DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


5X2 - EDITION COLLECTOR / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

5x2 - Edition collector / 2 DVD DVD sorti le 16/03/2005


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Pathé
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 01 Septembre 2004
Nombre d'entrées : 502 000

Durée du film : 1 h 30 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3922


   

Le Film : 8.5/10

Résumé : Cinq moments de la vie d'un couple d'aujourd'hui.

Avis : Dans "5x2", François Ozon analyse cinq moment forts de la vie de Marion et Gilles, leur divorce, une soirée avec le frère de Gilles et son ami, la naissance de leur fils Nicolas, leur mariage et leur rencontre. On remonte donc le temps, passant d'un d'échec douloureux à leur rencontre lors de vacances en Sardaigne. Chaque scène est indépendante des autres, et il n'y a pas vraiment de transition entre elles. Le récit n'est donc pas continu, et ne cherche pas à montrer les petits détails de la vie quotidienne qui vont mener le couple à l'échec. On ne saura d'ailleurs pas ce qui a réellement provoqué sa ruine, alors que l'on sent que les deux êtres continuent à s'aimer. Mais chaque séquence va révéler des fractures, même lors des évènements heureux, qui dénotent une vie commune qui ne marche pas comme elle devrait. Même le caractère profond des personnage est difficile à cerner, Marion apparaissant fragile physiquement, mais assez forte moralement, au contraire de Gilles dont on croit percevoir au début du film le caractère brutal pour se rendre compte en fait de son extrême vulnérabilité.

Chaque scène est traitée comme un petit tableau. Ozon s'attarde sur ses personnages, capte les regards, les sourires, les expressions pour mieux nous faire ressentir leurs sentiments, de la détresse à la joie, en passant par le doute et la mélancolie. Le début du film est dérangeant, avec la lecture froide des termes du divorce suivie d'une tentative ratée de se rapprocher à nouveau. Puis la complexité de leur relation apparaît et apporte une distanciation de la part des spectateurs qui ont peu de chance de se retrouver en Gilles ou Marion, et comme l'atmosphère s'éclaircit au fur et à mesure que l'on remonte le temps, le film devient moins pesant. Ozon utilise lumière et musique pour souligner l'atmosphère de chaque scène. L'éclat des couleurs et de la musique se développe au cours du temps, et chaque scène se termine sur une chanson italienne à l'eau de rose, élément de contraste au début pour être totalement dans le ton du film après le mariage, le film se terminant sur une image radieuse du couple sur une plage au soleil couchant. Valéria Bruni-Tedeschi (Marion) et Stéphane Freiss (Gilles) portent tout le film, les personnages secondaires, bien que joués avec beaucoup de talent par Géraldine Pailhas, Françoise Fabian, Antoine Chappey et Michael Lonsdale n'ayant pour rôle que de mettre en valeur le couple vedette. Les deux acteurs sont restés très proches lors du tournage, ce qui est confirmé dans les interviews, et cela fait beaucoup pour la crédibilité du couple. Une difficulté pour le tournage était le rajeunissement physique nécessaire entre le début du film et la fin. Raser la barbe de Stéphane Freiss a été suffisant, mais Valéria Bruni-Tedeschi a du maigrir et se remuscler pendant six mois pour passer de la beauté épanouie d'une femme mûre, que l'on voit nue au début du film, au corps plus gracile d'une jeune femme sortant de l'adolescence. Mais c'est surtout sur le plan des expressions et des regards que les deux acteurs donnent de la crédibilité à leur personnages, l'émotion la plus palpable ressortant lors des gros plans sur les grands yeux bleus embués de larmes de Marion.

"5x2" est incontestablement un film réussi, car il passe très vite alors que les scènes montrées sont issues de la vie ordinaire que tout couple connaît. Le fait de ne pas montrer directement les problèmes vécus par Marion et Gilles est probablement un choix judicieux, car cela apporte un élément de mystère qui soutient l'attention alors qu'on ne peut pas ne pas remarquer les failles qui existent dans leur couple. Mais cela entraîne également une petite frustration de la part du spectateur à qui François Ozon laisse le soin d'imaginer des rapports de soumission croisée entre l'homme et la femme, qui seront à l'origine de leur séparation (dont on est même plus sûr qu'elle soit définitive...).


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Image très bien définie, avec de beaux contrastes, et des couleurs dans des tons sombres et tristes au début pour aller vers des couleurs vives et lumineuses à la fin du film. La compression est très correcte, mais certains plans montrent de légers défauts de compression sur les plages unies. Sur le plan artistique, les décors peu réjouissants du début (une chambre d'hôtel triste, un hôpital) laissent la place sur la fin aux magnifiques bords de mer de la Sardaigne, ce contraste soulignant l'évolution de l'ambiance du film.


Le Son : 2/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1, DTS et Stéréo en Français - Sous-titres : Aucun

Avis : Au début, la bande son est très discrète, la musique de fond presque absente, à l'exception des chansons italiennes précédant les transitions entre les scènes. Sur la fin, pendant le mariage, et surtout la soirée dans la boite de nuit, les voies arrières se montrent bien plus présentes, et même le caisson de basses participe à une ambiance enveloppante, surtout sur les deux pistes 5.1, bien évidemment. Quant aux dialogues, ils sont parfaitement séparés et se détachent nettement lorsque le fond musical est présent.


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et musicaux, avec une transition qui égrène un compte à rebours et un graphisme minimal composé d'une vignette représentant chacune des cinq scènes du film. Le fond blanc du menu principal est remplacé par un fond noir pour le menu bonus. Le film est découpé en 14 chapitres plus le générique. On peut changer de version sonore à la volée (en particulier, le commentaire).


Les bonus :

Edition très complète à deux disques

Sur le disque 1:

  • Version remontée à l'envers du film, ce qui permet de visionner les évènements dans l'ordre chronologique. Probablement pour des raisons de gain de place, cette version est en 4/3 (format cinéma respecté) et en stéréo. Une longue scène supplémentaire a été ajoutée au début du film (on la retrouve en bonus), et les transitions ont été légèrement modifiées (les chansons italiennes ont disparu). Ce nouveau montage change beaucoup la tonalité du récit et donne plus l'impression d'un film "qui finit mal".
  • Commentaire de François Ozon, entouré de membres de l'équipe du film et des deux acteurs principaux, en changeant d'interlocuteurs à chaque scène. Il donne beaucoup de détails techniques et des anecdotes. On apprend qu'initialement, il avait prévu de faire ce film avec Sophie Marceau et Vincent Cassel. Il commente la scène de la naissance avec Stéphane Freiss, qui avoue à quel point cette scène l'a perturbé, et la scène du mariage avec Valéria Bruni-Tedeschi, qui, au contraire, a adoré la tourner.
  • Bande-annonce, en 16/9.


  • Sur le disque 2 (suppléments en général en 4/3) :
  • Making of, composé de trois modules, un extrait de "Scènes de la vie conjugale" joué par Valeria Bruni-Tedeschi et Stéphane Freiss au moment du choix du casting, un essai de lumières lors de prises de vue en intérieurs, et le tournage du bal du mariage (en 16/9), mettant en évidence le travail minutieux du réalisateur.
  • Scènes inédites : 6 scènes commentées ou non par le réalisateur, lequel explique pourquoi il ne les a pas retenues au montage, en général par souci de cohérence globale. La scène intitulée "Première rencontre à Paris" est utilisée en prologue de la version remontée "à l'endroit".
  • Galeries (en 16/9) de 34 photos couleur et N&B prises lors du tournage, et 15 projets d'affiches, la plupart basée sur la scène finale, alors que c'est la scène du mariage qui sera retenue en définitive.
  • Entretiens avec les acteurs : François Ozon dialogue avec Valeria Bruni-Tedeschi, et Stéphane Freiss pendant plus d'une demi-heure chacun, et plus brièvement avec Géraldine Pailhas, Marc Ruchmann et Antoine Chappey. Les interviews ont été menés après les tournages de chacune des scènes, que les comédiens ont découvert au fur et à mesure. Ozon les fait s'exprimer sur l'évolution qu'ils ont eux-même ressenti concernant la vision qu'ils avaient de leur personnage. C'est une approche très originale, qui permet de voir comment un comédien réussit à s'identifier à quelqu'un d'autre, en cherchant à le comprendre avant de le jouer.
  • Festival de Venise : Interviews par la presse de Ozon, Freiss et Bruni-Tedeschi à la 61ème Mostra de Venise. Une occasion de se rappeler que la belle Valéria est italienne, même si elle s'exprime pendant tout le film dans un français sans aucun accent.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack inséré dans un étui cartonné. Le visuel de l'étui reprend l'affiche du film. La liste des chapitres est imprimée au dos du digipack. Les alvéoles des disques sont positionnées pour que leurs sérigraphies correspondent aux photos en arrière-plan.



    La sérigraphie

    Photos de Marion pour le film, de Gilles pour les bonus. L'impression est très fine, avec le rond central imprimé, mais les photos ont été choisies avec beaucoup de grain. Les textes en pourtour sont discrets, les logos ne passent pas trop mal grâce à une couleur grise assez neutre.


    Note Finale : (17/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2018