DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


STAR WARS II : L'ATTAQUE DES CLONES / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Star Wars II : L'attaque des clones / 2 DVD DVD sorti le 20/11/2002


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : 20th Century Fox
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 16 Mai 2002
Nombre d'entrées : 5 713 026

Durée du film : 2 h 17 min.
Réalisateur: George Lucas
Acteurs: Ewan McGregor Natalie Portman

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4221


   

Le Film : 8/10

Résumé : Dix ans après les évènements de "La menace fantôme", la galaxie est à nouveau en ébullition. Des milliers de systèmes solaires menacent de quitter la République pour faire sécession, sous la houlette du Comte Dooku, un ancien Jedi. Le Sénat se montre inquiet face à l'émergence d'une telle menace et certains demandent la constitution d'une armée pour rétablir l'ordre. Parallèlement, Padmé Amidala, devenue sénatrice, échappe de justesse à un attentat...

Avis : Après un épisode I introductif destiné à mettre en place les conditions de la déchéance de la République Galactique, "L'attaque des clones" adopte un rythme plus trépidant pour nous montrer toute une série d'évènements qui vont conduire à la guerre des clones, la fameuse guerre noire à laquelle Obi Wan Kenobi faisait allusion en parlant de son père à Luke Skywalker, dans l'épisode IV. En marge de ces péripéties, toujours téléguidées en sous-main par le Sith Dark Sidious et souvent à l'insu des forces qui oeuvrent pour lui, on assiste à la naissance de l'amour entre le jeune Anakin Skywalker, qui termine sa formation de Jedi sous la houlette d'Obi Wan, et Padmé Amidala, qui a laissé sa place de reine de Naboo pour le rôle encore plus influent de sénatrice. Celle-ci étant victime de deux tentatives d'assassinat, elle se voit affecter Obi Wan et Anakin comme gardes du corps chargés de la protéger. Ewan McGregor et Natalie Portman retrouvent leur rôle de "La menace fantôme", Hayden Christensen remplaçant quant à lui Jake Lloyd dans le rôle d'Anakin, maintenant proche de ses vingt ans. Le casting est complété au niveau des personnages clés par Ian McDiarmid (le sénateur Palpatine), Christopher Lee (le comte Dooku), Samuel Jackson (Mace Windu, un des Jedis les plus puissants et les plus sages) et Temuera Morrison (le mercenaire Jango Fett qui va servir de modèle aux clones de combat). On voit également apparaître des personnages que l'on avait connu ou vu évoqués dans l'épisode IV, comme Owen Lars et Beru Whitesun, "l'oncle et la tante" de Luke, et Bail Organa, le père adoptif de Leia.

L'intrigue est assez compliquée, marquée par les manœuvres tortueuses de Dark Sidious qui veut provoquer un chaos dont émergera un ordre nouveau, l'Empire. De son côté Anakin Skywalker est déchiré par des sentiments contradictoires, son amour filial, et celui qu'il porte à Padmé, s'opposant à ses devoirs de Jedi et son amitié pour Obi Wan. Ainsi, on va le voir faire un premier pas vers le côté obscur de la force quand il massacre, femmes et enfants compris, les pillards du désert de Tatooine responsables de la mort de sa mère, au cours d'une scène d'une terrible intensité, même si les meurtres ne sont pas directement montrés à l'écran. L'action est quant à elle permanente, avec une course poursuite haletante dans les méandres de la mégalopole de Coruscant au début du film, et une gigantesque bataille entre les droïdes de combats des forces séparatistes de Dooku et les clones au service de la République, ceux-ci préfigurant les stormtroopers de l'Empire. On assiste aussi à deux combats spectaculaires au sabre laser, entre Obi Wan, Anakin et Dooku d'une part, Dooku et Yoda d'autre part. Ces scènes d'action sont entrecoupées de scènes plus romantiques, et l'on voit même Anakin et Padmé batifoler dans les près fleuris de Naboo, avant leur mariage secret sur les bords d'un lac enchanteur. Si certains ont pu trouver une certaine mièvrerie dans ces séquences, elles étaient néanmoins indispensables pour arriver à la future naissance de Luke et Leia, seul point d'espoir du dénouement sombre et triste de tous les évènements qui nous attendent dans l'épisode III.

Bien que plus abouti que l'épisode I, "L'attaque des clones" a connu un succès un peu plus en retrait, tout en restant considérable, ce point étant probablement à mettre au compte de la relative déception justement provoquée par "La menace fantôme". La tendance à la surenchère d'effets numériques spéciaux est toujours aussi grande, les progrès de la technologie leur permettant d'être encore plus réalistes (dans ce film, il n'y a pratiquement aucun plan tourné entièrement de façon classique). Le scénario est plus adulte, avec la mise en retrait du personnage agaçant de Jar Jar Binks, et l'apparence beaucoup plus sexy de Padmé. Et à l'issue de cet épisode, quand Yoda constate avec tristesse que la guerre des clones ne fait que commencer, tout est en place pour la terrible tragédie de l'épisode III, annoncée vingt deux ans plus tôt lors de la sortie de "L'Empire contre-attaque", quand Dark Vador faisait sa fameuse révélation à Luke Skywalker.

Comme pour le film précédent, le Dvd présente une version du film légèrement allongée et retouchée par rapport à la version vue en salles.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Le film ayant été tourné entièrement en numérique, le transfert est quasiment idéal, avec une définition exceptionnelle, de belles couleurs bien saturées et des contrastes parfaits. La compression est exempte du moindre défaut. Sur le plan artistique, on citera des décors variés et contrastés, chaque planète étant très typée, Kamino étant couverte d'eau et Géonosis désertique. Les costumes restent recherchés, Padmé continuant de détenir la palme de la plus belle garde-robe, qui met de surcroît beaucoup plus en valeur sa féminité que les atours royaux de l'épisode I.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 EX en Français et en Anglais - Sous-titres : Français, Anglais, Néerlandais

Avis : Effets nombreux, précis et très spatialisés, avec une utilisation presque déraisonnable des basses. Toutes les enceintes sont sollicitées pour une bande son exceptionnelle. La musique de John Williams profite évidemment de cette qualité technique, d'autant plus qu'elle est toujours aussi réussie. Pour l'anecdote, on voit réapparaître pour la première fois dans cette trilogie la fameuse marche de l'empire, rendue célèbre par les épisodes V et VI. La VF vaut pratiquement la VO sur le plan qualitatif.


L'Interactivité : 2.5/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et musicaux, très riches et variés, en particulier pour les bonus. Pour le film, trois séries de menus, chacun ayant une planète pour thème (Coruscant, Kamino ou Géonosis), sont envoyés de façon aléatoire lors de l'insertion du disque. Le film est découpé finement en 50 chapitres, mais on ne pas peut changer de langue ou sous-titre à la volée.


Les bonus :

Une profusion de bonus, pour la plupart intéressants, mais dans l'ensemble très ciblés sur la technique, tous étant en VOst.
Sur le disque du film :

  • Commentaires audio de George Lucas, du producteur Rick McCallum et de cinq membres de l'équipe technique chargés des effets spéciaux. Comme pour l'épisode I, il s'agit d'un montage d'interviews indépendantes, très dense au niveau des informations techniques, mais celui-ci est assez pauvre en anecdotes de tournage.

  • Sur le disque des bonus :
  • "Des marionnettes aux pixels" : Making of en 16/9 de 52 minutes. Comme les commentaires, il est très complet en ce qui concerne les aspects techniques de la réalisation, beaucoup moins concernant le tournage avec les acteurs. D'ailleurs ceux-ci n'interviennent pratiquement pas dans ce document.
  • "A la pointe de la technologie" : reportage en 16/9 de 23 minutes, entièrement tourné vers les aspects technologiques de l'animation numérique. C'est là qu'on voit que la part de tournage avec des acteurs est de plus en plus ténue sur ce genre de film.
  • Huit scènes coupées, ayant la même qualité technique que le film (2.35:1, 16/9, DD5.1.), avec une introduction optionnelle expliquant pourquoi elles n'ont pas été retenues. Parmi les plus intéressantes, on y voit un discours de Padmé au Sénat, une scène où l'on découvre les parents et la sœur de Padmé, et le jugement d'Anakin et Padmé avant qu'ils ne soient envoyés dans l'arène pour y être exécutés.
  • Douze documentaires, en 16/9, diffusés sur Internet pendant le tournage du film, et qui distillaient des informations aux fans de la saga, pour un total de plus d'une heure. On y trouve également des images d'archive du tournage de la première trilogie. A noter l'intéressant reportage sur les costumes de Padmé.
  • Trois documentaires vidéo intitulés Amour, Histoire, Action. D'un total de 26 minutes, ces reportages complètent le making of principal en se centrant beaucoup plus sur les personnages et les acteurs.
  • "Au restaurant de Dex" : série de trois reportages consacrés aux effets sonores, visuels, et un pastiche de l'histoire du robot R2D2, très humoristique.
  • Galerie de 86 photos du tournage, avec texte de commentaire optionnel (sans le texte, les photos sont plus grandes).
  • 31 affiches de la sortie du film dans différents pays (le graphisme est pratiquement le même, seule la langue change).
  • 13 affiches promotionnelles centrées sur les personnages principaux du film.
  • Trois teasers chacun centré sur un thème : Respiration , Mystère, et Amour interdit, et bande annonce cinéma, en 16/9 VOst.
  • Clip musical "A travers les étoiles" en 16/9, avec des images de l'enregistrement de la musique entrecoupées d'extraits du film.
  • Douze spots TV par thème (personnages et action), en 4/3.
  • Lien Internet vers le site starwars.com


  • [ Voir les Bonus Cachés pour ce DVD ]

    Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent, avec un clapet central accueillant le deuxième disque et un livret donnant la liste des chapitres. Le visuel (avec Anakin qui tient un sabre laser) et la tranche sont cohérents avec ceux des boîtiers des cinq autres films, la trilogie I à III ayant une nuance dorée, la trilogie IV à VI une nuance argentée.



    La sérigraphie

    Les deux disques font l'objet d'une sérigraphie soignée, avec une impression comprenant le rond central. Le disque du film représente Jango Fett lorsqu'il s'apprête à combattre Obi Wan, alors que celui des bonus présente la scène du combat des Jedis dans l'arène de Géonosis. Le titre apparaît en français et en anglais, les logos sont assez discrets.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (17.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 29/06/2006 à 17:11 par aldejerph : Palpatine le même acteur? Oui et non. Palpatine n'apparait pas dans l'épisode 4, dans l'épisode 5, à l'origine c'était une combinaison d'une vieille femme et d'un signe qui avait servi à creer l'hologramme. Dans la version DVD, la scène a été retournée avec l'acteur qui joue dans l'épisode VI, 20 ans plus tard.
    - le 27/06/2006 à 19:43 par surfeur51 : Pour la note, il faut séparer film et note globale. Ici, le film a 8/10, soit 16/20, et non 17,5.
    - le 27/06/2006 à 18:24 par Baguette : Bon texte mais toujours une notation beaucoup beaucoup trop élevée. Si des films d'une piètre qualité scénaristique comme ceux de la nouvelle trilogie Star Wars méritent des 17+/20, je suis curieux de la notation de véritables chef d'oeuvre.
    ...voir tous les commentaires...

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019