DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LA GUERRE DES MONDES - EDITION COLLECTOR / 2 DVD




Titre : La guerre des mondes - Edition collector / 2 DVD

Version : Française
Auteur de la critique : Hotkiller
Date de la critique : 25/01/2006

Cette critique a été visitée 1340 fois. Aide

 

Editeur : Paramount
Année de sortie au cinéma : 2005
Date de sortie du DVD : 06/01/2006
Durée du film : 117 minutes
Réalisateur: Steven Spielberg
Acteurs: Tom Cruise


Résumé : Ray Ferrier est un docker divorcé et un père rien moins que parfait, qui n'entretient plus que des relations épisodiques avec son fils Robbie, 17 ans, et sa fille Rachel, 11 ans. Quelques minutes après que son ex-femme et l'époux de cette dernière lui aient confié la garde des enfants, un puissant orage éclate. Ray assiste alors à un spectacle qui bouleversera à jamais sa vie. La terre se fend, laissant apparaître une machine de guerre juchée sur trois énormes pieds métalliques. Avant que quiconque ait le temps de réagir, le monstrueux engin rase et réduit en cendre toutes les maisons du voisinage. Une journée ordinaire vire brutalement au cauchemar, la première phase d'une attaque massive d'extra-terrestres vient de s'engager…
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (7.5/10)

Quand un cinéaste parmi les plus doués de sa génération revisite l'un des romans les plus achevés de science fiction, il est permis d'attendre beaucoup (trop ?) de cette rencontre.
Steven Spielberg nous propose donc ici sa propre vision du roman eponyme d'H.G Wells. "Sa propre vision" signifie que forcément le réalisateur va moderniser le roman et ajouter ses thèmes de prédilection au scénario : l'action ne se passe plus en Grande Bretagne mais aux Etats-Unis et le héros est un "worker" dont, c'est une habitude récurrente chez Spielberg, la famille est destructurée : divorcé, en rupture de dialogue avec son fils aîné, il est dès le départ du film l'incarnation du anti-héros parfait.

Assez intelligemment (d'autres trouveront peut-être celà rébarbatif), Spielberg va donc s'intéresser au parcours de cet homme face à l'invasion extra-terrestre : on voit dès lors la totale rupture avec des films comme ID4 ou même d'autres films de SF plus anciens, à savoir que Spielberg ne fait que suivre l'itinéraire d'un seul homme : peu ou pas d'informations au regard de l'invasion dans le reste du monde (pour une fois, on nous épargne la Tour Eiffel en train de cramer...!), la perception de l'invasion se faisant uniquement par les yeux du personnage principal et des péripéties de sa famille. On pourrait peut-être regretter cette prise de parti narrative mais elle a l'incontestable avantage de créer une implication personnage/spectateur forte émotionnellement ainsi qu'une sorte d'identification au héros rendant ses actions plus crédibles. Partant de ce point de vue, l'idée de Spielberg est alors de nous montrer comment un homme somme toute ordinaire va non pas réussir à se transcender face à des circonstances qui l'imposent, mais va plutôt se transformer, se remettre en question, faire vaciller ses valeurs et ses jugements, attitude dont le point d'orgues sera la conclusion de la scène avec le comédien Tim Robbins. A noter que cette scène prouve encore la maîtrise du réalisateur : il réussit dans un espace confiné, sans un dialogue, à créer une tension forte et palpable (on pourrait rapprocher d'ailleurs cette scène de celle des raptors dans Jurassic Park au niveau de sa construction) qui met vraiment le spectateur mal à l'aise.

Bien évidemment un film comme la Guerre des Mondes se devait d'avoir des effets spéciaux à la hauteur : ils le sont et de la scène d'apparition des tripodes à celle du camion explosant derrière Tom Cruise, tout est réussi. Néanmoins, Spielberg ne donne pas dans l'ultra-spectaculaire (façon ID4) et finalement les scènes les plus dificiles et chargées émotionnellement parlant sont dépouillées d'effets spéciaux (scène de sa fille regardant passer les cadavres dans la rivière, scène du révolver avec la foule qui panique...).

Alors bien sur, le film possède aussi quelques défauts (qu'est-il arrivé au fils de Tom Cruise pendant 1h30 ?), sa conclusion est un peu bâclée au regard du reste du métrage (bien que fidèle à l'oeuvre), mais ce faisant, il est intéressant de voir que Spielberg prend son spectateur un peu à contrepied : nous attendions tous inconsciemment un film de science-fiction très spectaculaire ; le réalisateur signe une oeuvre qui louche plutôt du côté du film d'horreur avec un traitement finalement assez intimiste. Une vraie bonne surprise.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (3/3)

Le traitement photo du film est tès particulier : couleurs très délavées, surexposition de lumière...Kaminski réalise un boulot à l'opposé de ce qu'il avait pu nous livrer dans Minority Report. N'ayant pas vu le film en salles, je ne saurais comparer avec l'original et même si le master est impeccable, le rendu image présente un grain très prononcé qui peut destabiliser au départ.

Du DTS...uniquement pour la VF...(sob !). Bon, donc on se contentera d'une VO en DD 5.1, mais celle-ci est véritablement assassine...! Les effets créent une belle dynamique, mais c'est sutout le jeu du caisson de basses qui donne une vraie raisonnance à toute la bande son. Impressionnant.
A noter : un positionnement des sous-titres franchement gênant (trop haut).

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (3/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

Menus bien réalisés (transition, fond sonore). Mais l'incontestable atout de cette édition est la très grande qualité de ses bonus. Ils sont nombreux (de la pré à la post-production) et leur durée varie de 3 à 20mn. Tout est dit ou presque depuis la démarche artistique par rapport à l'oeuvre originale jusqu'à l'élaboration des effets spéciaux. Mais incontestablement le grand plus de ces bonus est le making of de presqu'1h30, qui n'usurpe pas son nom puisque tout le tournage du début à la fin est parfaitement résumé (on notera d'ailleurs la qualité de direction de comédiens de Spielberg).
Bref, côté bonus on fait le plein, ils sont de qualité et participent à apprécier encore plus le film que lors du premier visionnage.

C'est un amaray permettant de caser 2 DVD (adieu le digipack du Z1). Les sérigraphies sont hideuses car on ne voit que les logos pratiquement. Un exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire.


Note finale :

  (16/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- de Steven Spielberg
- avec Tom Cruise

News concernant ce DVD :
- le 04/11/2005, News DVD : La Guerre des mondes déclarée en DVD par Vince

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020