DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


10 CLOVERFIELD LANE (BLU-RAY)




Titre : 10 Cloverfield Lane (Blu-ray)

Version : Française
Auteur de la critique : bourdaisière
Date de la critique : 08/08/2016

Cette critique a été visitée 400 fois. Aide

 

Editeur : Paramount
Année de sortie au cinéma : 2016
Date de sortie du DVD : 26/07/2016
Durée du film : 103 minutes


Résumé : Une jeune femme se réveille dans une cave après un accident de voiture. Ne sachant pas comment elle a atterri dans cet endroit, elle pense tout d’abord avoir été kidnappée. Son gardien tente de la rassurer en lui disant qu’il lui a sauvé la vie après une attaque chimique d’envergure. En l’absence de certitude, elle décide de s’échapper…
Acheter ce DVD
chez Amazon à 9.9€
chez Fnac à 12.79€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8/10)

Projet développé dans le plus grand secret et révélé seulement deux mois avant sa sortie dans les salles, 10 Cloverfield Lane une histoire qui se déroule a priori en parallèle des événements se déroulant à New York dans Cloverfield de Matt Reeves. 10 Cloverfield Lane présente une parenté avec Cloverfield comme l’annonce le producteur mais le film impose un univers qui lui est propre, sans jamais lorgner, ni faire référence à son aîné sorti en 2008. Réalisé par Dan Trachtenberg, 10 Cloverfield Lane est un huis clos haletant, souvent virtuose, angoissant et anxiogène, porté par un fabuleux trio d’acteurs enfermés dans un bunker.
Ce thriller malin coécrit entre autres par Damien Chazelle, réalisateur du sensationnel Whiplash, agrippe le spectateur dès les preières images et l'emmène là où il ne l’attend pas en déjouant constamment ses attentes. Mary Elizabeth Winstead, l'inquiétant John Goodman et le placide John Gallagher Jr. sont quasiment seuls en scène, tous les trois vraiment formidables et investis. La première est Michelle, une jeune femme qui décide de quitter son petit ami. Sur la route, elle est victime d’un grave accident de voiture. À son réveil, Michelle se retrouve enchaînée dans une cellule sans fenêtre avec une perfusion plantée dans le bras. Howard, son geôlier (John Goodman), arrive et lui explique la situation. Il l’a trouvée inconsciente, blessée et l’a ramenée chez lui dans un abri souterrain qu’il a lui-même bâti. Il lui annonce que dehors, une attaque chimique a eu lieu. L’air est devenu irrespirable et mortel. Ils ne sont pas seuls, Emmett (John Gallagher Jr.) a lui aussi été sauvé par Howard et trouvé refuge dans le bunker. Alors qu’ils tentent tous les trois de s’apprivoiser et d’apprendre à vivre à quelques mètres sous terre, quelques signes indiquent qu’Howard n’a peut-être pas toute sa raison et qu’il retient peut-être en réalité les deux jeunes gens prisonniers.
Magistral tour de force, 10 Cloverfield Lane est une oeuvre passionnante, maîtrisée, haletante, mais aussi hybride à la façon de Une Nuit en enfer de Robert Rodriguez. Le film change de registre et de ton un quart d’heure avant la fin. Ce qui peut décontenancer certains spectateurs. Inutile de tenter de percer le mystère, condition indispensable pour apprécier au mieux les mystères et les surprises du film. Dan Trachtenberg est clairement influencé par Alfred Hitchcock, Steven Spielberg ou Quentin Tarantino, tout en déroulant un vrai opus de cinéma de genre.
La fin ouverte annonce clairement un troisième épisode. Si ce dernier opus est au niveau de 10 Cloverfield Lane, alors, ce sera champagne !


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

10 Cloverfield Lane est un film bénéficie d'une copie haute définition presque parfaite et d'une colorimétrie froide quasi optimale.

Les ambiances sont efficaces, plongeant constamment le spectateur dans l’atmosphère avec parfois des silences angoissants dynamisés par une multitude d’effets bien équilibrés. La version originale est à son maximum.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

- Commentaire audio du réalisateur et du producteur qui se renvoient les compliments malgré quelques informations intéressantes.
- 35 minutes de documentaire sur le tournage en 7 modules promotionnels mais d'une belle densité.

Un titre logo ou un logo titre bien dessiné.


Note finale :

  (16.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019