DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


IRON MAN (BLU-RAY)

Lui écrire surfeur51

Iron man (Blu-ray) DVD sorti le 05/11/2008


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : M6 Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 30 avril 2008
Nombre d'entrées : 1 995 000

Durée du film : 2 h 05 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3789


   

Le Film : 8.5/10

Résumé :  Tony Stark, inventeur de génie, vendeur d'armes et play-boy milliardaire, est kidnappé en Afghanistan. Forcé par ses ravisseurs de fabriquer une arme redoutable, il construit en secret une armure high-tech révolutionnaire qu'il utilise pour s'échapper. Comprenant la puissance de cette armure, il décide de l'améliorer et de l'utiliser pour faire régner la justice et protéger les innocents.

Avis : Petit à petit, les plus fameux des super-héros des comics books américains Marvel sont portés à l'écran, les techniques de numérisation permettant aujourd'hui de reproduire n'importe quelle scène avec un réalisme étonnant. Créé en 1963 par Stan Lee, le père des Spider-Man, 4 Fantastiques, Daredevil et autres X-Men, Iron Man se distingue des autres super-héros dans le sens où il doit l'essentiel de ses pouvoirs non à une mutation quasi surnaturelle, mais à une armure qu'il a lui-même créée, capable de le propulser à des vitesses supersoniques et qui lui assure une quasi invincibilité. Ce film, qui montre la "naissance" du super-héros est l'un des plus réussis dans un genre pourtant un peu embouteillé, grâce essentiellement à un rythme échevelé, un bon équilibre entre l'action et la romance entre Iron Man et sa secrétaire à tout faire, la délicieuse Pepper Potts, et surtout grâce à ses effets spéciaux d'un réalisme étonnant. Réalisé par Jon Favreau, cet épisode en appelle naturellement d'autres maintenant que le personnage est bien installé avec ses caractéristiques propres, et son succès a fait qu'une suite est d'ores et déjà envisagée.

Tony Stark (Robert Downey Jr.) est un industriel génial mais peu sympathique, dont la fortune repose essentiellement sur les ventes d'armes sans trop se soucier de qui en sont les victimes. Le personnage est en plus assez macho, considérant les femmes surtout comme des conquêtes potentielles, avec néanmoins une exception, Pepper Potts (Gwyneth Paltrow), à qui il fait, à juste titre, aveuglément confiance. Mais tout bascule pour lui après qu'il ait été fait prisonnier en Afghanistan, et pu constater par lui-même les dégâts sur les populations civiles laissés par les armes qui ont fait sa fortune. De retour chez lui, il décide d'abandonner les ventes d'engins de mort et de se consacrer à la défense des faibles, en améliorant l'armure qui lui avait permis de s'échapper, ce qui ne fait pas du tout l'affaire de son associé, Obadiah Stane (Jeff Bridges), qui voyait au contraire dans cette nouvelle invention une fantastique arme de guerre. C'est au sein de son ancienne entreprise que Stark, devenu Iron Man, va devoir commencer sa lutte contre le mal. Elle sera sans merci…

Robert Downey, dans un rôle aux antipodes de ce qu'il jouait dans "Gothika" et surtout "Fur", apporte à Iron Man un style anti-héros au début du film, puis opère avec bonheur la transformation de Tony Stark qui devient sympathique, boosté en cela par le personnage de Pepper Potts, joué par une Gwyneth Paltrow mutine et charmante. Le caractère non mutant de Stark et ses défauts "humains" permettent également au spectateur de s'identifier facilement au personnage quand il devient super-héros. En contrepoint, le méchant est également bien réussi, et la lutte entre Iron Man et Stane transformé en Iron Monger va occuper de manière spectaculaire la dernière partie du film. Le scénario, qui ne manque pas d'humour et d'auto-dérision (les essais de l'armure), réserve une profusion de scènes d'action, et même la première partie du film qui montre la genèse du héros est un feu d'artifice, au sens propre et au sens figuré, d'effets spéciaux. Jon Favreau, que l'on connaissait surtout comme acteur (il apparaît d'ailleurs dans "Iron Man" dans un rôle secondaire, Hogan) et qui avait jusqu'alors réalisé essentiellement quelques téléfilms, se sort avec succès d'une entreprise a priori pas évidente, le genre ayant produit des films bien inégaux, et le public commençant à être difficile à surprendre en matière de scènes d'action. On ne peut que souhaiter à ce réalisateur de réussir aussi bien le nouvel épisode prévu au printemps 2010.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Couleurs magnifiques, contrastes parfaitement gérés même lors des scènes en pénombre, définition et compression à la hauteur du support blu-ray, il n'y a rien a redire sur la partie technique qui assure un rendu visuel optimal. Sur le plan artistique, la finition de l'armure d'Iron Man est un must en matière d'effets spéciaux, avec une intégration quasiment parfaite à l'image, alors que le défaut le plus courant de la HD est justement de trop faire ressortir les images de synthèse.


Le Son : 3/3

Détails techniques : DTS HD 5.1 en Français et en Anglais, DTS HD 2.0 en Anglais - Sous-titres : Français

Avis : La profusion de scènes d'action est l'occasion pour la bande son de donner tout ce qu'elle a, avec un soutien énorme des enceintes par le caisson de basses. Précis, dynamique, bien spatialisé, le son de ce blu-ray est digne d'une démonstration home-cinéma. Les dialogues restent toujours très clairs, et la musique, tout à fait dans le ton du film, de Ramin Djawadi, jusque là surtout connu pour la musique de séries TV, est parfaitement restituée.


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Au lancement du disque, on a les bandes annonces de "L'incroyable Hulk" et des dessins animés Marvel animations (Iron Man, Avengers, Hulk…). Tous les menus sont sur le même format, utilisant des scènes extraites du film, présentées en monocolore bleu gris. Le film est découpé en 28 chapitres. Un menu pop up permet de changer les différentes options tout en visionnant le film.


Les bonus :

Nombreux bonus intéressants, répartis sur deux disques. Sur le disque 1 :

  • "Mon nom est Iron Man : Making of de 1h50 en HD VOst, découpé en 7 chapitres. Ce documentaire est très complet, et permet, grâce à sa longueur qui approche celle du film lui-même, d'aborder tous les aspects de la réalisation.
  • Teaser et bande annonce en HD VF.

  • Sur le disque 2 :
  • L'invincible Iron Man. Documentaire de 47 minutes en HD VOst, découpé en 6 chapitres, et qui revient sur tous les aspects de l'évolution du super-héros tel qu'il figure dans les comics books Marvel, avec des interviews des différents dessinateurs dont le créateur Stan Lee.
  • Galerie de photos en plein écran : 110 photos du film et 61 du tournage.
  • Les acteurs au travail : petit module de 4 minutes en HD VOst donnant des images de la répétition d'une scène entre Jeff Bridges et Robert Downey, en présence du réalisateur.
  • Les essais de Robert Downey Jr. En 6 minutes (HD VOst), on assiste aux essais du comédien, qui va se révéler tout à fait approprié au rôle.
  • 8 Animatics, sortes de story boards en images de synthèse utilisés pour préparer des scènes.
  • 11 scènes coupées ou rallongées, pour un total de 26 minutes en HD VOst. Une matière intéressante, sacrifiée à l'autel du rythme du film, mais disponible pour une version longue du film tant certaines sont pertinentes.
  • Les effets spéciaux: documentaire de 27 minutes en HD VOst qui détaille la réalisation des effets spéciaux du film. Il s'agit de fait d'un complément au making of du premier disque.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier blu-ray à deux alvéoles. Le visuel reprend l'une des deux affiches du film. A noter que la page des caractéristiques techniques est écrite en tout petits caractères pas toujours lisibles.



    La sérigraphie

    Les deux disques sont conçus pour que mis l'un à côté de l'autre le masque d'Iron Man soit reconstitué. L'impression est très fine, elle comprend le rond central. Les logos sont petits et rassemblés à un endroit qui ne gène guère, et les textes légaux en pourtour sont minuscules et peu visibles.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (18.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 07/01/2009 à 09:58 par surfeur51 : J'ai déjà signalé ce petit problème à Alexis. J'espère que ça va être corrigé rapidement...

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2018