DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


SEXE, MENSONGES ET VIDEO - EDITION 2003



Jaquette H.R.


Titre : Sexe, mensonges et vidéo - Edition 2003

Version : Française
Auteur de la critique : jean-michel
Date de la critique : 20/09/2010

Cette critique a été visitée 660 fois. Aide

 

Editeur : MGM
Année de sortie au cinéma : 1989
Date de sortie du DVD : 02/09/2003
Durée du film : 95 minutes
Acteurs: Andie MacDowell


Résumé : Graham Dalton revient à Baton-Rouge après une longue absence. Il est hébergé chez son ami John Millaney. Graham a une étrange manie : il accumule des cassettes vidéo, toutes identifiées par un prénom féminin, qui sont autant de témoignages intimes de femmes à qui il a promis de demeurer le seul spectateur de ces bandes...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9/10)


Sexe mensonge et vidéo arriva à point nommé pour sauver le festival de Sundance, qui périclitait doucement. Ce film qui a capté l'esprit de son époque est un chef-d'œuvre , une étude complexe sur l'amour, la vérité de soit même. Écrit en huit jour et tourné en 5 semaines avec un budget ridicule, par un réalisateur inconnu, sans vedette ni effets spéciaux, il était voué à disparaitre sans le cinéma indépendant qui lui permit de mettre en lumière son métrage.
James Spader est magnifique dans ce rôle difficile d'impuissant sensible tenaillé par le doute, un désœuvré sans but, mais qui touche par sa douceur et sa recherche de sa vérité. Les deux sœurs, la sympathique et la mauvaise ajoutent à cette imbroglio la touche féminine et provocatrice, qui nous confronte à notre voyeurisme qui s'affiche par notre observation de ces situations intérieurs si cru dans leurs descriptions. Les scènes sont sages et rendent le film encore plus érotique.
Le réalisateur par contre déteste Peter Gallagher qui incarne la suffisance, le mépris de l'autre, toute les critiques fusent sur ce pauvre homme!
Andie MacDowell et Laura San Giacomo sont d'une grande vérité, leurs jeux apportent tout sont sel à l'ensemble. Le scénario est d'une simplicité biblique, l'action est rarement présente, et le sexe inexistant sauf par des conversations sur le sexe, de long dialogues ou plutôt c'est souvent des monologues, l'intérêt est là, dans la subtilité et l'ingéniosité des différents niveaux de mensonge qui marquent les relations entre les personnages et la manière dont la narration va décortiquer cette ensemble pour en faire ressortir le meilleur.
Je trouve que Steven Soderbergh à réussi une performance cinématographique avec un sujet difficile et l'organisation affective de ce microcosme humain est parfaitement géré.
On ne s'ennuie pas devant ces confessions intimes, en tout cas pas moi, un film qui refusa de se conformer à la vision bien pensante et morale de la société et aux conventions en vigueur, un film inclassable à part dans la production américaine


edit:

on peu voir en ce moment Laura San Giacomo dans la série américaine "saving grace" avec holly hunter (leçon de piano)


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (1.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

La qualité est moyenne , de légers défauts par endroit, mais bon pour un film intimiste c'est suffisant.

Bon sur les dialogues, les voix sont nets, c'est primordiale sur ce film.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (0.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Rien

Affiche intimiste et qui correspond bien au sujet.


Note finale :

  (14/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- avec Andie MacDowell

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020