DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


BLUE STEEL

Lui écrire surfeur51

Blue steel DVD sorti le 20/05/2002


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Opening
Distributeur :
GCTHV (Gaumont/Columbia/Tristar Home Video)

Date de sortie en salle : 25 Avril 1990
Durée du film : 1 h 38 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3178


   

Le Film : 7/10

Résumé : Fraîchement promue agent de police, Megan Turner abat un voyou en train de commettre un hold-up. Or, l'arme du gangster disparaît : ne pouvant prouver qu'elle était en état de légitime défense, la jeune femme est suspendue de ses fonctions. Désemparée, elle se laisse séduire par Eugene Hunt, un agent de change, dont elle vient de faire la connaissance. Une série de crimes commence à agiter la ville: le tueur utilise des balles sur lesquelles il a gravé... Megan Turner !

Avis :  Thriller policier, "Blue Steel" relate l'affrontement entre une jeune policière et un psychopathe qui l'a séduite. On sait très vite qui est le tueur en série, le ressort du suspense est donc plutôt de savoir comment Megan Turner va se sortir du guêpier. Le scénario est monté un peu comme un western qui se passerait dans les rues de New York, la ville étant superbement mise en images par la réalisatrice Kathryn Bigelow. L'essentiel de l'action se passe la nuit, ce qui accroît encore le caractère noir du film.

Plusieurs points sont à mettre au crédit de ce film. Le scénario est conçu pour faire monter la tension jusqu'à un final nerveux et efficace, la tonalité générale étant froide et sombre, et bien soulignée par le titre du film, parfaitement adapté. Le travail du directeur de la photographie Amir M. Mokri est remarquable, avec des jeux de lumière et de pluie sous les lumières nocturnes de la ville très réussis. Mais il y a surtout la présence de Jamie Lee Curtis, crédible en jeune agent de police, forte et déterminée même quand on a l'impression qu'elle va toucher le fond. Avec un jeu convainquant et son look androgyne assez sexy, l'actrice porte l'essentiel du film. Elle doit faire face à un psychopathe joué par Ron Silver, un professionnel de Wall Street fasciné par les armes à feu et la belle Megan, et qui va dérailler complètement et se mettre à tuer sans raison. Si Ron Silver n'a pas grand chose à se reprocher (au contraire son jeu est assez subtil et son anormalité apparaît comme effrayante dans quelques scènes très réussies), la psychologie de son personnage est par contre le point faible du film car rien n'explique son soudain changement d'attitude et sa descente aux enfers. On a ainsi l'impression que le scénario n'est bâti que pour arriver à l'affrontement final, et non que cet affrontement est la conséquence d'un enchaînement logique d'évènements crédibles. C'est d'autant plus dommage que la dimension psychologique de Megan est traitée correctement, à travers ses rapports avec ses parents, sa vocation d'entrer dans la police résultant en grand partie des violences conjugales exercées par son père (Philip Bosco, excellent) sur sa mère (Louise Fletcher, émouvante). A côté de Megan Turner et Eugene Hunt, les autres personnages apparaissent surtout comme des faire-valoir, au premier rang desquels on trouve Tracy Perez (Elizabeth Peña), la meilleure amie de Megan, et le policier Nick Mann (Clancy Brown), chargé de la protéger, mais on peut considérer l'ensemble du casting comme excellent. La réalisation de Kathrin Bigelow est soignée et restitue avec bonheur l'atmosphère lourde de la vie nocturne des quartiers d'une grande ville. L'attention du spectateur est soutenue dans la première partie du film, et pendant la scène finale, mais on peut déplorer un ralentissement du rythme à mi-parcours sans lequel ce film aurait pu être plus marquant, d'autant que les dialogues ne sont pas très élaborés.

L'affrontement final va se dérouler selon les lois habituelles du genre, avec des rebondissements et beaucoup de tension, et cette séquence est globalement très réussie, même si on peut regretter la quantité importante d'hémoglobine. On bénéficie donc au total d'un bon divertissement, un de ces films agréables à regarder mais qui ne laissent pas grand souvenir dans la mesure où la structure du scénario ne présente pas une grande originalité, à l'exception de faire jouer une jeune femme dans ce type de rôle. Le film n'a pas connu un grand succès en salles, et sa sortie en DVD dans une édition dont la qualité technique est vraiment bonne est l'occasion pour les amateurs de thrillers de le découvrir sans grand risque, le prix de vente étant particulièrement attractif.


L'Image : 2/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : L'image bénéficie de bons contrastes et de couleurs équilibrées. Même lors des séquences de nuit, l'image reste très lisible. La définition, sans être exceptionnelle, est tout à fait correcte, ainsi que la compression. Sur le plan artistique, il faut souligner la qualité de la photographie, un atout pour ce film qui permet d'oublier un peu les faiblesses du scénario.


Le Son : 2/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 et DTS en Français et en Anglais - Sous-titres : Français

Avis : La bande son a été spatialisée en 5.1 par le système Arkamys encodé zn Dolby Digital et DTS. Si l'essentiel se passe sur les enceintes frontales, on a quand même une bonne impression de volume. La dynamique est tout à fait correcte, et les dialogues sont bien séparés, avec un petit avantage à la VO par rapport à la VF qui a un très léger souffle. La musique de Brad Fiedel donne une atmosphère étrange qui convient parfaitement à l'ambiance du film.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont animés, avec un graphisme plutôt banal, et sonorisés. Le film est découpé en 16 chapitres, et on peut changer de piste audio à la volée. A noter que si le menu Versions ne laisse pas le choix de garder ou non les sous-titres en VO, on peut les retirer à la télécommande.


Les bonus :

Le point faible de ce DVD, une édition dite Collector qui ne présente aucun vrai bonus.

  • Bande annonce en 14/3 VOst.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir inséré dans un étui carton. Le visuel reprend l'affiche du film. Il est assez rare de voir une affiche qui reflète aussi bien l'atmosphère d'un film. Pratiquement unicolore, elle rappelle ainsi le titre du film Blue Steel = Bleu acier, et donne le ton d'une histoire assez sombre dont une grande partie se déroule de nuit. Les trois éléments majeurs du film y figurent, dans l'ordre d'importance, et de droite à gauche : le revolver, la jeune policière et le tueur qui s'approche dans la nuit sous la pluie. Le jeu d'ombre de la superposition des deux images souligne le regard déterminé de la jeune femme qui surveille son adversaire, le doigt crispé sur la gâchette renforçant l'impression de tension. La démarche du tueur ressort également comme très déterminée, et on ressent l'intensité de l'affrontement qui va avoir lieu. Le visuel de l'étui est par contre très banal, avec le titre du film et une indication "Edition Collector" peu appropriée.



    La sérigraphie

    La sérigraphie reprend le visuel de la pochette, avec une impression très fine qui comprend le rond central. Les logos et textes légaux sont assez discrets, l'ensemble étant vraiment réussi.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (12.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020