DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


RAMBO : LA TRILOGIE / 4 DVD

Lui écrire Cole

Rambo : La trilogie / 4 DVD DVD sorti le 01/02/2008


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : StudioCanal
Distributeur :
Universal Pictures Video

Date de sortie en salle: 2 Mars 1983
Nombre d'entrées : env. 3.000.000
Durée du film : 1 h 29 min.

Date de sortie en salle: 16 Octobre 1985
Nombre d'entrées : env. 5.850.000
Durée du film : 1 h 32 min.

Date de sortie en salle: 26 Octobre 1988
Nombre d'entrées : env. 1.950.000
Durée du film : 1 h 37 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3902


   

Le Film : 9/10

Résumé "Rambo" : John Rambo est un ancien béret vert qui a combattu au Vietnam où il a remporté la médaille d'honneur du congrès. De retour dans son pays il cherche ses anciens camarades de l'unité spéciale et découvre, dans une petite ville qu'il est l'unique survivant. Le Shérif remarque Rambo et de façon abusive lui demande de quitter la ville, mettant Rambo en colère qui refuse et se fait arrêter pour vagabondage. Au poste de police il est maltraité et revit ses souvenirs douloureux dans un camp de prisonniers, ca va trop loin et Rambo s'échappe de sa garde à vue. La police le poursuit dans les bois mais Rambo commence une nouvelle guerre.

Avis : Histoire : Ce film est tiré du roman de David Morrell qui a été proposé à de nombreux acteurs, De Niro, Pacino, McQueen, Eastwood, Douglas, Hoffman ou Travolta pour finalement Stallone le seul qui n'a pas voulu changer le personnage, mais le seul à ne pas croire au film. Il demandera lors du montage de couper la moitié du film, pourtant il sauvera sa carrière grâce à ce rôle. Un budget de 14m$ financé par une banque française et qui rapportera 125m$ dans le monde. Après avoir présenté 40 minutes les droits sont achetés en 5 minutes dans des conditions incroyables. Stallone demande un cachet de 3,5m$ et n'obtient que 2m$ malgré son idée géniale de ne pas faire mourir le héros afin de pouvoir faire des suites et il n'est pas doublé pour les cascades. Pour l'un des films cultes et le 13eme plus gros succès en 1983, derrière Rocky 3.

Avis : Un film sombre avec une histoire «innovante» sur le thème du traumatisme de la guerre et de l'autorité. Un parcours étonnant, violent et remplit d'émotions pour ce classique du genre quasiment au-delà du réel. Une idée au bon moment pour des spectateurs qui s'identifie au personnage de retour du Vietnam dans ce grand film culte.

Film : Le logo éditeur et un format sympathique compte tenu de l'époque du film, grâce à la remastérisation. Un générique d'époque avec le titre en VO (First Blood) sur le thème musical culte qui démarre le film sur le personnage principal. Le film commence et lance directement le sujet dans une ambiance très sombre. L'histoire est rapidement en place avec une réalisation pertinente, une ambiance excellente et l'action se met déjà en route. Le rythme est efficace et les dialogues judicieux. En quelques minutes on est totalement captivé par le personnage, alors que les évènements s'accélèrent, et le film devient bien plus clair sur ses intentions.

La tension monte de façon violente lors de la 1ère confrontation et lance les hostilités filmé de manière efficace avec des cascades sympathiques. Un film intense avec de nombreux personnages aux traits excellents, les décors sont étonnants et l'atmosphère est littéralement captivante. Pourtant ca fait par moment ancien film, ce qui ne retire rien à l'intérêt, surtout lors de l'incroyable scène de la cascade. Les évènements s'enchainent de façon linéaire utilisant un dosage subtile, alors que la véritable nature du personnage principal relance l'histoire «un béret vert, héros de guerre».

Un peu avant la mi-film le concept se déchaine lors d'une partie délirante qui inverse les forces de façon géniale et assez violente «alors fait pas chier», car le film rebondit et déploie de gros moyens pour la traque, c'est excellent. Le film monte en puissance dans la 2eme partie avec ce rythme effréné et un 2nd degré pertinent. On arrive donc dans la chasse à l'homme avec une ambiance surprenante et grossière. La magie s'opère grâce à un réalisme violent et un personnage attachant. Un ultime rebondissement relance l'histoire, lance le dénouement et met particulièrement en valeur la réalisation du film.

Le dénouement est explosif très intense pour ce chef d'œuvre du divertissement aux valeurs made in Us pour nostalgique, qui semble être indémodable ! It's a long Road...


Résumé "Rambo 2" : L'ancien béret vert Rambo purge sa peine dans une prison fédérale. Le colonel Trautman, le sort de là pour une opération top secrète, confirmer la présence d'otages de guerre du Vietnam en prenant des photographies. Mais Rambo veut ramener les prisonniers de guerre et non les photos. En équipe avec un agent combattant de la liberté Co Bao, Rambo va et prend les photos, mais prend aussi un prisonnier avec lui. Lorsque Murdock qui commande cette opération l'apprend, il ordonne à l'hélicoptère qui vient le chercher de se retirer. Rambo alors est capturé.

Avis : Histoire : Ce film est plus gros succès de l'année 1985 derrière 3 hommes et un couffin, Rambo 2 passe du phénomène au succès mondial avec un budget de 40m$ il rapporte plus de 350m$ dans le monde. James Cameron qui a du mal a boucler Terminator écrit le scénario du film, seul le début est modifié, et Stallone s'occupe d'écrire l'action, en effet après 8 mois d'entrainements l'acteur est transformé. Loin des émotions du 1er cette fois c'est la guerre avec 67 morts dont 57 par Rambo ! Ce film est tourné au Mexique dans des conditions très difficiles avec des effets et des cascades totalement novatrices à l'époque pour ce genre de film. Le film est très mal perçu par les professionnelles du cinéma, et lancera la très mauvaise réputation de Stallone dans cet univers, pire film, pire acteur, pire réalisateur, pire scénario, pire musique...

Avis : Un film totalement différent du 1er, qui s'inscrit une nouvelle fois dans son époque et l'attente du public, ce film incorpore des scènes particulièrement violentes utilisant des effets proches du film d'horreur par le réalisateur qui vient de signer d'origine Inconnue. Pourtant le personnage passe de l'opprimé au super héros type de l'Amérique des années Reagan. Pour un résultat grand spectacle indémodable.

Film : Les logos des éditeurs et le format magnifique, et le film commence immédiatement de façon plutôt directe, en nous amenant droit sur la 1ère réplique de Rambo. On se retrouve dans la suite directe du 1er dans le même style avec les mêmes éléments en forme de prélude lançant aussi la «mission». Le générique lance le film dans des décors bien différents, alors que l'histoire avance de manière efficace avec son fameux 2nd degré.

Un scenario plus audacieux avec des éléments excellents, la réalisation possède un style différent avec plus de temps pour les détails de l'histoire. Une ambiance captivante, qui sent bon le James Cameron et sa passion pour la technologie avec un Rambo bien différent mais qui gagne en intérêt. Le style est très hollywoodien avec l'arrivée d'un nouveau personnage dans des décors sublimes. La magie fonctionne parfaitement, avec un dosage des scènes encore plus judicieux que le 1er. Ça ne tarde pas à rentrer dans l'action, avec ce nouveau Rambo particulièrement valorisé dans cette épisode.

Une excellente atmosphère lors de la scène du camps, qui met l'histoire au service de l'action pour une réalisation de plus en plus dynamique et violente, dans des décors idylliques bien que la tension monte d'un cran prenant une tournure incroyable à la mi-film. La violence, le rythme et l'histoire s'accélère, bien que le concept s'essouffle légèrement. Mais l'action redouble suivant même les bons moments du 1er. La scène culte entre Rambo et l'agent au bord de la rivière, qui lance la grosse colère de Rambo et le dénouement du film.

Une ambiance prenante, pleine d'actions et hyper dynamique à grand renfort de travelling sympathiques, jusqu'au clin d'œil à Prédator dans la boue, pour du très grand spectacle avec un excellent et long dénouement explosif et violent soit pratiquement 15' sans dialogues, du délire made in Us. Le retour qui donne lieu au grand final, avec bataille aérienne et grosse colère. Un classique à voir ou à revoir absolument !


Résumé "Rambo 3" : Rambo est en Thaïlande et il refuse d'accompagner son vieil ami le Colonel Trautman nommé pour diriger une mission afin fournir des armes, y compris des missiles stinger aux rebelles moudjahidines qui combattent l'invasion soviétique en Afghanistan. En Afghanistan, les troupes de Trautman sont pris en embuscade par les soviétiques la nuit, dans les montagnes et il est emprisonné dans une base soviétique, torturé pour obtenir des renseignements. Rambo apprend le kidnapping de son colonel et convainc l'agent de le lancer dans une opération non officielle. Rambo part immédiatement pour le Pakistan, où il rencontre Mousa, un guide rebelle qui accepte de l'emmener dans le village près de la base soviétique où le colonel est prisonnier.

Avis : Histoire : Ce film est le plus gros budget pour un film à la date de sa sortie avec 63m$ et qui rapportera 190m$ c'est beaucoup moins que l'épisode précèdent. Il sera tout de même le 11ème plus gros succès de l'année 1988. Les 2 cicatrices de Rambo celle du bras dans le 1er et celle de la joue dans le 2ème sont conservées, et aucun rôle féminin dans ce film, seul reste le collier que porte Rambo et qui appartient à l'agent Co Boa du 2ème. Ce film sera particulièrement censuré pour son coté très violent et ses 108 morts de l'époque alors que john rambo (2008) en compte 261! Le réalisateur Russel Mulcahy qui vient de finir Highlander se retire du projet pour mésentente créative. Ce film conclut les séries à gros succès de Stallone dans les années 80 pour l'acteur certainement le plus payés de la décennie !

Avis : Hasard ou coïncidence de l'histoire le Vietnam finit Rambo part pour l'Afghanistan avec les moudjahidin en guerre contre l'URSS, pour un film tourné en partie en Israël. Car la réalité parfois aussi pousse des cris, pas que Rambo. Sortie quand Gorbatchev à embrassé Nancy Reagan, il n'emporte plus la faveur du public mais peu importe car il s'agit du 3ème Rambo.

Film : En même temps que le générique le film commence de manière impressionnante et inattendue lors d'un excellent prélude fidèle à la série. Le film commence donc, dans les mêmes hospices que le précèdent introduisant les personnages et le contexte, avec rapidement une nouvelle mission qui semble mal engagée. Un départ et déjà de l'action très intense qui opère la liaison avec le début. Suivant les mêmes principes que les précédents Rambo change de décors, l'histoire est très détaillée et amenée judicieusement dans une atmosphère de très grosse production aux dialogues corrosifs.

Les décors sont magnifiques avec une histoire au dosage bien différent des 2 premières plus riche, plus complexe, et avec des répliques plus intelligentes. Le contexte est parfaitement en valeur avec une réalisation elle aussi plus pertinente. L'action ne tarde pas a revenir avec de gros moyens, remettant Rambo à sa juste valeur car c'est déjà la mi-film. Une transition radicale s'opère et augmente la tension de façon très violente pour cette saga. Une réalisation sans failles, et des effets surprenants avec surtout un rythme quasi parfait qui nous emmène à la scène culte ou Rambo se soigne avec la poudre d'une cartouche.

Cette fois c'est de l'action et de la vrai, car Rambo est encore plus en colère, alors que le sympathique dénouement est déjà lancé avec Rambo et le Colonel, et quelques combats légers dans la grotte pour un long final hollywoodien un peu léger lui aussi, mais qui de retire rien à la magie de cette saga qui ne déçoit pas avec cette époustouflant 3eme épisode.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Formats Vidéos : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'intérêt du coffret vient aussi du fait que les films sont ici remastérisés pour la haute définition apportant une qualité d'image impressionnante par rapport aux versions d'époque, en effet tous les défauts ont disparus, la stabilité du film est irréprochable, la compression et le format sont excellents... Sur les 3 films l'image est totalement incroyable, incroyable pour le 1er impressionnant pour le 2ème et la perfection pour le 3ème Rambo !


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : Stéréo en Français – Stéréo en VO sous-titrée en Français – 5.1 en Français – 5.1 en VO sous-titrée en Français – Sous-titres Français ou sans.

Avis : Concernant la qualité de la partie sonore du Dvd, même constat que l'image le passage et le traitement des versions 5.1 est prodigieux. Juste la restitution sonore est magnifiquement belle et très qualitative. Un punch dément et une netteté général incroyable, aucuns défauts avec cette version 5.1 qui réserve des effets sympathiques ! Du très haut niveau pour les 3 films. Seul petit défaut pas de sous-titres quand les vietnamiens ou les russes parlent car seule la version originale possède les sous-titrage lors de ces dialogues !


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont constitués à l'identique pour les 3 disques «films». Après le logo Éditeur et une animation des points clefs du film, apparaît lors d'une transition subtile le menu principal animé et sonorisé, on a accès au film, aux chapitres, aux choix de langues et aux suppléments. Chaque passage entre 2 menus est animé, le menu chapitres propose une image fixe avec des vignettes animées, le titre et le numéro de chapitre, le menu choix des langues propose également une image fixe, et idem pour le menu supplément. Tous les menus sont sonorisés avec les différents thèmes du film. Seul le menu du disque «Bonus» est différent, mais reprend les mêmes dispositions graphiques il n'y a qu'un menu principal qui envoie les bonus et un bonus caché ! L'ergonomie du menu est impeccable sur les 4 disques.


Les bonus :

Concernant les nombreux bonus de ce coffret 4 disques :

  • Les bonus du disque Rambo 1 :
  • Avant que le sang ne coule, c'est le making of (22mnts32) très complet qui livre tous les secrets, concept, écriture, production, tournage, succès en 4/3 VO sous-titrée.
  • Le commentaire de l'écrivain du Roman First Blood.
  • First blood retour en arrière, soit un petit film promo qui résume les scènes clefs du film (3mnts57) sorte de longue bande annonce !
  • Les filmographies complètes en image fixe et textes qui défilent du réalisateur, de Brian Dennehy et Richard Crenna.
  • Les affiches, soit 6 affiches du films en images fixes.
  • Les 2 bandes annonces d'époque du film.

  • Les bonus du disque Rambo 2 :
  • Cette fois on y va pour gagner, soit tous les secret du film dans un doc de 20 mnts, concept, politique, histoire, tournage...
  • Le commentaire du réalisateur.
  • Le making of «Officiel» et d'époque du film, sorte de film marketing de l'éditeur (7mnts).
  • Les filmographies, du réalisateur, de Charles Napier, et de Steven Berkoff.
  • Les affiches soit 4 affiches originales du film.
  • L'excellente et très longue bande annonce originale du film.
  • Les spots Tv, soit les 8 Teasers officiels et d'époque.

  • Les bonus du disque Rambo 3 :
  • Afghanistan, un pays en crise soit un documentaire de 30mnts sur le contexte politique de l'époque.
  • Le commentaire du réalisateur.
  • Le making of très marketing mais excellent de l'éditeur (6mnts) lors du tournage du film !/li>
  • Rambo 3, la boucle est bouclée, soit un petit film promo qui montres les scènes clefs du film (6mnts) sorte de longue bande annonce et pas forcement pertinente !
  • Les filmographies, du réalisateur, de Kurtwood Smith et Marc de Jonge.
  • Les affiches, soit 7 affiches originales du films en images fixes./li>
  • L'excellente et très longue bande annonce (2'10) originale du film, mais au format vidéo limite.
  • Les Spots Tv, soit les 8 Teasers excellents, officiels et d'époque.

  • Avec en plus un disque de Bonus :
  • Le vrai Vietnam pour ceux qui l'ont vécu, un documentaire très complet de 26mnts sur les monstruosités d'une guerre avec images chocs et interviews d'époque à l'appui.
  • Le Courage et la Gloire soit un doc de 27 mnts dédié au personnage de Rambo totalement décortiqué.
  • La formation des héros, soit un documentaire de 10mnts sur l'entrainement des vrais soldats bérets verts Us du Vietnam avec interviews, images d'époques.
  • La journée d'un héros américain, soit un 2ème documentaire de 25 mnts sur le personnage de Rambo décortiqué sur les 3 films.
  • Le matériel de survie de Rambo, soit un doc très bien fait de 9mnts sur les armes utilisées par Rambo.
  • Rambo-nomics un petit documentaire très intéressant sur les chiffres impressionnants de cette trilogie.
  • La filmographie très complètes de Sylvester Stallone jusqu'en 2003 !
  • Les Économiseurs d'écrans, nécessite un DvdRom.
  • Un bonus caché, Le prix d'un héros soit tous les produits jouets dérivé de la trilogie, tourné en dérision et très sympathique !

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Un coffret 4 Dvd pour réunir les 3 films et les bonus, qui comporte un fourreau pas très épais mais aux effets de reliefs juste sur le titre et avec une couleur métallique très réussie. On retire donc facilement le coffret qui s'ouvre 2 fois pour ses 4 volets, à l'intérieur les 4 disques et a l'extérieur les 3 «nouvelles affiches» Rambo 1,2 et 3 et l'affiche du fourreau «Rambo Trilogie», le coffret est très solide et graphiquement très sympathique. Le seul point noir, les caractéristiques sont sur une feuille volante imprimée que d'une face, ce qui peut être rapidement égarée ! C'est simple, efficace et solide.



    La sérigraphie

    La qualité de la sérigraphie est impeccable même si l'impression est tellement fine que l'effet de miroir est présent sur l'ensemble du disque, chaque disque des films reprend le personnage des affiches du coffret sur la gauche, et un titre de bonne taille. Des logos et des mentions discrètes. Le disque Bonus se contente du poignard à la place du personnage. Une qualité graphique moyenne mais dans l'esprit du coffret.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (17.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019