DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


JURASSIC PARK - EDITION GCTHV

Lui écrire dam51

Jurassic Park - Edition GCTHV DVD sorti le 10/10/2000


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Universal Pictures Video
Distributeur :
GCTHV (Gaumont/Columbia/Tristar Home Video)

Date de sortie en salle : 20 octobre 1993
Nombre d'entrées : 6 620 000 env.

Durée du film : 2 h 02 min.
Réalisateur: Steven Spielberg

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
5441


   

Le Film : 9/10

Résumé : Grâce à des manipulations scientifiques, un milliardaire a réussi à faire renaitre des dinosaures et veut ouvrir un parc d'attractions. Mais son plan dérape et un groupe de personnes se retrouve coincé dans le parc...

Avis : Après les échecs commerciaux et critiques d'"Empire du soleil", "Always" et "Hook", Steven Spielberg renoue avec le succès en réalisant Jurassic park. En effet, ce film fut le carton du box-office mondial de l'année 1993 avec plus d'un milliard de dollars de recettes (ce fut le premier film à franchir ce cap).
L'histoire est simple : un groupe de personnes se retrouve prisonnier d'un parc d'attractions renfermant des dinosaures incontrôlables recréés génétiquement. Le professeur Drummond, milliardaire mégalomane borné défiant la nature, est à l'origine de ce parc qui va vite tourner au fiasco.
Sam Neill et Laura Dern jouent le rôle de scientifiques plutôt conventionnels comparé à l'excentrique Jeff Goldblum qui joue à la perfection le rôle d'un scientifique un peu "rock'n roll" à l'humour pince-sans-rire. Cette confrontation entre ces 2 caractères apporte la petite touche d'humour du film.

Le scénario s'appuie sur un postulat scientifique irréalisable de nos jours (le clonage de dinosaures à partie d'ADN fossilisé). Pour faciliter la compréhension de tous les spectateurs, les explications scientifiques sont montrées à la manière d'une attraction du genre "Disneyland" grâce aux dessins animés (principalement pour les enfants). On notera que l'intérieur du laboratoire ne respire pas franchement le sérieux car les visiteurs ne portent ni blouses ni gants. On se rend compte que le professeur Drummond traite les dinosaures un peu comme des animaux de compagnie inoffensifs contrairement à Sam Neill qui prend peur quand il apprend que des raptors ont été créés. Malcolm (Jeff Goldblum) tente d'expliquer qu'on ne peut pas s'opposer à la nature. C'est le rôle le plus intéressant du film car il est le plus censé et il traite Hammond comme ce qu'il est, c'est-à-dire un enfant gâté. Il tente d'expliquer que la nature n'obéit à aucune règle, génétique ou financière. La suite du film nous montrera qu'il a raison...

Les enfants et le monde de l'enfance ont une place importante dans tous les films de Spielberg (E.T., Empire du soleil, A.I. ...). Grant (Sam Neill), dont on sait depuis le début du film qu'il n'aime pas les enfants (voir comment il effraie le gosse avec son histoire de raptors!), va se laisser apprivoiser par eux jusqu'à "redevenir" un enfant lui-même (la scène avec les brontausaures). Peut-être parce qu'il a réalisé son rêve de gosse (c'est pour çà qu'il jette sa griffe de raptor), tout comme Hammond a réalisé le sien en créant Jurassic park.
2 scènes sont symboliques dans ce film: la première, quand le technicien dit que pour remettre le parc en route, il faut un code intitulé "Lapin blanc", en référence à Alice au pays des merveilles, comme Hammond et son parc qui peut être considéré comme son "pays des merveilles". La seconde est l'image de fin (quand on voit le T-rex avec la banderole "quand les dinosaures règnaient sur Terre), qui nous fait comprendre que la nature a repris ses droits.

Les effets spéciaux sont devenus une référence grâce à un subtil mélange d'images de synthèse et d'animatroniques (même si ces derniers ne sont pas toujours réussis). La scène de l'attaque du T-rex est une scène d'anthologie, tout comme celle avec les galliminus ou bien encore les scènes avec les raptors.
Le film n'est pas exempts de défauts: tout d'abord, la partition musicale de John Williams (compositeur attitré du réalisateur) est envahissante sur certaines scènes et un peu répétitive par moments. Ensuite, on peut regretter que l'action ne démarre réellement qu'au bout d'une heure (sûrement parce qu'on attend avec impatience les scènes avec les dinos!). Pour terminer, on sait par avance que tout le monde va s'en sortir (enfin presque!) et que les méchants n'arriveront pas à leurs fins, ce qui rend le scénario sans grande surprise.

Ce film peut être considéré comme le film charnière de la carrière de Spielberg. D'une part, c'est son plus gros succès commercial à ce jour, et d'autre part, parce que depuis ce film, il alterne les films grand public (Le monde perdu, Minority report, Arrête-moi si tu peux) et les films plus personnels (La liste de Schindler, Amistad, Il faut sauver le soldat Ryan, A.I.) avec la même réussite et le même talent. Il restera sans doute comme l'un des réalisateurs du vingtième siècle, au même rang que Chaplin, Hitchcock ou Kubrick.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio: 1.85 : 1

Avis : Les décors naturels sont d'une beauté à tomber, l'image du DVD est nette, précise et colorée, les scènes nocturnes sont quasiment parfaites (quelques défauts de compression sur certains arrières-plans posent problème). Quant aux effets spéciaux, on a rarement fait mieux depuis, même si certains sont un peu trop "voyants".

[ Voir le Top Image pour ce DVD ]


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby digital 5.1 en français et anglais - Sous-titres: français

Avis : La partition musicale de John Williams prend toute son ampleur avec ce mixage 5.1 convaincant. Mais le point fort de cette bande-son c'est le remarquable rendu des cris des dinosaures (T-rex, tricératops, raptors) qui vous feront bondir, tout comme les bruitages (orages, pas...). On fait difficilement mieux dans le genre. Préférez la V.O., mieux spatialisée et un peu plus généreuse en effets sonores. Seul petit bémol: pas de version DTS (alors que le film a été tourné dans ce format sonore). Dommage. Bande-son de démo malgré tout.


L'Interactivité : 2.5/3

L'ergonomie des menus :
Un magnifique menu animé qui commence par le logo Jurassic park qui finira transpercé par un raptor. Le menu d'accueil est splendide et on peut y voir un raptor se balader dans le hall du bâtiment où se trouve le squelette du T-rex. Impressionnant. Le film est découpé en 30 chapitres et on peut changer de langues et de sous-titres pendant le film.


Les bonus :

  • The making of Jurassic Park (48'55) : Présenté par James Earl Jones (la voix de Dark Vador), ce superbe making-of fait intervenir tous les protagonistes du film. On voit des images du Monde perdu de 1925, de King Kong, Jason et les argonautes et Terminator 2. Toutes les phases de la création du film sont évoquées: création des effets spéciaux, maquettes, marionnettes, les lieux de tournage... Plusieurs scènes sont étudiées (l'attaque du T-rex, la scène finale) et toute la post-production est expliquée en détails. Un modèle de making-of, même si les comédiens ne font aucune apparition.
  • Réunions de production (6'20): images exceptionnelles de Spielberg et de son équipe travaillant sur les mouvements des dinos et la façon de les faire se déplacer.
  • Repérages (2'00): l'équipe de tournage recherche des lieux précis pour le tournage de certaines scènes. On voit que Spielberg a déjà tout son film en tête et il sait précisément ce qu'il veut.
  • Animatics de Phil Tippett (3'02): on découvre la scène des raptors dans la cuisine réalisé avec le procédé d'animations de maquettes image par image (ce qui était prévu au départ pour le film). Génial.
  • Storyboards: 5 scènes sont présentées sous forme de croquis et de dessins préparatoires: l'attaque du T-rex, la poursuite en Jeep, les raptors dans la cuisine, une scène non tournée avec un bébé tricératops et le fin originale.
  • Les bruitages (1'25): très court featurette sur les bruitages du film.
  • Photos de production
  • L'encyclopédie des dinosaures: présentation de tous les dinosaures du film sous forme de croquis et de schémas, malheureusement tout en anglais.
  • Notes de production: là aussi tout en anglais
  • Bandes-annonces des 3 épisodes
  • Filmographies
  • Liens internet vers le tournage de Jurassic park 3


  • On regrettera juste l'absence d'un commentaire audio du maitre, mais on commence à s'y habituer.


    Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    La jaquette est splendide et montre le logo du parc à l'intérieur de la machoire du T-rex (tout un symbole...). On notera que pour avoir le logo "Jurassic park" en entier sur la tranche, il faut se procurer le DVD du "Monde perdu". Qu'ils sont malins ces éditeurs!!!



    La sérigraphie

    Très sobre, elle représente, à la manière de la jaquette, la machoire du T-rex et le logo du parc. Les logos sont discrets et tous regroupés au même endroit.


    Note Finale : (18/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020