DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


CHICAGO

Lui écrire surfeur51

Chicago DVD sorti le 09/10/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : TF1 Vidéo
Distributeur :
TF1 Vidéo

Date de sortie en salle : 26 février 2003
Nombre d'entrées : 1 136 000

Durée du film : 1 h 48 min.
Acteurs: Richard Gere Renée Zellweger Catherine Zeta-Jones

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
2791


   

Le Film : 8.5/10

Résumé : Dans le Chicago des années 30, Roxie Hart et Velma Kelly, deux chanteuses de jazz, sont accusées de meurtre. L'avocat Billy Flynn va plaider leur cause en leur attirant la faveur des médias…

Avis : "Chicago" est une adaptation au cinéma de la comédie musicale montée à Broadway en 1975 par Bob Fosse, et qui avait été inspirée d'une pièce de théâtre écrite par Maurine Dallas Watkins en 1926 d'après l'histoire d'un vrai procès criminel. Cette réalisation de Rob Marshall, plus classique (mais aussi moins flamboyante) que le "Moulin Rouge" de Baz Luhrmann sorti un an auparavant, a été saluée par la critique et la majorité des spectateurs, même s'il ne véhicule pas autant d'émotion que certaines productions de l'âge d'or du genre, comme "West Side Story". Il n'en a pas moins raflé six Oscars sur treize nominations, et reste une comédie musicale au rythme trépidant, restituant l'atmosphère particulière des années de la prohibition, ponctuée par des chansons entraînantes qui mettent en valeur deux actrices lumineuses, Renée Zellweger et Catherine Zeta-Jones.

A la fin des années 1920, Roxie Hart (Renée Zellweger) est une femme au foyer plutôt insignifiante qui rêve de chanter sur la scène de l'Onyx Club de Chicago et d'imiter celle qu'elle admire, Velma Kelly (Catherine Zeta-Jones). Mais, ayant tué son amant Fred Caseley (Dominic West), qui s'était moqué d'elle, elle est envoyée en prison et risque la pendaison. Derrière les barreaux, elle retrouve Velma, elle aussi condamnée pour avoir tué son mari et sa sœur, pris en flagrant délit d'adultère. Pour les aider face à leurs juges, les deux jeunes femmes vont pouvoir compter sur un avocat connu et roublard, Billy Flynn (Richard Gere) qui cherche à attirer sur elles l'attention des médias. Roxie devient très vite une véritable star à Chicago... Le film passe sans cesse de scènes "réelles" de la vie de Roxie, traitées sur une colorimétrie plutôt terne et triste, aux scènes fantasmées par la jeune femme, lumineuses et colorées, où elle s'imagine en vedette sur scène, avant que ceci ne devienne la réalité lors de l'épilogue. Le scénario fait évidemment la part belle aux chansons, celles des personnages principaux étant interprétées par les acteurs eux-mêmes, avec un certain brio (sur la piste VF, les chansons restent en VOst). En plus de Zeta-Jones et Zellweger dont on découvre les talents de danseuses et de chanteuses, on notera les performances vocales de Richard Gere (excellent aussi dans son numéro de claquettes), John C. Reilly (Amos, le mari de Roxie), ce dernier interprétant un très émouvant "Monsieur Cellophane" et enfin Queen Latifah, qui joue Mama Morton, la gardienne de la prison pour femmes criminelles où sont incarcérées Roxie et Velma. Mais au delà de l'aspect purement musical, l'histoire n'hésite pas à égratigner le monde très superficiel des spectacles où l'on vient autant admirer la plastique de chanteuses peu vêtues que leur chansons, les médias plus soucieuses de l'audience que de la vérité, et même le monde judiciaire qui a bien du mal à juger sans tenir compte de la notoriété des accusées.

La tonalité du film est souvent légère, restituant l'atmosphère clinquante et même un peu vulgaire des cabarets, mais comporte aussi quelques moments plus dramatiques, comme la scène de la pendaison. La réalisation est brillante, avec une caméra virevoltante, souvent accrochée aux jambes des danseuses, multipliant les angles de vue dans un tourbillon d'images qui jouent sur des éclairages multiples. Les nombreuses chansons sont mises en valeur par une chorégraphie très travaillée qui reprend le travail original que Bob Fosse avait réalisé pour la scène. La comparaison entre les deux actrices qui se disputent la vedette du film est inévitable, et chacun pourra préférer soit le jeu impeccable et la fantaisie de Renée Zellweger, soit la sensualité plus débridée et la voix envoûtante de Catherine Zeta-Jones. Enfin on remarquera des décors convaincants et le remarquable travail de Colleen Atwood sur les costumes.

La comédie musicale est un genre particulier qui ne plait pas à tout le monde, surtout par son côté artificiel quand les chansons interrompent le cours des évènements. L'astuce consistant ici à mettre ces numéros chantés en parallèle de l'histoire donne de l'épaisseur à celle-ci, et participe à l'équilibre et la réussite du film.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : L'image, bien que globalement très bonne, est un petit cran au-dessous de ce qu'on pouvait attendre d'un spectacle qui se veut très visuel. La faute à une définition assez moyenne dans les scènes sombres, et une compression sans doute un peu victime de la place prise par cinq pistes audio dont deux DTS. Sinon, les couleurs vives des parties chantées sont idéalement saturées, et les contrastes excellents. La partie artistique est remarquable, avec une très belle photographie de Dion Beebe qui souligne les décors, les costumes et la plastique des jolies filles.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 et DTS en Français et en Anglais - Sous-titres : Français imposé sur les pistes VO.

Avis : Très belle bande sonore qui donne une excellente ampleur aux chansons et à la musique de John Kander et Danny Elfman. La spatialisation est soignée, les dialogues sont clairs, le tout est très dynamique et suit le rythme endiablé des airs de jazz. VO et VF se valent sur le plan technique.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont animés et musicaux. Le film n'est découpé qu'en 13 chapitres, et il faut repasser par les menus pour changer de piste audio, le point de lecture étant néanmoins conservé.


Les bonus :

Edition simple à un disque, l'éditeur ayant sorti une version deux disques à la même date.

  • Commentaires du réalisateur Rob Marshall et du scénariste Bill Codon, les deux hommes discutant et commentant les images du film. Assez peu techniques, ces propos reviennent surtout sur des anecdotes, sur ce que les auteurs ont voulu montrer, et ils font beaucoup références à d'autres œuvres similaires.
  • Clip vidéo de "All That Jazz" : montage de 3 minutes en 4/3 VO sur l'air chanté par Catherine Zeta-Jones, à partir d'images extraites du film.
  • Bandes annonces VF et VOst de "Chicago", au format 4/3, image cinéma respectée.
  • Lien Internet vers le site de l'éditeur.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent, la liste des chapitres étant imprimée au verso de la jaquette. Le visuel reprend exactement l'affiche du film avec en vedette les trois personnages principaux.



    La sérigraphie

    La sérigraphie est très dépouillée, basée sur le graphisme à base des néons du C central de Chicago tel qu'il apparaît sur l'affiche. L'impression est très fine, comprend le rond central. Les logos et textes légaux sont minuscules et tous en pourtour du disque.


    Note Finale : (16/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019