DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


NIGHT WATCH

Lui écrire Cole

Night watch DVD sorti le 29/03/2006


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : 20th Century Fox
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en Salles: 28 Septembre 2005
Nombre d'entrées : env. 175.000 en France

Durée du film : 1 h 50 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
1444


   

Le Film : 6.5/10

Résumé : Lors de leurs passages sur un pont, les forces de la lumière et celles des ténèbres s'affrontent lors d'une grande bataille. Afin d'éviter le massacre sans fin, leurs chefs décident d'un pacte pour une trêve. Au fil des siècles, les deux parties sont équilibrées et les Night Watch surveillent l'ombre et les Day Watch surveillent la lumière pour maintenir la trêve. Certains humains ont un pouvoir dans leurs monde, il sont appelés les Autres et choisissent de rejoindre l'ombre ou la lumière.
Les Night Watch débarquent et découvrent que Anton est un Autre qui les voit apparaîtrent alors qu'il sont dans un plan astral.
12 Ans plus tard Anton recherche un tueur qu'il va retrouver facilement grâce à ses nouveaux dons mais l’arrestation se passe mal et Anton est obligé de tué un de l'ombre pour sauver un garçon.
Dans le métro il reconnaît une femme qui a une malédiction mortelle, et le chef de la lumière lui apprend qu'il s'agit d'une légende de l'ancienne Byzance, celle de la Vierge maudite qui a le vortex de la damnation au dessus d'elle, et qu'elle a le pouvoir de relancer la guerre entre l'ombre et la lumière...

Avis : Ce film est n° 1 du box office en Russie ou il obtient le record d'entrées à sa sortie, pourtant un groupe d’intellectuelle vont manifestés et critiqués d'être qu'une copie des films américains.
Au départ ce film était voué à devenir une série de 4 épisodes pour Channel one (la chaîne du gouvernement), mais au vu des résultats obtenus, ils ont décidé de le produire en film.
Le film vient d'une trilogie de romans écrit par Sergey Lukyanenko et adapté pour le cinéma sur 2 films avec une suite Day Watch, le 3eme Twilight Watch n'a pas encore démarré, les droits ont été achetés 5m$ par la Fox.
Le film avec une grosse partie du 2ème sont tournés en 90 jours, avec 400 plans d'effets spéciaux nécessaires pour les 28 minutes d'effets de ce film.
Le budget du film est de 4m$ et il rapporte 34m$ dont 16m$ en Russie avec une 111ème place de l'année au rang mondial derrière les rivières pourpres 2.
Coté récompenses le film obtient le Raven de la meilleur réalisation au festival du film fantastique de Bruxelles ainsi qu'un Golden Award Russe pour la bande son.
Le film est interdit aux moins de 16 ans dans le monde et aux moins de 18 ans en Espagne au Canada, en Corée, en Irlande, aux Usa et en Malaisie.

Un film particulièrement difficile, c'est un défi de Russe forcement particulier à nos yeux et présenter comme un film d'horreur, mais crée une différence de ressentiment a l’égard de ce film, selon les personnes.
J'avoue ne même pas avoir su qu'il s'agissait d'un film Russe lors de l'achat du Dvd; j'ai été attiré par cette œuvre originale de son titre Russe, le gardien de l'ombre.
C'est en grande partie repris du téléfilm initialement prévu qui réduit à mon avis la qualité de l'ensemble face à l'excellente complexité de l'histoire. Interdit aux moins de 12 ans sur le Dvd.

Le film commence par le logo éditeur puis un très court générique qui nous amène en guise de prélude au moyen age. Une légende ancestral narré entre l'ombre et la lumière sur le pont «au commencement» de l'histoire et de manière audacieuse.
L'image est excellente et les magnifiques effets sont présent dès le début ce opère une transition temporelle radicale en 1992 à Moscou dans une ambiance bien différente du prélude. Les dialogues démarrent afin de situer l'étrange contexte et son principal personnage.
L'atmosphère est particulièrement violente et monte en puissance dans cette séquence, alors que les éléments fantastiques apparaissent avec une nouvelle transition temporelle à nos jours.
Le rythme est particulièrement dynamique et confus pour ce début qui livre rapidement beaucoup de détails.

Le film commence dans une ambiance encore différente avec une réalisation intéressante «assez vivante». L'histoire se met en place avec l'arrivée de vampires et nouveaux personnages.
Le rythme est plus linéaire lors de cette très longue mise en route alors qu'on rentre dans le vif du sujet avec beaucoup d'actions lors de cette 1ere confrontation assez violente.
Cette partie fini de nouveaux détails délirants et relance le film au bon moment, de façon judicieuse, et nous montre aussi l'ombre.
Le film propose une mise en scène légère et peine a se mettre en place en restant assez confus malgré de nombreux scènes fantastiques un peu avant la mi-flm.

Le film est riches en personnages et beaucoup d'action. Le film semble devenir bien plus clair et bien plus captivant avec les histoires qui se rejoignent après la mi-film.
La tension et le rythme accélère alors que la mise en scène s'améliore nettement, et amène ses incroyables détails comme la très violente et magnifique entrée dans l'obscurité.
Malgré les éléments étranges de la 1ere partie le style semble encore se chercher pour ce 1er film Russe du genre.
Mais les éléments se déchaînent sur chaque séquence.

Le film lance déjà le long dénouement, et peine a monter en puissance depuis le début a cause d'une réalisation hésitante qui peine à se lâcher malgré son concept ingénieux et très original.
Le film continue de rejoindre les éléments du style fantastique et violent de plus en plus intense jusqu'à l'excellente scène avec le chef de la lumière et le chef de l'ombre.
Le dénouement se déchaîne, et se termine pour envoyer un final étonnant et très violent qui opère la transition avec l'introduction du film vers un nouveau destin.
Une excellente scène finale lance de manière sympathique la suite. Le film souffre d'un montage chaotique et constamment à la recherche d'un style.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Concernant la qualité de l'image du Dvd, c'est excellent, la compression est très légère voir quasi invisible dans de nombreuses séquences et les couleurs comme la luminosité et le contraste sont étonnants bien fait. C'est donc une très belle image pour cette version. Les détails sont parfaitement nets, tout comme la stabilité qui est elle aussi parfaite.


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : 5.1 Dolby Digital en Français - 5.1 Dolby Digital en Russe - Sous-titres : Anglais, Français et Arabe.

Avis : La qualité sonore est aussi de très bon niveau, le punch est excellent et tout est parfaitement clair et net. Les effets sont omniprésents pendant toute la durée du film. Le son est particulièrement détaillé, c'est une version excellente qui garantie ce spectacle.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Le Dvd commence par 2 bandes annonces et le logo éditeur, puis c'est le menu principal qui se compose d'une image fixe et il propose, le film, les langues, les chapitres et les bonus. Le menu langues, est une image fixe très graphique. Le menu chapitres est aussi en fixe et les menus ne sont pas sonorisés. Pas d'animations non plus mais une ergonomie parfaite de l'ensemble. Des menus trops classiques avec seulement des images fixes efficaces.


Les bonus :

Concernant les quelques Bonus :

  • La Bande Annonce du film le Vol du Phœnix en français avec un petit format.
  • La Bande Annonce du film New York Taxi en français avec un petit format.
  • Les commentaires Audio du réalisateur.
  • Avant Première du film, soit 3'd'interviews et de commentaires du réalisateur, des producteurs... Sympathique mais trop court
  • La bande annonce du Manga Broken Saints en VO.
  • Une image fixe pour le site de l'éditeur.

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Un boîtier classique noir avec une jaquette et une affiche énigmatique quand on connaît pas le film et donc le personnage. L'affiche est trop classique en comparaison avec les nombreuses affiches russes ou étrangères qui se démarquent nettement de cette affiche finalement assez légère. L'arrière est aussi très classique avec des images pertinentes et un effet graphique sympathique. Rien de bien original. Mention interdit aux moins de 12 ans.



    La sérigraphie

    Un boîtier classique noir avec une jaquette et une affiche énigmatique quand on connaît pas le film et donc le personnage. L'affiche est trop classique en comparaison avec les nombreuses affiches russes ou étrangères qui se démarquent nettement de cette affiche finalement assez légère. L'arrière est aussi très classique avec des images pertinentes et un effet graphique sympathique. Rien de bien original. Mention interdit aux moins de 12 ans.


    Note Finale : (13/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020