DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


DANGEREUSE SOUS TOUS RAPPORTS

Lui écrire surfeur51

Dangereuse sous tous rapports DVD sorti le 18/03/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : MGM
Distributeur :
MGM

Date de sortie en salle : 10 juin 1987
Durée du film : 1 h 48 min.
Acteurs: Melanie Griffith

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3564


   

Le Film : 8/10

Résumé : Charlie Driggs est un jeune cadre bien sous tous rapports dont l'existence tranquille est brusquement bouleversée par l'irruption de la fougueuse et sexy Lulu. Celle-ci grimpe dans sa voiture et l'embarque dans des aventures rebondissantes. Mais quand l'ancien amant de Lulu, récemment libéré de prison, réapparaît, Charlie comprend que cette équipée sauvage menace sa carrière, sa fiancée, mais aussi sa vie…

Avis : "Dangereuse sous tous rapports" fait partie de ces petits films sans prétention, tournés avec un budget modeste, mais dont le visionnage se révèle à la fois divertissant et plein de surprises. Réalisé par Jonathan Demme dans un style bien différent de celui qui fera sa gloire avec "Le silence des Agneaux", ce road movie assez coquin et qui ne manque pas de suspense fait appel à de jeunes acteurs qui trouvent là des rôles qui vont les suivre pendant toute leur carrière : Mélanie Griffith en pin-up romantico-aguicheuse, Ray Liotta en psychopathe inquiétant et Jeff Daniels en monsieur tout-le-monde très conventionnel, mais un peu maladroit.

Charles Driggs (Jeff Daniels), cache derrière une attitude très BCBG la fâcheuse habitude de resquiller. Partant sans payer d'un restaurant, il est pris sur le fait par une jolie brune, Lulu ( Mélanie Griffith), et il se laisse embarquer dans la voiture de la belle allumeuse, qui, au lieu de le ramener comme promis à son bureau, l'emmène droit à un motel et un lit accueillant où il se fait littéralement sauter dessus. Décidée à mettre le grappin sur le beau jeune homme, Lulu le présente à sa mère comme son nouveau mari, et profite de l'occasion pour reprendre son nom d'Audrey et changer de look, passant d'une brune incendiaire style "femme fatale" à une blonde beaucoup plus "jeune femme rangée". Tout irait pour le mieux pour les deux tourtereaux si, à l'occasion du bal annuel des anciennes de son lycée, Audrey ne tombait pas par hasard sur Ray Sinclair (Ray Liotta), son mari qu'elle ignorait être sorti récemment de prison. Ray tient à récupérer sa femme, et il va vite se révéler extrêmement dangereux... Le film qui avait débuté comme une comédie enlevée, pleine d'humour et fortement teintée d'érotisme, vire petit à petit au thriller, le personnage de Charlie continuant d'apporter une touche décalée, voire comique. Sans tourner au noir, l'intrigue se durcit, de la violence apparaît, et un suspense certain s'installe alors qu'Audrey semble jouer un double jeu. Elle qui menait Charlie par le bout du nez semble désormais étrangement passive devant Ray, et ses motivations apparaissent de plus en plus troubles...

Le film tire sa force du scénario de E. Max Frye qui comporte de nombreux rebondissements assez peu prévisibles, de dialogues succulents, et du jeu solide des trois protagonistes principaux. Mélanie Griffith, que Brian De Palma venait de faire connaître avec "Body Double", tient là probablement son meilleur rôle, à égalité avec "Working Girl", et elle se montre encore plus craquante que quand elle jouait une call girl exhibitionniste. Jeff Daniels, très expressif, est crédible malgré le comportement décalé de son personnage, et Ray Liotta fait preuve d'une très grande présence à l'écran. Le travail de Jonathan Demme et son équipe technique est excellent, avec un rythme sans temps mort, même au début où l'action est pourtant minimale, cette partie se révélant pourtant comme la meilleure du film et la plus originale, la partie thriller étant beaucoup plus classique. Les cadrages et l'esthétique de la photographie sont recherchés, mais sans ostentation, la qualité de réalisation compensant un budget modeste, et la bande son est aussi originale que réussie, comportant une musique spécifique et de nombreux morceaux chantés par toute une variété d'artistes.

Bien que daté au niveau des costumes et décors, ce film n'a pratiquement pas vieilli dans son style, et reste, au moins dans sa première partie, un petit bijou d'humour décalé. Présenté hors compétition au festival de Cannes 1987, il n'a pratiquement pas été diffusé en salles en France, et il mérite largement d'être (re)découvert en DVD.


L'Image : 1.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Les couleurs naturelles sont assez agréables, et les contrastes assez bien gérés. L'image pêche néanmoins par une définition limite lors des scènes sombres, avec un grain prononcé. La compression est correcte. On aurait pu souhaiter un transfert un peu plus soigné pour mieux restituer une photographie très plaisante.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital stéréo en Français et en Anglais - Sous-titres : Français, Anglais

Avis : La bande son stéréo est techniquement correcte, et permet d'apprécier les nombreux morceaux chantés du film. Les dialogues sont clairs, mais on ne bénéficie bien sûr d'aucune spatialisation en profondeur alors que certaines scènes auraient pu le justifier. La musique originale de John Gale et Laurie Anderson se fait moins remarquer que les autres passages de la bande son.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont fixes et muets, et d'un graphisme assez sommaire. Le film est découpé en 16 chapitres, et l'on peut changer de langue et sous-titres à la volée.


Les bonus :

Edition minimaliste, avec aucun bonus vraiment intéressant

  • Bande annonce en 16/9 VO, format cinéma respecté, d'une qualité technique correcte.

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent, la liste des chapitres étant imprimée au verso de la jaquette. Le visuel est spécifique de cette édition, montrant Audrey et Charlie dans le style comédie romantique. L'affiche originale montrait Audrey en femme fatale, et suggérait un road movie, ce qui correspond plus à la réalité du film.



    La sérigraphie

    La sérigraphie est très sobre, avec seulement la photo de Audrey et Charlie en médaillon sur un fond jaune uni. A noter que le titre du film n'apparaît pas. L'impression, à grain très fin, comprend le rond central, les logos et textes légaux sont plutôt discrets.


    Note Finale : (12/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2018