DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


CHAIR DE POULE - SERIE NOIRE




Titre : Chair de poule - Série noire

Version : Française
Auteur de la critique : Hotkiller
Date de la critique : 05/06/2005

Cette critique a été visitée 1451 fois. Aide

 

Editeur : StudioCanal
Année de sortie au cinéma : 1963
Date de sortie du DVD : 19/09/2001
Durée du film : 110 minutes


Résumé : Capturé à la suite d'un cambriolage manqué et condamné au bagne pour un assassinat commis par son complice Paul qu'il n'a pas dénoncé, Daniel Boisset réussit à s'évader lors de son transfert...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8.5/10)

En adaptant un roman de James Hadley Chase, le réalisateur français Julien Duvivier signe ici l'un des ses films les plus achevés au regard du genre qu'il représente : le film noir.
Le scénario est en effet un modèle du genre et répond parfaitement aux codes narratifs de ce type de film : manipulation (qui fait quoi et pour quelle raison), poids de l'environnement sur les personnages, fatalité sombre qui s'abat sur eux, irréfragabilité du mauvais sort, etc... tout est réuni pour que le réalisateur nous livre une histoire de choix, un film référence.

Pour nous conter ce malheur et faire en sorte que l'intérêt du spectateur soit constamment en éveil, Julien Duvivier n'hésite pas à nous embarquer dans une direction, puis dans une autre, donnant par là même une grande étoffe à ses personnages : ainsi, le personnage de Daniel, taulard en cavale apparaît-il finalement comme quelqu'un frappé par le malheur, qui ne conduit pas sa vie, mais la subit, l'obligeant du même coup à s'adapter, à faire avec, tant il est à chaque fois "borderline" au regard de la vie qu'au fond de lui il aimerait mener.

Un film noir par ailleurs, ne serait rien sans la Garce de service, la courtisane, l'intrigante, la manipulatrice, celle qui se sert des hommes tel un "puppet master". Chair de poule, nous offre avec le personnage de Maria ce qui se fait de mieux en la matière : ce personnage est véritablement le moteur du film puisque la plupart des renversements scénaristiques lui sont imputables. Enfin, tous les autres personnages sont aussi bien approfondis (notamment Paul, l'ami de Daniel) et se mettent au service d'une seule et même cause : tisser petit à petit une athmosphère de malheur absolu.

Bref, vous m'avez compris, Chair de poule est un film français qui malgré son décor provençal se la joue à l'américaine : d'un pessimisme profond et d'une noirceur absolue, il est un vrai hommage de ce réalisateur français à ce qui s'est fait de mieux dans les années 30-40 aux Etats Unis. Pour le casting, on notera surtout l'excellente performance de la jeune Catherine Rouvel (qui avait joué dans Le déjeuner sur l'herbe de Renoir auparavant, ce qui n'est pas rien) dans ce rôle de Garce absolue et bien sur le parfait Robert Hossein victime de ses tourments.

Un film français assez méconnu à (re)découvrir...vraiment !


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2/3)

Parfaite restauration de la part de StudioCanal : aucune poussière, aucun drop, le master utilisé présente une excellente qualité de remasterisation. Notons également que StudioCanal a fait l'effort d'une anamorphose pour ravir les possesseurs de télés 16:9 (ratio d'origine : 1.66:1), ce dont certains éditeurs qui se disent la mémoire du cinéma français pourraient s'inspirer...

Le mono d'origine a bien été nettoyé lui aussi. Les dialogues sont très clairs. Seule la partition musicale est un peu en dessous ayant une très légère tendance à être moins pointue et à grésiller par moments. Mais dans l'ensemble cela reste très bon pour un film qui accuse plus de 40 années au compteur.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Tiré de la collection Série Noire, on retrouve les visuels de la fameuse collection littéraire dans les menus : noirs avec des choix de sélection en jaune. C'est très sobre (pas de transitions entre les menus), presque trop, mais bon...nous sommes dans la Série Noire après tout.
Pour les bonus (format 16/9) pas grand chose nous est proposé : une courte intro par le directeur de la Série Noire et une interview de Catherine Rouvel de 15mn. Assez peu au regard d'un film qui pourtant mériterait mieux. D'un autre côté il ne doit pas être évident de rassembler des infos sur un film quasiment passé inaperçu à sa sortie et qui n'a pas les faveurs de la télévision ou des retrospectives.

Les DVD de cette collection se présentent comme les romans de leur illustre aînée : boitier cartonné slim et fragile avec reprise de l'affiche en 4ème de couverture.
La sérigraphie est inintéressante mais dans le ton du boîtier : titre en jaune sur fond noir.


Note finale :

  (15/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020