histoire similaire pour répondre au succès de la MGM. Il vend son scénario pour 1$ à la Warner dont il était déjà employé et sera crédité sous le pseudonyme Mark Canfield.
Avec son histoire et sa fin immorale, "Baby face" va être un des films déclanchant de la mise en place du code de censure Hays aux Etats-Unis en 1935. Car le scénario fait ici presque l'éloge de la prostitution pour réussir dans la vie; et en donnant une citation Nietsche comme caution morale ! Du moins dans la version non censurée, car même si la commission Hays n'était pas encore en vigueur, une certaine auto-censure avait déjà lieu aux Etats-Unis où les cinémas étaient aptent à refuser de projeter certains films. Le film fut donc corrigé avant distribution en supprimant cette référence à Nietsche et avec une fin alternative où Lily retrouve sa condition modeste. Ceci n'empêchera pas celui-ci d'être interdit de certaines salles à l'époque.
Cette version non censurée ne fut retrouvée qu'en 2004 dans les archives de la Warner, dévoilant un film avec un cynisme rarement égalé et avec sa fin originale. Les répliques singlantes de Barbara Stanwyck font mouches des dialogues parfaitement cisellés non sans humour noir. Un humour que le réalisateur sait aussi utiliser dans sa mise en scène, comme cette scène où Henry Kolker se rend pour la première fois chez Lily. On le voit ressortir presque immédiatement laissant croire que ce fut une courte visite, jusqu'à ce que une femme de ménage dans le couloir lui dise "Good morning !". Le réalisateur laisse aussi planer le doute sur les relations de Lily avec sa bonne noire, qui ne la quitte jamais et qui semble être la seule chose qu'elle défendra dans le film.
On notera une courte apparition parmi les amants, d'un jeune acteur nommé John Wayne.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (1.5/3) Avis sur le son :   (1.5/3)

Copie très moyenne, mais se laissant regarder.

Son mono en VO uniquement. Sous-titres escamotables.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (0/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

Rien.

Affreuse charte visuelle.


Note finale :

  (11.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020