DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


CASABLANCA - EDITION COLLECTOR / 2 DVD (+ CD)




Titre : Casablanca - Edition collector / 2 DVD (+ CD)

Version : Française
Auteur de la critique : nicofeel
Date de la critique : 07/10/2006

Cette critique a été visitée 1664 fois. Aide

 

Editeur : Warner Home Vidéo
Année de sortie au cinéma : 1942
Date de sortie du DVD : 08/10/2003
Durée du film : 170 minutes


Résumé : Bienvenue chez Rick, le café américain à la mode à Casablanca. Nous sommes en pleine guerre mondiale et de nombreuses personnes se sont réfugiées à Casablanca pour fuir le nazisme. Ce soir là il y a foule chez Rick. Un représentant du gouvernement de Vichy vient d'arrêter un homme soupçonné d'avoir tué deux officiers nazis pour récupérer leurs papiers, un sous fifre d'Hitler traîne dans le coin, un couple cherche à s'enfuir et Rick doit les aider mais il a été autrefois très amoureux d'Ilsa et il hésite..
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (10/10)

Ce film qui est contemporain des événements qu’il montre des gens qui sont venus se réfugier à Casablanca (Maroc) afin de fuir le nazisme. Elles se retrouvent souvent Chez Rick, un café casablancais à la mode. Mais l’ennemi nazi n’est jamais loin…
Si Casablanca est de prime abord un superbe film sur l’idée de la nation (comment ne pas verser une larme ou avoir une pensée émue en entendant la Marseillaise dans le café alors que de nombreux nazis sont présents), son intérêt principal réside dans la romance qu’il développe. Regroupant un couple légendaire, à savoir Humphrey Bogart (qui joue Rick Blaine) et Ingrid Bergman, Casablanca est avant tout l’histoire de personnes qui se retrouvent face à leur destin. Le côté romantique du film est évident, avec une Ingrid Bergman tiraillée entre son ancien amour, Bogart et son actuel époux (interprété par Paul Henreid, un célèbre acteur allemand), un résistant venu temporairement se réfugier au Maroc. Plusieurs scènes sont à cet égard mémorables : je pense notamment au moment où Bogart déclare à Bergman : « Nous aurons toujours Paris », faisant allusion aux jours heureux passés ensemble ; il y a aussi le moment où Bogart demande à son fidèle pianiste Sam le morceau de musique qui lui rappelle sa bien-aimée (« Play it again Sam ! ») ; et puis il y a le fameux final du film avec l’acte héroïque de Bogart suivi du regard que lui lance Ingrid Bergman.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (1.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

L'image est correcte, même si le grain est toujours présent après cette restauration.
Enfin, pour un film de cette époque...

Du mono en français et en anglais mais on saisit parfaitement la voix des acteurs.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Un DVD entier consacré aux bonus et un autre à la BO du film !
Que demander de plus !
Les bonus sont d'un intérêt variable, mais on notera notamment un making of de plus d'une demi heure présenté par Lauren Bacall. Cette dernière est également présente dans un bonus de plus de 80 mn où elle parle de la carrière de Bogart.

On a le droit à un magnifique digipack en 3 parties.
Du beau boulot, très original.La sérigraphie est également très belle. On a l'impression avec ces visuels représentant Bergman et Bogart d'être déjà dans le film !
[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]
[ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]


Note finale :

  (17/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top packaging
- ce DVD est un top sérigraphie
- voir les différences entre ce DVD et l'édition belge

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019