DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


FAMILY PORTRAITS




Titre : Family portraits

Version : Française
Auteur de la critique : nicofeel
Date de la critique : 19/12/2007

Cette critique a été visitée 527 fois. Aide

 

Editeur : Wild Side Vidéo
Année de sortie au cinéma : 2004
Date de sortie du DVD : 23/10/2007
Durée du film : 104 minutes


Résumé : Une épouse délaissée par son mari s'automutile. Un père de famille effraye son épouse et sa fille à l'heure du petit-déjeuner. Une adolescente, défigurée et infirme, revient chez celui qui est responsable de son état. Trois portraits d'une Amérique qui risque à tout instant de basculer dans la violence et le désespoir, et qui recherche, obstinément, le salut...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9/10)

Family portraits : une trilogie américaine, est un long métrage du jeune Douglas Buck. En fait, il s'agit de 3 moyens métrages (respectivement Cutting moments ; Home ; Prologue) qui se suivent et qui d'ailleurs ont tous des correspondances dans la thématique. Et le portrait que fournit Douglas Buck est particulièrement pessimiste. On est bien loin des idées sur l'american way of life. On a ici des gens qui s'ennuient, qui ne savent pas quoi faire de leur vie, qui ont des idées extrêmistes ou qui souffrent d'un passé trop douloureux. A la manière d'un Haneke, le traitement de Douglas Buck est particulièrement froid et relativement austère. Pourtant, les 3 histoires sont passionnantes. La première, particulièrement gore, montre une femme qui en vient à se mutiler pour tenter d'exister aux yeux de son mari. Le résultat est particulièrement difficile soutenable (les effets spéciaux ont été faits par Tom Savini). Ames sensibles s'abstenir ! La seconde histoire montre un personnage qui sous le prétexte de la religion se montre véritablement comme tortionnaire vis-à-vis de sa famille (il ne fait par ailleurs que reproduire ce que lui-même a vécu. Le troisième segment de Family portraits, celui qui est certainement le plus profond, montre une jeune femme qui revient dans sa ville natale après avoir été en ce lieu violée et torturée (elle a perdu ses deux bras). Elle vient à la rencontre de son agresseur... Très proche dans la thématique que le fabuleux De beaux lendemains d'Atom Egoyan, ce troisième segment montre des personnages qui souffrent et surtout on est très loin de la caricature. Les notions de culpabilité et de pardon sont poussées à un point paroxysmique. Au final, les trois moyens métrages de Family portraits : une trilogie américaine, montrent un autre visage des Etats-Unis. Alors ce n'est pas facile à voir, ça gratte là où ça fait mal mais de telles oeuvres sont nécessaires.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (1.5/3) Avis sur le son :   (1.5/3)

Une image qui comporte quelques défauts (un peu de grain par moments) mais sans conséquences quant au plaisir du visionage du film.

Un son correct, sans plus. Mais cela n'est pas très gênant, vu le film d'auteur dont il s'agit.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Des bonus appréciables. On a droit notamment aux commentaires audio de Douglas Buck, le réalisateur ; un making of ; une interview de Douglas Buck ou encore des galeries de photos.

Boîtier amaray. La jaquette montre une personne morte tandis que le DVD sérigraphié met lui aussi l'accent sur le côté morbide du métrage.


Note finale :

  (14.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019