DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LABYRINTHE (BLU-RAY)




Titre : Labyrinthe (Blu-ray)

Version : Française
Auteur de la critique : sapiens
Date de la critique : 05/07/2016

Cette critique a été visitée 303 fois. Aide

 

Editeur : Sony pictures
Année de sortie au cinéma : 1986
Date de sortie du DVD : 09/09/2009
Durée du film : 100 minutes


Résumé : Une toute jeune fille romantique se sentant mal à l’aise dans sa famille s’évade en lisant des contes fantastiques. Son livre favori "le labyrinthe" lui ouvre une nuit les portes d’un autre monde. Sarah voit son jeune frère, Toby, enlevé par une troupe de lutins aux ordres du séduisant et cruel Jareth. Elle part au secours de l’enfant et pénètre dans le labyrinthe qui mène au palais du ravisseur qui ne lui laisse que 13 heures pour s’en sortir...
Acheter ce DVD
chez Fnac à 13.13€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6/10)

"Dark crystal" malgré sa réussite formelle, n'eut pas le succès escompté aux yeux de Jim Henson. Car dans les années 80, un film de marionnettes était forcément connoté "film pour enfants" dans l'opinion publique. Lorsqu'il se lance dans le projet de "Labyrinthe", Jim Hanson souhaite toucher un public plus vaste et se plie à faire un conte pour enfants toujours adapté du monde de Brian Froud, mais en mêlent acteurs et marionnettes cette fois-ci. Ayant écho du projet, George Lucas proposa immédiatement de produire le film, lui apportant ainsi la caution nécessaire pour attirer les talents à ses ambitions. Malheureusement ce genre de grosses productions doivent souvent céder à quelques demandes de producteurs exécutif outrepassant leur fonctions et imposant leurs idées au films. Et faire du film une comédie musicale n'était certainement pas la bonne idée. Mettre une rock star comme David Bowie (un des chanteur les plus convoité du milieu des années 80) dans un film pour enfants relève carrément de la connerie ! D'autant que ses compositions ne resterons pas comme le meilleur de sa carrière. Ni celles de Trevor Jones, qui signe surement la pire bande originale de sa carrière, ruinant à lui tout seul le film et toutes les idées originales de Jim Henson. Le film fut un échec cuisant, malgré la touche d'humour anglais délirante au scénario de Terry Jones (ex-Monty Python). Pourtant le film n'en reste pas moins fascinant visuellement, mais par petites touches (les trompes l'oeil, le décor inspiré du monde d'Escher, la porte pour sortir des oubliettes, le monde des lutins, etc..). Mais l'ensemble manque de cohésion par un scénario trop facile et décousu.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (1/3)

Une belle restauration HD du film où la HD joue bien son rôle dans les plans larges. On aurait pu craindre que la haute résolution trahisse les effets spéciaux d'époque, mais il n'en est rien, ça passe plutôt bien, même si les standards ont bien évoluées depuis.

Présenté en 5.1 (pas d'origine), la spacialisation est assez catastrophique. Ne faisant jouer les baffles arrières que pour de rares effets et ayant plutôt tendance à vous surprendre dans votre fauteuil tellement ils sont mal intégrés.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

Reprise du très bon making of du DVD (1h). Auquel il faut ajouter un très bon commentaire audio de Brian Froud. Et deux modules de 30 mn chacun. Ainsi qu'un commentaire image dans image avec plusieurs intervenant assez intéressant.
Finalement les bonus sont bien plus intéressant que le film !

Ils se sont pas foulés sur le visuel...


Note finale :

  (12/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019