DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


MéLO - EDITION 2003

Lui écrire Hotkiller

Mélo - Edition 2003 DVD sorti le 15/01/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Mk2 Editions
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie cinéma : 3 Septembre 1986
Nombre d'entrée en salle :
554 754

Durée du film : 1 h 52 min.

Le DVD a été testé avec le coffret 5 DVD d'Alain Resnais. Le DVD est identique à celui vendu à l'unité.
Acteurs: Fanny Ardant

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3211


   

Le Film : 6/10

Résumé : Pierre (Pierre Arditi), violoniste, vit à Montrouge avec son épouse Romaine (Sabine Azema). Un soir, ils reçoivent à dîner un ancien ami, Marcel (André Dussolier), violoniste également mais à la carrière et la renommée internationales.
De cette rencontre, naîtra une folle histoire d'amour entre Marcel et Romaine. Leur problème : comment se débarrasser de Pierre ?

Avis : Avec ce film, Alain Resnais revient à ses premières amours : l'adaptation cinématographique de pièces ou de romans (Hiroshima mon Amour de Duras, L'année dernière à Marienbad de Robe-Grillet). En effet, Mélo constitue au départ l'adaptation d'une pièce de Henri Bernstein du début du XXème siècle.

Tant et si bien que bon nombre de critiques mais aussi de spectateurs peuvent se poser la question suivante : est-ce que Resnais se cache derrière ces adaptations ? Resnais existe-t-il vraiment en tant que réalisateur ?
Oui, certainement, mais alors pourquoi ne pas avoir adapté comme ce fut longtemps annoncé, Fantomas ? Oui, je parle bien du Fantomas que nous aimons : le commissaire Juve, le journaliste Fandor…. Mais cette version ne verra jamais le jour. C'est dommage car il est permis de penser que Resnais avait là une occasion unique de prouver qu'il n'est pas seulement le réalisateur qui adapte des romans intellectuels, mais également des œuvres populaires (cf le succès phénoménal de la série en livre, l'adaptation de Feuillade et bien sûr celle avec notre "Fufu" national.).

Bon, arrêtons cette digression et revenons à ce qui nous "préoccupe", à savoir : Mélo.
Première chose et il faut bien le signaler au spectateur : Mélo est un film simple. En effet, même si la filmographie d'Alain Resnais peut être qualifiée dans son ensemble d'"intellectuelle", il faut bien reconnaître que pour Mélo, cela devient plus facilement abordable. Alain Resnais revisite le principe du couple adultère et coupable et met en scène les différents rapports de ce trio.
De plus, le style du récit, assez linéaire, permet au réalisateur de présenter son film comme une pièce de théâtre : le mélodrame d'Henry Bernstein mettant en place ce triangle amoureux se déroule dans un espace assez confiné (on est quasiment toujours dans des scènes d'intérieur) donnant véritablement aux scènes tournées par Resnais l'aspect de petites saynètes théâtrales.

Deuxième chose et qui, elle devient vraiment intéressante : pourquoi Resnais choisit d'adapter une histoire aussi ordinaire que celle ci ? En effet quoi de plus banal, quoi de plus simple qu'une histoire mettant en scène le mari, la femme et l'amant ? Peut-être qu'à cette époque (en 1986), Resnais a véritablement voulu s'inscrire à contre courant de ce qui se faisait au cinéma français (c'était l'époque des "subway" et autres…). De même, cette pièce filmée est l'occasion pour lui à nouveau de mettre en pratique son sens de l'esthétisme, mais également son sens visuel du rythme. Car bien que l'histoire soit assez plate, Mélo est visuellement très bien mis en scène : la qualité de la photographie est bonne et les éclairages sont soignés.

Du côté des acteurs, on retrouve le quatuor de l'Amour à Mort (Arditi, Azema, Dussolier, Ardant) et force est de constater que bien qu'il s'en défende, Alain Resnais a véritablement beaucoup de mal à se passer de ces acteurs. Peu importe, le résultat est là : tous les acteurs font une excellente composition même s'il eu été intéressant de voir ce que Resnais aurait pu faire avec des acteurs moins connus ou des acteurs qu'il ne connaissait pas.

Au final donc, un film assez étonnant de Resnais enchaînant rapidement une succession rapide de scènes (le film fut tourné en 20 jours) et pas si désagréable à voir.
A voir, donc, pour les curieux et les fans. Pour les autres, lire attentivement la notice avant utilisation, car quasiment deux heures de mélodrame, ça peut paraître un peu long !


L'Image : 2/3

Détails techniques : Ratio : 1.66 - Format vidéo : 16/9 compatible 4/3

Avis : L'image proposée sur ce DVD est assez belle. On notera également que le master ne souffre quasiment pas de défauts. Les couleurs et les éclairages sont respectés. Les contrastes sont toujours assez bien appuyés et ne souffrent pas du tout de la compression Mpeg. Une image donc très soignée pour un film esthétique : du bon travail.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 en français - Sous-titres : anglais

Avis : Adapté d'une pièce de théâtre, l'essentiel du film porte sur les dialogues. Le dual mono proposé par l'éditeur les rend très clairs et intelligibles. Pas ou peu de dynamique, mais comme il n'y en a pas vraiment dans l'histoire, ce détail n'est pas gênant.


L'Interactivité : 2.5/3

L'ergonomie des menus :
C'est toujours la sobriété le maître mot dans les éditions MK2 : au format 4/3 les menus sont simples, voire tristes (mais n'est-ce pas volontaire compte tenu du film). Pas de difficulté particulière d'utilisation.


Les bonus :

Des bonus concentrés sur le film et ses principaux intervenants :

  • Entretien avec Alain Resnais (7mn 15s) : détail commun à tous les films du coffret Resnais : un entretien sonore de Serge Toubiana avec le réalisateur. Resnais revient sur sa motivation à adapter cette pièce de Bernstein.
  • Sabine Azema (3 mn): interview de l'actrice qui décrit son personnage
  • André Dussolier (un peu plus de 28mn) : André Dussolier revient sur son rôle et notamment ce long plan séquence de 9 mn 30 s lui donnant ainsi la possibilité d'exprimer tout son talent dans un long monologue.
  • Sylvette Baudrot (un peu plus de 11 mn) : entretien avec la scripte qui revient sur la méthode de travail "Resnais"
  • Jacques Saulnier, décorateur (18 mn) : des informations sur la conception des décors, la vitesse de leur réalisation mais aussi leur coût (moins d'un million de F)
  • Marin Karmitz, producteur (13 mn) : Marin Karmitz revient sur son travail de producteur, et le choix des techniciens en harmonie avec Alain Resnais.

  • Tous ces bonus sont présentés au format vidéo 4/3 et font l'objet d'un chapitrage.


    Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Le coffret regroupant ces 5 films est assez imposant et très épais. Le packaging est soigné et les images choisies rappellent tous les films vendus à l'unité. Le choix de couleurs peut parfois paraître destabilisant (du rose, du mauve du vert…), mais il est en harmonie avec le reste du coffret. Néanmoins on peut être douter de la solidité du tout avec le temps : le carton employé pour le digipack ou le coffret n'est pas très épais.



    La sérigraphie

    Toutes les sérigraphies sont identiques et réduites à leur plus simple expression. Le titre du film s'inscrit sur un fond de couleur différent selon les films. Un peu trop sobre tout de même.


    Note Finale : (12.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020