DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


STARCRASH : LE CHOC DES ETOILES




Titre : Starcrash : Le choc des étoiles

Version : Française
Auteur de la critique : flo001fg
Date de la critique : 07/04/2012

Cette critique a été visitée 419 fois. Aide

 

Editeur : Neo Publishing
Année de sortie au cinéma : 1979
Date de sortie du DVD : 17/02/2004
Durée du film : 92 minutes


Résumé : Voyageurs des espaces intersidéraux, Akton et Stella Star sont pris en chasse par des contrebandiers. Ils réussissent à les semer avant d'être arrêtés par la police locale. Stella s'évade aussitôt. Elle apprend qu'elle et son complice ont été désignés par l'Empereur galactique pour retrouver son fils, attaqué par le plus grand ennemi de la paix sidérale, Zarth Arn.
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (2/10)

Starcrash : 3/10

Depuis le temps que j'entendais parler de "Starcrash" comme étant l'un des plus grands nanars de tous les temps, je commençais à avoir un peu honte de ne l'avoir jamais vu, surtout que le film a été édité par Neo Publishing, mon éditeur favori et de plus réalisé par Luigi Cozzi... Grosse lacune donc, enfin réparée!
Effectivement, pour un nanar, c'est un nanar!!! Surfant sur le succès inattendu à l'époque de "Star wars", Luigi Cozzi ("Contamination", "Paganini Horror", "L'assassino è costretto ad uccidere ancora") signe un film de science-fiction hyper kitsch et complètement fauché aux effets spéciaux très mal faits et donc particulièrement risible. Le réalisateur a semble-t-il voulu faire un film de SF à la Ray Harryhausen, ce qui effectivement se ressent beaucoup lors, principalement, de deux scènes, mais cela n'empêche pas que cela soit très mal fait et que l'on voit sans arrêt qu'on a affaire à de simples maquettes rudimentaires. Côté crédibilité, zéro! Côté pouffé de rires, c'est 100% réussi! Mais involontaire! Ajouté à cela, des acteurs principaux ultra mauvais... Marjoe Gortner ("Tremblement de terre", "Soudain les monstres") est vraiment exceptionnel tellement il joue mal et son physique guère avantageux n'arrange rien! Quant au jeune David Hasselhoff ("K 2000", "Alerte à Malibu"), il atteint des sommets dans le ridicule absolument inégalable (Il faut le voir se battre au sabre laser!!! Ça vaut vraiment le jus!). Heureusement, il reste la jolie Caroline Munro ("Dracula '73", "L'espion qui m'aimait", "Maniac", "Les prédateurs de la nuit"), qui est ici particulièrement mise en valeur grâce à une tenue hyper sexy, voir limite SM et Joe Spinell ("Maniac", "Le convoi de la peur", "Les faucons de la nuit"), qui incarne un méchant vraiment amusant. En revanche, Christopher Plummer ("La mélodie du bonheur", "La chute de l'empire romain") et Robert Tessier ("Les grands fonds", "Le bagarreur") ne relèveront pas le niveau et participeront même au désastre. On remarquera par contre la présence de la charmante Nadia Cassini ("L'infirmière de l'hosto du régiment", "L'infirmière a le bistouri facile"), habituée des comédies polissonnes italiennes des années 70 qu’on aurait aimé voir un peu plus longtemps à l’écran. Les dialogues sont vraiment croustillants. Les décors et les costumes, on n’en parle même pas... Quant à la musique signée par John Barry ("L'homme au pistolet d'or", "Les diamants sont éternels", "Amicalement vôtre..."), elle semble totalement en décalage avec le film, mais ajoute au charme de celui-ci, car au final, "Starcrash" est un film fort sympathique et amusant...
A voir pour une poilade assurée pour tous les amateurs de nanars et autres séries Z, pour les autres, cela risque d'être la consternation!

Starcrash 2 : 1/10

Peut-on faire pire que "Starcrash"? Oui, "Starcrash 2"!!!
Débutant comme un épisode de "San Ku Kaï" sans asiatiques, ce space opera touche vraiment le fond avec des acteurs sans talent, ni charisme où seule la plastique de la jolie Sherry Buchanan ("La terreur des zombies", "La settima donna", "La lame infernale", "Tentacules") maintiendra un temps soit peu notre attention, grâce à une seconde partie érotisante du métrage, lorsque les deux héros arriveront sur terre et feront la découverte de l'amour. Le film aurait pu d'ailleurs s’appeler "Starcrash 2 ou la recherche du plaisir"... Cela aurait pu être pas mal! Le réalisateur Bitto Albertini ("Black Emanuelle", "Emanuelle nera No. 2", "Les trois superman du kung fu", "L'éveil des sens d'Emy Wong") ne fait pas preuve de beaucoup de talent ici, nous livrant du sous Hamilton, ultra soft... Le film se regarde sous un œil consterné où l'on se demande comment on a pu pondre un truc pareil! Les décors et les costumes sont ridicules et les effets spéciaux, dignes de "San Ku Kaï", sont assez affligeants... Seul l'acteur Don Powell ("Black Emanuelle", "Emanuelle nera No. 2") tirera quelque peu son épingle du jeu en méchant particulièrement amusant avec son costume ridicule et sa barbe pailletée. Fausto Di Bella ("La possédée du vice", "Torso") semble lui avoir été choisi pour incarner un Marjoe Gortner brun tant sa coupe ressemble à celle de l'ancien jeune prédicateur...
"Starcrash 2" n'est pas un nanar, c'est juste un navet!

Neo Publishing ayant mis la clef sous la porte il y a quelques années, cette édition est devenue très rare à se procurer, toutefois, si ces films vous intéressent, les éditions simples sont assez faciles à trouver et pour un prix plus que modique.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (1.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

L'image de "Starcrash" est assez sale et comporte pas mal de défauts, mais il était difficile d'espérer une remasterisation pour un tel film. Celle du 2 est meilleure, mais comporte aussi quelques défauts. Format 1.85:1, 16/9ème pour le premier "Starcrash" et 1.66:1, 4/3 pour le second.

Malgré de petits défauts, cela reste très convenable avec de bonnes pistes 2.0, 5.1 et dts pour le fantastique (LOL) doublage français, qui apporte encore un plus au film et 2.0 pour les versions italienne et anglaise. Le second épisode est uniquement en français, mais il faut bien avouer que cette version suffit largement...

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Cette édition contient des bonus assez conséquents avec un making of d'époque de 80 minutes, un excellent documentaire de 40 minutes sur Luigi Cozzi par D. Gouyette, une galerie photos, la géniale bande annonce, des filmographies et des biographies, une fiche technique et des crédits en bonus caché.

Jolie jaquette, accompagné d'un fourreau cartonné au visuel très psychédélique très différent. Les deux sérigraphies sont quasi identiques et reprennent le visuel principal du fourreau.


Note finale :

  (9/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2017