DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


UNE HACHE POUR LA LUNE DE MIEL - SéRIE MARIO BAVA / MAD MOVIES

Lui écrire Hotkiller

Une hache pour la lune de miel - Série Mario Bava / Mad Movies DVD sorti le 20/12/2002


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : One plus One
Distributeur :
One plus One

Date de sortie cinéma : 1969
Nombre d'entrée en salle :
?

Durée du film : 1 h 25 min.


Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3229


   

Le Film : 8/10

Résumé : John Harrington, créateur de robes de mariées est fou et paranoïaque : perturbé par le double meurtre de ses parents le jour de leur mariage, il doit, afin de retrouver la mémoire de ce drame assassiner violemment de jeunes mariées. Lui-même étant mal marié (mais comme toujours, c'est elle qui a l'argent…!) il aura à cœur de percer le mystère du traumatisme de son enfance en multipliant les meurtres sadiques. Arrive alors une belle jeune femme mannequin : elle ne comprend pas pourquoi sa sœur Betty, qui travaillait pour John, a subitement disparu…

Avis : C'est le troisième et dernier volume du coffret Bava édité par One plus One et Mad Movies. C'est également le plus vieux des trois films (1969). Une hache pour la lune de miel est l'un des meilleurs "giallos" de Mario Bava. Il s'agit d'un film référence mais également d'un film truffé de références : En effet, influencé par Hitchcock et son Norman Bates de Psychose, Bava dresse le portrait d'un homme fou à lier à la recherche d'un souvenir (il fut le témoin d'un double meurtre) et dont l'unique moyen de retrouver la mémoire est de perpétuer des meurtres. Mais alors que Hitchcock mettait 1h30 pour nous révéler la folie de son héros, Bava l'annonce très clairement dès la première minute du film : son héros en voix off déclare avoir 35 ans et se considère comme fou et paranoïaque se targuant d'avoir déjà assassiné sauvagement 5 belles jeune femmes. Ce procédé est très astucieux de la part de Bava. En effet, le suspense n'est plus de savoir si son héros est fou ou non, puisque la folie est le postulat de départ. Mais alors qu'Hitchcock tenait son spectateur en haleine par la révélation ou non de la folie de Norman Bates, Bava entretient un double suspense : d'une part, pourquoi son héros est un tueur (seule la succession des meurtres nous permet de le savoir) et d'autre part, sera-t-il arrêté par cet inspecteur méfiant et soupçonneux avec lequel il joue comme un chat avec une souris. De plus, on retrouve une autre référence à Hitchcock, ne serait-ce que par le titre original du film : le signe rouge de la folie (il rosso segno de la folia). Il s'agit bien évidemment d'une référence au Pas de printemps pour Marnie d'Hitchcock où l'héroïne, phobique de la couleur rouge a elle aussi un comportement proche de la folie et a été elle aussi témoin d'un meurtre. De même, Mario Bava se fait plaisir en faisant hommage à sa propre filmographie : l'atelier de création de robes de mariées du héros n'est pas sans rappeler l'atelier de haute couture qui sert de lieu d'action à son film phare 6 femmes pour l'assassin (réalisé en 1964). De même dans les deux films, les mannequins (ceux qui servent de support aux vêtements) jouent le même rôle prépondérant dans la solution de l'énigme. Bref, une hache pour la lune de miel est un très bon film mêlant habilement suspense, scènes violentes et parcours initiatique où le héros est à la recherche de son passé. On notera également la maîtrise de Bava derrière la caméra toujours à l'aise pour faire évoluer ses personnages dans de grandes demeures et pour ainsi créer une atmosphère baroque renforçant la théâtralité des scènes de meurtres. Rien de particulier à dire du côté des acteurs : la plupart sont inconnus. Stephen Forsyth, le héros, restera d'ailleurs absent des écrans de cinéma après ce film. Pour autant le film est assez bien joué dans son ensemble. Outre 6 femmes pour l'assassin, on peut considérer Une hache pour la lune de miel comme un parfait exercice de style de ce genre qu'est le "giallo" ; tous les éléments du genre sont réunis : un meurtrier à l'arme blanche, une ambiance baroque (preuve du soucis esthétique de Mario Bava) et des victimes toujours jolies ou sexy. En attendant la sortie DVD de 6 femmes pour l'assassin, c'est certainement le meilleur film pour commencer à appréhender et comprendre la filmographie du génial réalisateur italien.


L'Image : 2/3

Détails techniques : Ratio : 1.85 - Format vidéo : 16/9 compatible 4/3

Avis : Une hache pour la lune de miel est le seul titre de la trilogie éditée par One plus One et Mad Movies ayant bénéficié d'un transfert anamorphique permettant de profiter du film sur un écran large. Le résultat est excellent : on notera certes quelques poussières et point blancs mais le master en lui-même a néanmoins été très bien retravaillé : les contrastes sont très bien respectés et conformes aux couleurs utilisées à l'époque. De même, la compression n'est jamais mise en défaut même dans les scènes les plus sombres. Un très bon travail de restauration digne de ce support qu'est le DVD


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 en Français et en Anglais – Sous-titres français

Avis : Avec un dual mono de bonne facture, ce film fait non seulement plaisir à voir, mais aussi à entendre : la version anglaise et la version française permettent toutes les deux d'apprécier les dialogues du film. On notera toutefois que la musique (toujours prépondérante dans les films de Bava) est un ton en dessous, se révélant un peu saturée par certains moments, mais rien de bien méchant en soi.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Toujours la même identité visuelle utilisée pour les autres films de la collection Bava : un fonds à dominante rouge et verte entoure une image du film. Les vignettes des chapitres sont animées et sonorisées. On regrettera peut être le découpage du film présentant des chapitres parfois supérieurs à 15 minutes. Le passage aux sous-menus s'accompagne d'un cri et d'un éclair faisant trembler l'image.


Les bonus :

Au menu des bonus, on trouve :

  • Un film clé : plusieurs sous rubriques nous expliquent les différents éléments faisant d'une hache pour la lune de miel l'exemple même du "giallo" italien. A noter que ces sous-rubriques sont présentées sous forme d'un texte défilant sur fonds sonore (musique du film)
  • Galerie d'affiches : 14 affiches essentiellement anglo-saxonnes. Le film devient Hatchet for Honeymoon en anglais tandis qu'on notera une curieuse affiche intitulée "Meurtres à la hache". L'affiche utilisée pour la jaquette du DVD est l'affiche italienne du film, mais avec un titre français.
  • Filmographies : on retrouve les filmographies des principaux acteurs et de Mario Bava. Celles-ci sont présentées sous forme d'une texte défilant
  • Court-métrage : un court-métrage de 11 minutes intitulé 24h/24 réalisé par Antoine Raimbault et Bertrand Eluerd
  • La série Mario Bava : 2 extraits des 3 films de la collection éditée par One plus One
  • Collection Ciné-talents : 5 bandes annonce de films extraits de cette collection

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Un boîtier Amaray classique et identique aux autres films de la collection. Les couleurs dominantes de la jaquette (noire et rouge) sont directement dans le ton du film.



    La sérigraphie

    Toujours le même principe utilisé pour les 3 DVD de la collection Bava : une partie basse en noir avec les mentions légales et une partie haute en rouge reprenant le titre et le visage du héros sur la jaquette. C'est bien fait et permet l'uniformité de la collection éditée par One plus One et Mad Movies.


    Note Finale : (14/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020