DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


ALIEN : LA RESURRECTION




Titre : Alien : La résurrection

Version : Française
Auteur de la critique : Nicore
Date de la critique : 02/04/2011

Cette critique a été visitée 713 fois. Aide

 

Editeur : 20th Century Fox
Année de sortie au cinéma : 1997
Date de sortie du DVD : 07/06/2000
Durée du film : 104 minutes
Acteurs: Winona Ryder Sigourney Weaver


Résumé : Deux cents ans après la mort de l'officier Ripley, une équipe de généticiens ressuscite la jeune femme en croisant son ADN avec celui d'un Alien. Le cauchemar reprend. A bord de la station Auriga, Ripley donne naissance à un fils qui lui est aussitot enlevé. Prisonnière, elle s'efforce de renouer avec son lointain passé humain. Bientôt un autre vaisseau rejoint l'Auriga. Parmi l'équipage composé de brutes et de mercenaires, Ripley decouvre une belle jeune femme, Call, avec laquelle elle ne tarde pas a se lier d'amitié.
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8/10)

Dernier volet en date de la franchise "Alien" (en oubliant les "Alien vs Predator" bien entendu), ce "Alien resurrection" va heureusement comporter suffisamment du nouveauté et de surprises pour ne pas sombrer dans une quelconque redite tout en bénéficiant du savoir-faire de Jean-Pierre Jeunet qui va apporter un "plus" tangible à l'ensemble.
Le script va laisser des généticiens cloner Ripley en la croisant avec de l'ADN alien pour pouvoir arriver enfin à étudier ces fameux aliens, mais évidemment tout ne va pas se passer comme ils l'avaient prévu.
Dès son introduction le métrage va mettre en avant ce clonage réussi ayant permis de faire revivre Ripley pour nous la présenter quasiment tout de suite "accouchant" d'un alien qui sera sorti de son abdomen et isolé, tandis que les médecins et autres généticiens présents vont décider presque avec désinvolture de laisser Ripley en vie, pour rapidement découvrir qu'elle possède certes une apparence humaine mais a aussi acquis certaines caractéristiques de l'alien avec notamment une force et une adresse incroyable, tandis qu'elle n'aura que des bribes de souvenirs de sa vie passée. Pendant ce temps-là, les chercheurs vont se pencher sur cet alien qui, placé en captivité va les intéresser au plus haut point, surtout qu'il s'agira d'une reine.
Et pour pouvoir parfaire leurs expérimentations, ces chercheurs chapotés par l'armée auront fait appel à une bande de mercenaires pour leur fournir des humains destinés à recevoir les œufs aliens. Cette bande de mercenaires disparates va donc s'installer un temps à bord du vaisseau militaire pour notamment faire une connaissance musclée avec Ripley tandis que ce seront désormais plusieurs aliens que les scientifiques vont tenter de domestiquer, ce qui nous vaudra une belle séquence très graphique sur le physique de ces nouveaux aliens.
Cette première partie du film installant l'intrigue sera passionnante avec ces personnages souriants et hauts en couleurs (notamment en ce qui concerne les mercenaires) mais surtout grâce à cette nouvelle Ripley (ramenée à la vie par un subterfuge plutôt cohérent et avancé de manière largement présentable) plus forte, animale et dont on ne saura pas vraiment de quel bord elle est avec ses allusions pessimistes quant à la captivité des aliens.
Et bien entendu, Ripley aura raison puisque les aliens ne vont pas tarder à s'évader en faisant une nouvelle fois preuve de leur intelligence remarquable et semer la terreur dans le vaisseau où il ne va bientôt plus rester que Ripley, les mercenaires, un militaire et un des responsables du projet.
L'intrigue va alors certes reprendre cet aspect angoissant caractéristique de la saga avec cette présence cachée des aliens mais ce sera pour innover brillamment (la séquence sous l'eau par exemple) et pour aussi apporter son lot de surprises (la nature robotique de l'un des protagonistes) tout en avançant un dernier acte qui en plus de respecter complètement la logique de cet opus va se montrer aussi graphique qu'émotionnellement fort avant de nous réserver une dernière surprise lorsque les survivants vont débarquer sur Terre.
Le métrage va forcément consacrer beaucoup de temps au personnage de Ripley qui sera avancée plus que jamais comme une héroïne émérite mais cela se fera en laissant régulièrement un humour glacial et sarcastique venir nous rappeler sa condition de clone, tandis que sa nouvelle force sera bien utile pour faire avancer els situations. Les autres personnages seront également bien travaillés avec notamment cette jeune femme, Call, qui arrivera sur le vaisseau dans un but précis, mais on pourra aussi savourer la caractérisation de ces différents mercenaires étonnants.
Les aliens n'en seront pas pour autant délaissés et vont être souvent avancés devant la caméra pour nous faire admirer leur physique d'une beauté monstrueuse toujours aussi effroyable, tandis qu'ils seront clairement avancés comme des créatures vicieuses et foncièrement intelligentes.
On remarquera aussi facilement la "patte" de Jean-Pierre Jeunet dans l'agencement des différents protagonistes et de leur humour, sans oublier cette préférence pour des faciès marqués, mais sans que cela ne vienne nuire à l'action, bien au contraire.
L'interprétation est exemplaire, avec une Sigourney Weaver investie et qui endossera ce "nouveau" rôle avec aisance, tandis que nous retrouverons avec plaisir aussi bien Ron Perlman que Dominique Pinon, ou encore Brad Dourif. La mise en scène du réalisateur est adaptée au style du film pour garder un rythme constant tout en créant ce climat de tension avec aisance. Les effets spéciaux sont largement probants, aussi bien pour animer les aliens et créer cette nouvelle créature ultime surprenante, que pour verser dans un aspect sanglant bien présent et réaliste.
Donc, ce "Alien resurrection" viendra clore (provisoirement ?) de manière enthousiasmante la franchise grâce à des personnages forts et originaux au service d'une intrigue bien trouvée multipliant les surprises.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

L'image est nette, sans défaut notable.


[ Voir le Top Image pour ce DVD ]

La bande-son est convaincante, avec une partition musicale riche et adaptée.


Avis sur les bonus & l'interactivité :   (0.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Les menus animés ont un bon graphisme, mais cette édition ne proposera aucun bonus, mis à part le choix de suivre le film dans sa version "cinéma" ou dans une version longue présentée par le réalisateur.

L'affiche sera quand même trop simpliste pour avoir un réel impact, tandis que le verso sera complet mais pas franchement graphique, le disque avançant un autre visuel respectant la franchise mais hélas parasité par des logos visibles mais surtout par ce rond central non sérigraphié et tandis que les mentions sont bien discrètes.


Note finale :

  (14/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- avec Winona Ryder, Sigourney Weaver

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top image
- voir les différences entre ce DVD et l'édition belge

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020