DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


SAW

Lui écrire Hotkiller

Saw DVD sorti le 08/12/2005


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Distributeur :
Seven7 / Metropolitan Filmexport

Date de sortie en salle: 16 mars 2005
Nombre d'entrées : 427 000

Durée du film: 1 h 35 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3825


   

Le Film : 5/10

Résumé : Deux hommes se réveillent dans un lieu inconnu, attachés chacun d'un côté d'une pièce par une énorme chaîne. Au milieu d'eux gît un homme mort. Pourquoi, comment en sont-ils arrivés là ? Il leur reste 8 heures pour le savoir, un des deux hommes devant tuer l'autre avant la fin de ce délai...

Avis : Le film de serial-killer est à proprement parler un genre à lui tout seul. S'essayer à ce genre relève de la gageure lorsque des films tels que Se7en ou Silent Lambs ont été tournés auparavant. Quand on vous a bassiné pendant des mois et des mois avec un film qui soit "révolutionnait le genre", soit "renvoyait ad patres" les films cités précédemment, on se dit que l'on va voir un spectacle original et même si l'on ne prend pas forcément à la lettre ce que l'on vous raconte, on est en droit d'attendre une surprise, voire une bonne surprise. Hélas, ce Saw qui, sous l'excuse bonne ou mauvaise de l'économie de moyens se voudrait plus glorieux que ses aînés est un film gentillet, une série B sans plus, un film qui loin de dépasser les références ne fait qu'en reprendre les principes sans jamais les transcender.

Que l'on ne se trompe pas, les films de "psycho-serial-schizo-crazy-killer" obéissent à certaines règles qu'un metteur en scène doit respecter. En effet, ce type de films repose essentiellement sur deux ressorts essentiels : d'une part, il faut que le spectateur soit confronté à un psychopathe à l'intelligence démoniaque ou bien que son mode opératoire relève d'une logique peu accessible au commun des mortels. Et sur ce point, Saw accomplit parfaitement sa mission : notre tueur se révèle un être diablement pervers et imaginatif, l'intelligence de ses pièges n'ayant d'égal que son plaisir à faire souffrir. Le scénario du film se double d'une enquête policière et, à coups d'indice, la trame narrative du film progresse de façon cohérente. Donc, de ce côté là pas de problème si ce n'est la mort de l'un des policiers, assez ridicule en fait, et qui gâche un peu cette partie du métrage.

Mais, car il y a toujours un "mais", le gros défaut de ce film vient que le puzzle qu'il se propose de mettre en scène est inintéressant au possible. L'hypothèse de départ avec ces deux hommes attachés dans une pièce, qui ne se connaissent pas et dont l'un doit mourir dans un certain délai, augurait d'un bon début. De même, dans le premier tiers du film, la découverte des autres victimes et le témoignage de l'une d'entre elles qui a survécu constituent des scènes intéressantes, c'est à dire, des scènes qui donnent envie de basculer dans l'univers du film. Là où tout foire c'est quand le scénario revient sur l'action présente (avec les deux gars dans leur chiotard cradingue) : on observe un sérieux décalage entre le propos du film et la technique du réalisateur : le film veut faire peur mais la caméra fait rire. Les personnages sont en proie soit disant à la peur et à la panique, mais malheureusement, pas le spectateur. Et c'est là que se situe le second ressort de ce type de film : l'espèce d'identification personnage (victime, enquêteur peu importe)/spectateur que le réalisateur doit impérativement suggérer. Et là dessus, Saw se plante lamentablement : à titre de comparaison, rappelez-vous la scène finale du Silence des Agneaux : Clarisse Starling entre dans la maison du tueur, observe, écoute et tout participe à ce que le spectateur se mette à la place de l'héroïne et communie avec la peur du personnage. Dans Saw, à aucun moment nous ne sommes transportés par ce processus d'identification du spectateur à la victime (sauf dans la scène du flashback de la survivante qui est excellente) et forcément, les choix décisionnels des personnages nous paraissent lourds et décalés. Autre soucis, à aucun moment, le réalisateur n'insufle de la pitié aux victimes du killer : et là forcément y'a problème. Parce qu'autant, dans ce type de film l'aversion du spectateur dépend effectivement de la sauvagerie ou de l'imagination du tueur, autant cette aversion dépend aussi de la compassion à l'égard des victimes. C'est sur ce point que Se7en par exemple faisait très fort avec en début des victimes deshumanisées et laides (physiquement ou psychologiquement) et une ultime victime que le spectateur connaissait depuis deux heures et qui forcément augmentait son effroi. Dans Saw, il n'y a pas ça et le final de sacrifice apparaît plus comme un "Bin ouais mon pote, y'a plus que ça à faire" qu'un acte qui mettrait à mal le personnage dans ses convictions les plus profondes et par voie de conséquence, le spectateur tout autant.

Rajoutez enfin un twist final grossier parce qu'"incroyable", voire impossible et vous obtenez au final, un p'tit film tranquille, pas révolutionnaire pour deux sous qui distille une certaine ambiance, et qui apporte au genre à peu près autant qu'American Pie à la comédie américaine....(Aïe, pas sur la tête SVP, arrêtez de me lancer des bûches !!!)


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format video : 16/9 - Ratio : 1:85.1

Avis : Le réalisateur a utilisé des couleurs très bleutées pour donner une ambiance au film. Ses choix artistiques sont assez bien respectés et l'image de Saw est très propre. La compression est parfaitement maitrisée, bref, du point de vue qualité visuelle, le DVD rend parfaitement hommage au film.


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en français et Dolby Digital 5.1 EX en anglais - DTS (mi-débit) 5.1 en français - Sous-titres : français

Avis : Nul doute que ce qui transpire le plus du film c'est la musique nerveuse qui accompagne bien les "accélérés clipesques" de certaines scènes. Là-dessus, nous sommes servis..ça pulse. Pour ce qui est des effets sonores purs, là aussi on remarque que l'ambiance du film est très bien rendue par cette bande son. A l'écoute, la piste française en DTS m'a paru plus profonde (surtout pour la partie musique) que son homologue anglaise. Quelle que soit votre langue de prédilection, de toute façon, vous ne serez pas déçu.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Comme il s'agit d'un film sur un serial-killer, vous ne serez pas étonné de constater que l'ergonomie des menus est faite à base de plans sombres, de hurlements, de bruits metalliques....Pas vraiment de transitions (images en accéléré) mais on notera sur le chapitrage que les vignettes animées sont parfois passées au crayon pour attirer l'oeil sur un objet...pas mal fait et ingénieux.


Les bonus :

Je ne m'étendrai pas sur le détail de ces bonus tant leur aspect commercial et auto-promotionnel est affligeant : un clip, un making of du clip et une featurette...rien que du bon quoi !! Il y a aussi un commentaire audio (perso j'ai décroché au bout d'une demi-heure) fait par le réalisateur et l'un des comédiens : rien de très passionnant, que de l'anecdotique. A noter que dans le menu principal, le menu "salle de bains" vous proposera quelques actualités DVD et la bande annonce de Saw2 (16/9).

Quelle déception du point de vue du contenu de cette édition. Surfant sur la vague de consommation du DVD, Metropolitan nous réserve une édition collector pour 2006 avec certainement scènes coupées et autres....ce sera sans moi !


Les Visuels : 0.5/1



La pochette / Le packaging

Cette edition se présente sous la forme d'un simple boîtier amaray dans un fourreau. L'affiche qui reprend l'image de cette femme et son appareil de torture est assez bien faite avec cet aspect vieilli qui la rend encore plus mystérieuse et terrifiante.



La sérigraphie

La sérigraphie est faite dans les mêmes tons ocres et l'on reconnaîtra le marionnette qui sert d'interprète au tueur. Rien d'exceptionnel, c'est une édition tout à fait standard du marché.


Note Finale : (11.5/20)

Commentaires concernant cette critique

- le 15/12/2006 à 11:22 par shams92 : Je suis d'accord avec toi vieux, ce film est lent et la fameuse scène de fin est un peu grillée sauf pour les profanes évidemment!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
- le 12/01/2006 à 22:28 par Niko06 : je te trouve un peu dur killer sur le coup! T'as vraiment pas passé un bon moment devant ce film? Ton côté sadique n'est pas remonté à la surface? Moi oui pourtant. D'accord le film respecte un cdc précis, d'accord le twist final on n'y croit pas, 10x d'accord qu'il est pas au niveau de seven et du silence des agneaux... mais c'est quand même un film jouissif, rien que sur le principe de mise à mort inventé par le tueur, et puis moi les films où les gens sont obligés de se scier un pied ça m'a toujours plu!!!
- le 12/12/2005 à 21:07 par keyser söze : MOI G ADORER je ne suis pas du tout d'accord avec la note 5/10!!! ( LE FINAL EST GRANDIOSE ET MA SCOTCHER!!) et le commentaire est BCP TROP destructeur !!!!! 1CONSEIL N'EN TENEZ PAS COMPTE REGARDER saw ET FAITES VOUS VOTRE PROPRE AVIS !!
...voir tous les commentaires...

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Achat du DVD :

Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020