DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LE JOUR DE LA GRENOUILLE




Titre : Le jour de la grenouille

Version : Française
Auteur de la critique : flo001fg
Date de la critique : 03/03/2013

Cette critique a été visitée 664 fois. Aide

 

Editeur : Jour2fête
Année de sortie au cinéma : 2012
Date de sortie du DVD : 05/02/2013
Durée du film : 88 minutes


Résumé : Archéologue passionnée, Anna Brahé s’entête depuis plusieurs mois à fouiller un vaste site souterrain. Elle est persuadée d’y découvrir bientôt des sépultures. Son supérieur, sceptique et impatient, dépêche sur place Peter Morel, un archéologue reconnu, pour évaluer les découvertes de sa jeune consoeur. Alors que tout sépare Anna et Peter, l’effondrement du site va les rapprocher.
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (5/10)

Récompensé du Prix du public au Festival International du Film de la Roche-sur-Yon 2011, "Le jour de la grenouille", le premier long-métrage en tant que réalisatrice, de l'ancienne scripte, Béatrice Pollet, risque fort de laisser froid bon nombre de spectateurs par sa lenteur et cela malgré sa structure très particulière, sensée lui donner un certain rythme...
Ce qui frappe de suite dans ce long-métrage, c'est le fait qu'il est complètement déstructuré. On passe constamment du présent au passé avec des flash-back, qui renvoient à des événements passés et pas forcément mis dans l'ordre, ce qui, il faut bien l'avouer, est assez déstabilisant. Cela demande un peu de gymnastique, mais à la longue, c'est tout de même un peu fatigant, surtout lorsque certains passages ne mènent au final à pas grand chose... Le rôle de la mère alcoolique tenu par Fanny Cottençon ("L'Etoile du Nord", "Dialogue avec mon jardinier", "Paradis pour tous"), par exemple, semble simplement survolé et un peu inutile, comme si celui-ci avait été rajouté à posteriori. Quant à l'histoire d'amour entre les deux archéologues, on ne peut pas dire qu'elle fasse rêver. Patrick Catalifo ("Stand-by", "Diên Biên Phu", "Les Lyonnais") campe ici un coureur de jupons qui ouvre les yeux un peu tard, lorsque celle avec qui il a eu une aventure, tombe dans le coma suite à l'écroulement du site dans laquelle ils se trouvaient. Ainsi, on peut se demander si cet amour n'est pas un peu surfait ou du moins essentiellement lié à la tragédie. Anna, le personnage central, joué par Joséphine de Meaux ("Tellement proches", "La Délicatesse", "L'élève Ducobu") fait assez crédible en archéologue et en femme, en apparence indépendante, mais finalement assez faible face aux hommes. On se dit constamment d'ailleurs que Peter Morel ne la mérite pas et qu'elle se trompe franchement dans ses choix amoureux. L'interprétation des deux acteurs est plutôt convaincante, mais on a tout de même du mal à éprouver la moindre empathie pour ces personnages. D'ailleurs, ce seront plutôt les seconds rôles qui seront ici les plus touchants. Sarah, notamment, interprétée par Carmen Maria Vega, la chanteuse originaire du Guatemala, fait ici une belle entrée dans le monde du cinéma et apporte une touche rafraîchissante au film et un peu de couleur en apportant son joli brin de voix, auquel Morel ne résistera d'ailleurs pas. De même, le personnage de Kevin, l'ex d'Anna, joué par Olivier Antoine ("3 femmes... un soir d'été"), de toutes évidences toujours épris d'amour pour la jeune femme, sans pour autant lui avouer, est également touchant et surtout beaucoup plus attachant que Morel. C'est évidemment volontaire de la part de la réalisatrice, qui veut nous montrer cet amour naissant face à la mort, mais personnellement cela m'a laissé de marbre et ce ne sont pas les images des têtards symbolisant la métamorphose des deux personnages principaux, qui auront modifié mon opinion, car cela m'a laissé plutôt indifférent. De plus, le rythme est vraiment très lent, ce qui n'aide pas à ce qu'on accroche au film. Certains adhéreront probablement, mais cela n'a pas été mon cas, même si je n'ai pas trouvé le film inintéressant...
"Le jour de la grenouille" est un film assez difficile d'accès, par son manque de rythme, son côté un peu trop bavard et sa structure très particulière. A réserver à un certain public ouvert à ce type de proposition cinématographique...


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Belle qualité d'image avec un joli grain. Le film est proposé au format respecté, 16/9 Anamorphique (compatible 4/3).

Un bon son, peu démonstratif comme on peut s'en douter pour ce type de films avec une unique piste audio stéréo 2.0. Il est à noter que l'éditeur a la bonne idée de proposer des sous-titres anglais.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Les bonus se composent d'interviews des comédiens et de la réalisatrice, de 3 courts métrages de Béatrice Pollet, "Le Singe", "Tic Toc" et "Qui Sommes-nous ?" avec notamment Sandrine Bonnaire et enfin du film annonce.

Joli digipack slim très sobre et très classe comme c'est le cas depuis un certain temps chez l'éditeur. Sérigraphie vert amande dans les tons de l'affiche.


Note finale :

  (12.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2021