DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


L'HOMME QUI RIT (1928)




Titre : L'homme qui rit (1928)

Version : Française
Auteur de la critique : Cogolin
Date de la critique : 22/01/2013

Cette critique a été visitée 611 fois. Aide

 

Editeur : Films sans Frontières
Année de sortie au cinéma : 1928
Date de sortie du DVD : 07/12/2012
Durée du film : 116 minutes


Résumé : L’Angleterre à la fin du 17ème siècle. Le roi Jacques II fait exécuter un lord ennemi et vend son jeune fils Gwynplaine à des trafiquants d’enfants qui le mutilent pour en faire un phénomène de foire. C’est la bouche fendue d’un rictus permanent qu’il s’enfuit et sauve du froid un bébé aveugle, Dea. Tous deux sont recueillis par un forain vivant dans une roulotte. Devenu adulte, Gwynplaine, baptisé « l’homme qui rit », est un célèbre comédien ambulant qui essaye d’ignorer l’amour « aveugle » que lui porte Dea. Mais un jour, sa véritable identité est dévoilée…
Acheter ce DVD
chez Fnac à 17€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9.5/10)

"L'homme qui rit" dans sa version muette de 1928 réalisée par Paul Leni , est l'adaptation du roman éponyme tout à la fois philosophique , historique et romantique , écrit par Victor Hugo en 1869 et dont l'action se situe dans L'Angleterre du 17ème siècle.
Il s'agit d'un film baroque et assez spectaculaire pour son temps grâce aux moyens mis à sa disposition , l'une des quatre oeuvres tournées par Paul Leni aux Etats-Unis après une brillante carrière en Allemagne et avant la mort prématurée du réalisateur à seulement 44 ans.
Directement hérité de la riche expérience du cinéma expressionniste allemand , qui se retrouve notamment dans un début de métrage particulièrement brillant , "L'homme qui rit" est un film d'une puissance dramatique et émotionnelle assez rare , rehaussée par la virtuosité de la caméra et des cadrages originaux ainsi qu'une très belle mise en valeur des décors. L'interprétation n'est pas en reste , car comment ne pas saluer l'admirable composition de Conrad Veidt que l'on avait déjà pu apercevoir dès 1919 dans "Le cabinet du docteur Caligari" et qui incarne de manière remarquable la dualité opposant rire et souffrance, beauté et laideur , lutte des humbles contre la cruauté et l'injustice représentée par les puissants. A titre purement anecdotique , son personnage au visage défiguré par un rictus forcé a très vraisemblablement inspiré bien plus tard celui du Joker dans les adaptations de Batman...
En dépit de sa légère infidélité à l'oeuvre de Victor Hugo , puisque le roman ne comporte pas de happy end final et se solde au contraire par la mort du personnage de Gwynplaine et de sa promise Dea , "L'homme qui rit " de Paul Leni est sans conteste l'un des derniers grands chefs-d'oeuvre de la fin de l'ère du cinéma muet. Le film vient enfin de faire l'objet d'une édition DVD , l'occasion de découvrir cette très belle oeuvre.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (1/3) Avis sur le son :   (1.5/3)

La copie en noir et blanc plein écran datant de 1928 a peut-être fait l'objet d'une restauration...Toujours est-il que l'image présente un peu d'instabilité et surtout comporte de très nombreux points blancs , rayures verticales et autres impuretés. L'ensemble reste toutefois parfaitement honorable , mais on ne peut s'empêcher d'imaginer ce qu'aurait donné le résultat d'une remastérisation digne de ce nom par un éditeur plus sérieux et respectueux de l'oeuvre , autre que FSF (Films sans frontières) !

Uniquement une musique d'accompagnement en stéréo , avec au choix la partition musicale d'origine ou celle nouvellement composée par Galeshka Moravioff pour l'édition DVD.
Les intertitres sont en anglais sous-titré français.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Aucun bonus, ce qui est fort regrettable... Menus fixes et sonorisés

Jaquette sans réelle originalité et qui met entièrement l'accent sur le visage et le rictus du personnage principal interprété par Conrad Veidt. Le verso explicatif est plus intéressant quant à lui.
DVD sérigraphié , avec le titre du film en rouge et le nom du réalisateur en blanc ,sur un fond uniformément noir.


Note finale :

  (14.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019