DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


INSIDE MAN - EDITION COLLECTOR




Titre : Inside man - Edition collector

Version : Française
Auteur de la critique : markhitler
Date de la critique : 06/01/2008

Cette critique a été visitée 487 fois. Aide

 

Editeur : Universal Pictures Video
Année de sortie au cinéma : 2005
Date de sortie du DVD : 24/04/2007
Durée du film : 130 minutes


Résumé : Ce devait être le hold-ip parfait, le chef d'oeuvre d'un génie du crime. Le décor : une grande banque de Manhattan. Les protagonistes : un commando masqué, cagoulé, lunetté et des dizaine d'otages affolés, contraints de revêtir la même combinaison passe-partout que les braqueurs. L'enjeu : la salle des coffres et ses trésors ? Ou un vieux secret dont seules deux personnes connaissent l'importance. Aujourd'hui, confiné dans une cellule, le cerveau de la bande s'explique. Mais attention, chaque mot compte, et aucun indice ne vous sera livré au hasard. Prêts ? Ce matin-là, donc, quatre peintres en bâtiment franchissaient le seuil de la Manhattan Trust Bank...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (1/10)

Le génie Spike Lee a encore frappé. Désormais très assuré dans sa démarche condescendante et prétentieuse grâce à une presse tout ce qu'il y a de plus lèche-cul, le mec s'obstine à nous sortir tous les deux ans un polar qui prétend faire le lien entre film d'auteur et cinéma grand public. Autant dire qu'il n'y va pas avec des pincettes, piochant allègrement dans les égoûts les moins reluisants des deux genres, au profit de cet objet insipide qu'il fait bon apprécier, et qui plus est : clamer haut et fort qu'on l'adoooooooooore !

Sans en dire trop au sujet de cet 'Inside Man', on se contentera de résumer une scène et de préciser qu'il s'agit là de la meilleure du film ; un troupeau de brutes écervelées qui avaient visiblement prémédité leur coup passent tranquillement au gichet d'une quelconque banque, enfilent des slips sur leur visage, et demandent à tous les clients du CIC de faire de même. Le tout sur une musique pop digne des meilleurs tubes d'Elton John.

Dire qu'un discours de Jacques Chirac est nettement plus passionnant que ce film tient de l'euphémisme. Et c'est encore peu dire, tant le résultat est chiant.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2/3) Avis sur le son :   (2/3)

Elégant panoramique à l’image parfaite, mettant bien en valeur la palette colométrique très froide du long-métrage.

2 pistes sonores à la finition tout aussi soignée, qui privilégie la clarté aux effets tonitruants, qui n'auraient, il faut dire, pas été très nécessaires.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

Un 'Collector' totalement galvaudé, dont les suppléments sont si peu nombreux et conséquents qu'ils auraient pu constituer l'interactivité basique d'une édition à 1 disque (la durée du film le permet amplement). Ce sont d'ailleurs les quelques bonus que l'on retrouvait sur la première édition américaine, qu'Universal avait, dans un élan de générosité, décidé de nous épargner lors de la sortie DVD française. C'est après avoir jugé ces insipides bonus indignes de ses clients que l'éditeur les lui refourgue finalement six mois plus tard sur un deuxième disque totalement inutile. Sacré culot.

/// COMMENTAIRE AUDIO (VOST)
Un commentaire audio enregistré le jour de l’anniversaire du réalisateur, qui est donc plutôt joyeux. Pas spécialement informatif néanmoins, on s’interrogera surtout sur la nécessité de placer ce supplément sur le deuxième disque, ce qui a donc nécessité la réimplantation du film sur le DVD 2.

/// SCENES COUPEES (25’, VOST)
Une galerie assez fournie, qui doit surtout sa conséquente durée à la version intégrale de l’interrogatoire, rogné de 90% dans le film (17 minutes au total) ; le reste, cela va sans dire, est nettement plus anecdotique.

/// MAKING-OF (10’, VOST)
Featurette promo qui retrace très brièvement le film de sa préparation (casting…) au tournage à proprement parler. Pas passionnant, loin s’en faut.

/// NUMBER FOUR (10’, VOST)
Une conversation plutôt bien animée entre Denzel Washington est son réalisateur, dont c’est la quatrième collaboration à l’écran. Ils reviennent sur leurs précédents travaux, sur leurs liens personnels.

Le packaging, bien que proposé en digipack à deux volets, est largement inférieur en qualité et en esthétique aux derniers produits du genre proposés par Universal, qui nous avait habitué à de splendides conditionnements dans la lignée de 'Jarhead'. Sur le même modèle (Digipack à deux volets + Fourreau), a donc été conçu ce boîtier bâtard, d'un côté relevé par sa volonté de distinction (Digipack), de l'autre plombé par la faible qualité de son carton et par la pauvreté de son graphisme (visuel du fourreau repris sur la face exterieure du digipack, volets internes du digipack strictement identiques et séparés par un encart vierge, etc.). De la réedition cheap et bâclée, dont on devine évidemment la vocation promotionnelle (sortie à 14,99€).


Note finale :

  (6/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020