DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


CHOUANS ! - EDITION COLLECTOR / 3 DVD

Lui écrire surfeur51

Chouans ! - Edition collector / 3 DVD DVD sorti le 01/10/2007


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : StudioCanal
Distributeur :
Universal Pictures Video

Date de sortie en salle : 23 mai 1988
Nombre d'entrées : 1 634 000 env.

Durée du film : 2 h 20 min.
Acteurs: Sophie Marceau

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
5700


   

Le Film : 8/10

Résumé : 1793. Le comte Savinien de Kerfadec a élevé seul son fils Aurèle, ainsi que Céline, une enfant trouvée, et Tarquin, qui a fui le séminaire. Dans son château de Bretagne, il se consacre à la construction de machines volantes. Tarquin et Aurèle aiment tous deux Céline, et cette rivalité va se retrouver dans leur engagement, chez les révolutionnaires pour Tarquin, et à la tête des Chouans pour Aurèle…

Avis : Après de nombreuses comédies et films d'aventures plutôt légers, Philippe de Broca réalise avec "Chouans !" une fresque historique dramatique, montrant l'affrontement entre républicains et royalistes au temps de la terreur, au fin fond de la Bretagne. D'abord diffusé à la télé en quatre épisodes de 50 minutes, l'ensemble a été remonté et raccourci pour une diffusion en salles, ces deux versions étant présentes sur cette édition DVD.

Le jour même où sa femme meurt en mettant au monde son fils Aurèle, le comte de Kerfadec (Philippe Noiret) recueille sur le parvis de l'église un bébé abandonné, la petite Céline. Dix ans plus tard, il va prendre aussi sous sa protection le jeune Tarquin qui s'est échappé du séminaire, ne croyant pas en dieu. Et alors que l'on apprend la prise de la Bastille, Tarquin (Lambert Wilson) part étudier à Paris et Aurèle (Stéphane Freiss) va découvrir l'Amérique. Quatre ans plus tard, sous le régime de la terreur révolutionnaire, Tarquin revient au pays comme commissaire du peuple, et Aurèle, de retour d'Amérique, prend la tête de la noblesse révoltée qui s'appuie sur le peuple des insurgés de l'ouest, les chouans. Le film montre bien la misère du peuple paysan alors que les jeunes, victimes d'une conscription forcée, sont envoyés au front, et il dénonce la répression contre le clergé dans des provinces à forte tradition religieuse. Alors que le cœur de Céline (Sophie Marceau) balance entre les deux jeunes gens avec qui elle a passé son enfance, leur rivalité politique, attisée par une jalousie féroce, va les mener à un affrontement sans merci. Tarquin applique de manière de plus en plus aveugle la répression de la Convention républicaine, alors qu'Aurèle résiste difficilement aux actions irraisonnées du baron de Tiffauges (Jean-Pierre Cassel), et de la belle Olympe de Saint-Gyldas (Charlotte de Turkheim). Et pendant que les plus extrémistes de deux camps se livrent à des atrocités dans une escalade de violence meurtrière, le comte Savinien continue d'afficher son pacifisme et occupe son temps à aimer la charmante Viviane (Isabelle Gélinas) et à construire une machine volante, qu'il réussira, cent ans avant Clément Ader, à faire décoller. On comprendra lors du dénouement du film pourquoi les scénaristes Daniel Boulanger et Jérôme Tonnerre se sont permis cet anachronisme surprenant.

Si le jeu des acteurs est très bon (Philippe Noiret en particulier apporte beaucoup d'émotion à son personnage, Stéphane Freiss a obtenu le César 89 du Meilleur Espoir Masculin, et la jeune Sophie Marceau est lumineuse), les personnages de Tarquin et Aurèle apparaissent comme un peu stéréotypés et manquant de nuances, et les aller-retours sentimentaux de Céline, que l'on comprend déchirée entre ses deux amours, sont assez peu vraisemblables. Mais ce qui gène le plus dans ce film, dont la trame est essentiellement dramatique, est que Philippe de Broca ne résiste pas à y insérer par moment des touches comiques voire parodiques qui faisaient la force d'un film comme "Le diable par la queue", mais qui ici dénotent fortement, surtout comparées avec d'autres scènes plutôt sanglantes. Le massacre sur la plage et les exécutions à la guillotine pourront en effet heurter les âmes les plus sensibles. Par ailleurs le film est plaisant par ses rebondissements, et sa grande qualité artistique. Le décors de Bretagne sont sublimes (le film a été tourné à Locronan, Belle Ile en Mer et au Fort La Latte), et les costumes sont recherchés et fidèles à l'image que l'on se fait de la période révolutionnaire. Même l'engin volant de Savinien est une vraie réussite, le rendant presque crédible pour l'époque.

"Chouans !" décrit une période noire de notre histoire à partir de faits purement fictionnels, et ne possède sans doute pas la rigueur que l'on pourrait attendre de ce genre de reconstitution. Mais son scénario inventif, ses images somptueuses et la musique très inspirée de Georges Delerue en font un spectacle tout à fait recommandable.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Belles couleurs vives et lumineuses, soulignées par des contrastes bien marqués, assurant une bonne lisibilité aux scènes nocturnes. La définition est bonne, avec toutefois un peu de grain, et la compression a été réalisée avec soin. Ces qualités techniques tranchent avec la version longue qui est très en retrait sur ce plan. La photographie léchée de Bernard Zitzermann met bien en valeur les paysages et constructions bretonnes, et les costumes pittoresques.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 stéréo en Français.

Avis : Sans être défaillante, la bande son stéréo n'est pas tout à fait à la hauteur des quelques scènes épiques du film qui auraient largement bénéficié d'une ampleur plus grande, et d'une spatialisation avant-arrière. Les dialogues sont néanmoins très clairs, et la très belle partition musicale de Georges Delerue est bien mise en valeur.


L'Interactivité : 1.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont animés et sonorisés. Le film du disque 1 n'est découpé qu'en 12 chapitres, et malheureusement les quatre épisodes de la version longue ne sont pas chapitrés individuellement.


Les bonus :

En fait de bonus, on a la version longue diffusée à la télé, répartie sur deux disques. Il devait probablement rester de la place sur ces disques pour quelques documents sur le tournage, mais l'éditeur n'a pas daigné faire cet effort..

  • Sur le disque 1, bande annonce en 4/3 format 1;85:1, de qualité technique très décevante.
  • Les disques 2 et 3 présentent chacun deux épisodes de la version longue du film (4 fois 52 minutes). Cette version est présentée en 16/9 au format 1.85:1, avec des couleurs plus ternes et moins bien contrastées, et plus de défauts de pellicule, que le film du disque 1. De plus la compression montre de vraies limites en de nombreuses circonstances.
    Cette version longue contient quelques passages non repris dans le film, mais en général il s'agit surtout de scènes qui seront un peu raccourcies dans la version salles. Cela permet de donner un peu plus de profondeur aux personnages et de mieux lier quelques faits qui apparaissent sans trop d'explications dans la version courte. Les épisodes 2, 3, 4 débutent par un court résumé de ce qui s'est passé auparavant, et tous contiennent les génériques de début et de fin au complet. Un montage où cette version longue serait présentée d'affilée durerait environ 195 minutes, soit 55 de plus que le film.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent inséré dans un boîtier cartonné, avec une alvéole sur la partie gauche, et deux en quinconce sur la partie droite. Le visuel est différent de l'affiche du film qui présentait aussi les quatre personnages principaux, mais sur fond bleu foncé. Au verso de la jaquette, on a une galerie des portraits des dix personnages principaux. On notera dans le résumé du film une erreur flagrante, puisque Tarquin n'est pas un fils de Savinien.



    La sérigraphie

    Les trois sérigraphies présentent un bel ensemble, avec le disque du film montrant les quatre personnages principaux, et les deux disques de la version longue se complétant pour figurer l'affrontement des "bleus" républicains contre les "blancs" royalistes. Les logos ne sont pas trop voyants, et les mentions légales en pourtour, minuscules et de couleur claire, sont quasi invisibles.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (14.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 09/03/2008 à 18:53 par jean-michel : Une critique intéressante pour ce film sombre que j'ai l'intention d'acheter(pour Noiret)

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2018