DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


PIèGE DE FEU

Lui écrire Alexis

Piège de feu DVD sorti le 19/01/2006


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : TF1 Vidéo
Distributeur :
TF1 Vidéo

Date de sortie en salle : 16 mars 2005
Nombre d’entrées : 64 000 env.

Durée du film : 1 h 50 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4362


   

Le Film : 8/10

Résumé : Les sapeurs-pompiers de l'échelle 49 forment un corps compétant et profesionnel et consacrent leur existance à secourir leurs citoyens. Lors de ces missions, ils savent que leur propre vie est également mise en jeu...

Avis : Rester une semaine seulement à l’affiche des salles françaises alors qu’il a fait quelques 75 millions de dollars recettes aux USA (102 M$ de part de monde), le distributeur français n’a certainement pas donné sa chance au film en le sortant la même semaine même des pointures (Hitch, Saw, De battre, mon coeur s'est arrêté, Tout pour plaire). Peut être que le DVD réparera cette injustice car avec un casting comme celui-ci le film a des atouts. Dirigé par un quasi inconnu (Jay Russell), il met en scène Joachin Phoenix qui avait bluffé tout le monde dans Gladiator et John Travolta. Les acteurs ont dû subir un stage pour appréhender le feu car tout l’histoire tourne autour de cet élément.

En effet, ici pas d’histoire secondaire, rien qu’une tranche de la vie de pompiers de Baltimore. Tout le film est basé sur le réalisme et c’est réussi. La caméra, la photographie, la mise en scène, … tout est fait pour le spectateur s’immerge dans l’histoire. L’histoire prend le temps de s’attarder sur les personnages afin qu’on s’y attache. On découvre les failles et les qualités de chacun et c’est un atout majeur pour ce long métrage.

Ainsi la famille de Jack Morrison (Joaquin Phoenix) prend une place importante dans l’histoire notamment en racontant le début de leur histoire d’amour cela permet de comprendre la dualité de Jack, d’un coté son métier à haut risque et de l’autre sa famille qui l’attend chez lui.

Impossible de ne pas parler du film référence en matière de film sur le feu : « Backdraft ». Backdraft est davantage un film policier de part son intrigue alors que Piège de feu est davantage orienté drame voire même carrément documentaire à certains moments. Les années ont passé depuis 1991, date de production de Backdraft et il faut bien avouer que les effets spéciaux et les scènes de feu de « Piège de feu » sont impressionnants.

Le dénouement a été fort en émotion pour le rédacteur de ces quelques lignes. J’imagine que l’adhésion ou non à ce film résultera de la réaction émotionnelle (ou non) durant la fin du film.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 – Ratio : 1.85:1

Avis : Quelle image. Compresser une image telle qu’un film sur le feu n’est pas la chose la plus évidente. La fumée est une des pires choses à passer au format MPEG2. Pourtant le résultat est impressionnant. L’éclat des flammes et la force des contrastes sont au rendez vous. Les ombres sont très bien rendues. Respect.


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en français et en anglais – DTS 5.1 (mi-débit) en français et en anglais – Sous-titres : français

Avis : A défaut de pouvoir mettre beaucoup de bonus, on sent que l’éditeur a utilisé toute la place disponible pour ce DVD en nous gratifiant de 2 pistes audio Dolby 5.1 (en 448 kbps) et 2 pistes audio DTS (mi-débit). Une vraie performance qui ne s’en ressent pas du tout sur le taux de compression de l’image. Les effets surround sont assez présents sur ce film, on est bien immergé dans l’ambiance. Le caisson est aussi souvent utilisé avec des basses profondes.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Les menus (en 16/9) sont splendides avec des transitions qui font la part belle aux flammes. La navigation est plus simple avec une télécommande qu’à la souris, la faute a des zones « curseur » un peu juste au niveau taille. Le menu chapitrage comme souvent à notre grand regret nous sert des vignettes un peu petite, comparées à la taille de l’image.


Les bonus :

  • Making of : D’une durée de 21 minutes, on y trouve surtout comme information que les acteurs ont subit un stage spécial de pompier afin d’être bien préparés pour le tournage. On apprend également que c’est surtout sur l’aspect réaliste (conseils de pompiers) qu’on a voulu mettre l’accent pour ce film.
  • Scènes coupées : Elles sont au nombre de 5. On retiendra surtout la dernière nommée « 11 septembre ». Elle montre un point de vue assez grinçant qui aurait dû se trouver dans le film. On comprend un peu le hors sujet par rapport à l’histoire (qui a sûrement au raison de cette scène pour le montage final) mais pour la force du message, cette scène est l’une des meilleures du film. De manière générale, les scènes coupées sont plutôt longues et réussies (qualité de l’image est peu insuffisante) dommage que l’on est pas le commentaire audio du réalisateur sur la raison de leur absence dans le long métrage.
  • Everyday heroes : Ce documentaire de 13 minutes fait parler de vrais pompiers de leurs métiers. On y entend quelques histoires mais c’est surtout sur les motivations qui les ont poussés à choisir ce métier que ce bonus est axé. Assez intéressant.
  • Clip Vidéo « Shine your light » : En 4/3 et en Dolby 2.0. C’est une très belle chanson de Robbie Robertson interpelle le spectateur durant ces 2-3 passages durant le long métrage. 4’15.
  • Film annonce : En 4/3 et en Dolby 2.0 de 1’35. Cette bande annonce est en français. La qualité de l’image est dans la bonne moyenne. Le son est assez étriqué.

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    La jaquette met en avant les 2 têtes d’affiche de ce film à savoir Joaquin Phoenix et John Travolta. Le titre Piège de feu est complété par un sous-titre : « Sauver ou périr » qui est la devise des sapeurs pompiers. Le fond de l’image que ce soit au recto ou au verso contient des flammes, forcément. Le verso est clair. Le contenu du disque est indiqué de façon très lisible. Par contre le résumé en dit beaucoup trop sur le film.



    La sérigraphie

    Une splendide sérigraphie qui possède une définition exemplaire. Le rouge ressort très bien mais ce sont les reflets de lumière qui donnent le plus cette impression de « photo ». Comme à son habitude, TF1Vidéo nous sert une sérigraphie avec des mentions légales très discrètes et surtout des logos éditeurs quasi invisibles.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (15.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020