DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


RE-ANIMATOR - EDITION COLLECTOR / 2 DVD

Lui écrire Hotkiller

Re-animator - Edition Collector / 2 DVD DVD sorti le 09/03/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Distributeur :
Seven7 / Metropolitan Filmexport

Année de sortie en salles : 1986
Nombre d'entrées en salles : n.c

Durée : 1 h 25 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4195


   

Le Film : 8/10

Résumé : Après un épisode tragique en Suisse, Herbert West, jeune étudiant en médecine revient aux Etats Unis avec un projet insensé : défier et vaincre la mort physique grâce à un sérum de sa composition. Mais ranimer le cadavre d'un chat est une chose...tout basculera lorsqu'Herbert, pris dans sa folie "frankensteinienne" décide de ranimer des corps humains dont celui du Doyen et d'un éminent professeur...

Avis : Adapté d'une nouvelle d'HP Lovecraft, Re-Animator est le prototype même du film d'horreur des série B des années 80. Resté très peu de temps à l'affiche, le film a atteint ce statut notamment par sa présentation au festival du film d'Avoriaz en 1986.

Le film se caractérise par sans conteste une appartenance au cinéma gore : en effet, nombreuses sont les scènes sanglantes et horribles à souhait : Herbert West qui ranime un chat, puis Herbert qui décide de ranimer un cadavre de la morgue (avec une mise à "mort" à la machine à trépanner complètement surréaliste), puis Herbert qui commet l'irréparable : tuer accidentellement le doyen de la fac. Qu'importe, avec son liquide fluorescent et sa folie il pourra le ranimer sans que personne ne se doute de quoi que soit. Et c'est à partir de ce moment que Re-animator bascule dans la douce folie et la bêtise. Les 40 dernières minutes nous réservent une surenchère d'effets sanglants : le scénario et l'histoire s'emballent jusqu'au moment où Herbert se verra obligé de décapiter un professeur "émérite" de la fac. Scène cultissime : le professeur décapité à coups de pelle voit sa tête "ré-animée" dans un bac de bloc opératoire donnant l'occasion d'apprécier des effets spéciaux particulièrement aboutis.
Appartenant au Gore par ce côté Re-animator revendique également ce statut haut et fort par l'humour et la franche rigolade qui caractérise les différentes scènes : Herbert qui tape sur un cadavre et hurle "Vas-tu te réveiller à la fin", le Dr Hill dont la tête ordonne à son corps de le prendre par les cheveux tandis qu'Herbert hurle à nouveau :"Qui pourrait croire une tête qui parle ?"... bref tout un tas de scènes qui font que plus le film devient fou, plus on éprouve un malin plaisir à observer le délire des images. Et enfin et non des moindres la fameuse scène d'"oral sex" entre une tête décapitée et une jeune fille nubile qui se trouve être la fille du doyen. Toutes ces scènes enchaînées de façon hystérique donnent un véritable rythme au film épaulé solidement par un casting éblouissant de justesse : Jeffrey Combs a véritablement ce que l'on peut appeler une "gueule", le Dr Hill interprété par David Gale (qui ressemble étrangement au candidat démocrate US John Kerry soit dit en passant !) interpète brillament l'un des plus grands névropathes du cinema de seconde zone.

Re-animator est donc un film qui surfe sur des thèmes déjà abordés au cinéma tel l'homme qui se prend pour Dieu, l'homme qui veut toujours plus de pouvoir et de puissance mais Stuart Gordon (réalisateur) et Brian Yuzna (Producteur) y rajoutent un humour débridé gonflé de stéréotypes et de références cinématographiques jusque dans la musique particulièrement percutante et largement inspirée du Psychose du grand "Hitch". Deux sequels viendront par la suite se greffer à ce Re-animator (La fiancée de Re-animator et Beyond Re-animator) certes moins surprenants mais "bien barrés" quand même notamment grâce à la performance de l'acteur Jeffrey Combs.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Assez surprenant de revoir en DVD une image assez proche de ce qui fut projeté en salles. On remarquera en effet, la grande qualité des noirs ainsi que les couleurs très tranchées mais toujours assez sombres. Certains arrière-plans fourmillent mais c'est le seul défaut que la compression laissera apparaître. Le master par contre a été joliment nettoyé et les défauts de pellicule sont quasiment inexistants.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en français et en anglais - Dolby Digital mono en français - Dolby Digital stéréo en anglais - Sous-titres : français

Avis : Malgré les remixages proposés aucune bande son ne semble être véritablement dynamique ou enveloppante. Pourtant le scénario se prêtait particulièrement bien à ce genre d'exercie. Dommage. Au final il est préférable de profiter de ce film dans son mono français ou stéréo anglais qui restent assez clairs et n'ont pas tendance à saturer. Le doublage français est correct artistiquement parlant mais il se situe à un volume sonore plus élevé que la VO.


L'Interactivité : 2.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus proposés par Metropolitan sont très beaux : après une légère introduction, nous pénétrons dans un labo médical virtuel (format 16/9). Les choix apparaissent alors avec une animation murale en arrière-plan. Dommage car Metropolitan aurait pu utiliser le principe du "choix par l'objet" comme dans l'édition du DVD de Cypher par ex. Le chapitrage se compose de vignettes fixes mais néanmoins sonorisées par la musique du film. Pour le DVD des bonus, l'animation du labo virtuel est différente et bien faite mais au format 4/3


Les bonus :

Cette édition propose un DVD de bonus. Mais quelques uns sont également présents sur le DVD du film.

DVD n°1 :

  • Commentaire audio de Stuart Gordon (Réalisteur) : sous titré en français, ce commentaire se distingue surtout par les anecdotes et aussi les inspirations qui ont guidé le réalisateur dans la réalisation de son film.
  • Commentaire audio des acteurs et de Brian Yuzna : un commentaire difficilement accessible car non sous-titré....vraiment dommage. A réserver aux purs anglophiles donc.
  • Scènes coupées : pas moins de 17 scènes représentant plus de 25mn de films. Peu de scènes véritablement intéressantes car bien souvent elles ne font que prolonger des scènes déjà utilisées dans le montage final.
  • BA : la BA du film en 4/3 d'une qualité correcte.


  • DVD n°2 :
  • Interviews : Riche et belle interview de Brian Yuzna et de Stuart Gordon (49mn) qui se rappellent avec délectation la génèse du projet Re-animator. Les autres interviews (scénariste et rédacteur de revue) sont d'une durée variable mais on retiendra les informations du compositeur Richard Band qui revient sur la "difficile" parenté de sa musique avec celle de Bernard Hermann pour Psychose.
  • Analyse de la musique du film : complément de l'interview précédente ce bonus détaille la partition musicale par rapport à 4 scènes du film.
  • Comparaison story-board/film : 3 scènes sont ainsi comparées.
  • Autres bonus : le reste des bonus est plus classique avec les filmographies, les photos de tournage les traditionnels spots télé ainsi que les bandes annonces des films Dark Blue, Cube² et Chasseurs de prime en VF ou VOST.


  • Sans forcément être qualifiée de collector (on regrette notamment la suppression de la piste DTS présente sur le Z1) cette édition présente un film assez ancien dans une version nettement moins cheap que la précédente. Bref, un DVD indispensable pour tous ceux qui ont grandi entre Creepshow et Evil Dead.


    Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    A l'instar d'autres productions Metropolitan la présentation du film dans son digipack cartonné est très soignée. La couleur dominante est le vert fluo (rappel du liquide "ré-animateur") et la définition de l'ensemble est remarquable. Seul regret : la fragilité dans le temps de ce type de pack. A réserver aux "soigneux" donc.



    La sérigraphie

    2 sérigraphies différentes pour 2 DVD également dominée par le vert fluo. La définition est correcte et l'ensemble est totalement en harmonie avec le pack. Les sérigraphies reprennent de façon dessinnée 2 plans marquants du film : original et bien fait .

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (15.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020