DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


UN LINCEUL N'A PAS DE POCHES

Lui écrire surfeur51

Un linceul n'a pas de poches DVD sorti le 12/05/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Pathé
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 11 Octobre 1974
Nombre d'entrées : 249 000 env.

Durée du film : 2 h 05 min.
Acteurs: Michel Serrault

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4064


   

Le Film : 7.5/10

Résumé : Ne supportant pas les compromissions, un journaliste intègre démissionne et décide de fonder un journal au service de la vérité.

Avis : Jean-Pierre Mocky s'est illustré dans les années 70-80 comme un réalisateur à part, avec un style cynique et une façon assez abrupte de critiquer les systèmes établis. "Un linceul n'a pas de poches", inspiré du roman "No pockets in a shroud" de l'américain Horace Mac Coy, s'attaque à la presse, ou plus exactement à tous ceux qui veulent la museler. Ce pamphlet sans concession constitue une charge contre à la fois les patrons des journaux qui acceptent de couvrir les copains et les coquins, contre les hommes politiques qu'ils soient de droite et de gauche, les syndicats qui protègent avant tout leurs intérêts, les femmes qui se conduisent comme des putes, les hommes qui se conduisent comme des brutes, les bourgeois tous véreux, et quelques autres travers de nos bonnes sociétés. Avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, le réalisateur-scénariste-acteur déroule un drame assez noir dont le dénouement brutal ne laisse guère place à l'optimisme. Ce film ne connu guère plus de succès que ses autres films, mais il représente un spécimen intéressant d'un cinéma populaire engagé. Sa musique, nominée aux Césars, est devenue un air extrêmement connu, même si bien peu de gens savent de quel film elle provient.

Michel Dolannes (Jean-Pierre Mocky), que tout le monde appelle Mick, est un journaliste qui aime "dire les choses telles qu'elles sont", et l'attitude de son patron (Michel Galabru), qui lui demande de mettre de l'eau dans son vin pour éviter les scandales, le conduit à démissionner pour créer son propre journal, "Le Cosmopolite". Il va être aidé dans sa tâche par Jo, un ami rédacteur, Mira Barnowski (Myriam Mézières), une réfugiée russe amoureuse de lui, Nathaël Grissom (Francis Blanche), un vieil imprimeur qu'il a sorti de la retraite, et par le commissaire de police Bude (Jean Carmet), qui lui fournit en sous-main les preuves dont il a besoin pour lever les scandales sans risquer d'être démenti. Après avoir dénoncé des magouilles sportives, et conduit au suicide un médecin réputé, le docteur Carlille (Jean-Pierre Marielle), en révélant la mort de trois filles mal avortées, Mick va s'attaquer au maire de la ville, Minecci (Paul Muller) intéressé par les petits garçons et qui a commandité un meurtre pour masquer sa dépravation. Mais en s'attaquant à tout ce beau monde, Mick va se faire des ennemis, riches et puissants, et il va s'attirer de très gros ennuis… Dolannes n'est pas non plus un saint, il joue au séducteur et n'hésite pas à se servir des femmes pour obtenir des faveurs ou de l'argent. Ainsi il va se jouer de la très belle Avril (Sylvia Kristel), de la très riche Madame Mardène (Martine Sarcey), et de la très amoureuse Liliane Blesh (Marisa Muxen), pour atteindre son but. Il n'hésite pas non plus à exposer dangereusement une femme qui a été témoin du meurtre qu'il veut dénoncer, la malheureuse étant kidnappée par les commanditaires et laissée pour morte après avoir été torturée au fer rouge. Les seuls personnages vraiment sympathiques du film sont ceux qui aident Mick, Mira, Jo, et le commissaire Bude.

Le style de Mocky est à l'emporte-pièce, et son souci est moins d'obtenir un jeu d'acteurs convaincant que d'asséner une démonstration en grossissant le trait. Néanmoins un casting renommé (en plus des acteurs déjà cités, on notera à l'affiche Michel Constantin, Daniel Gélin, Michel Serrault et Michael Lonsdale) assure de la qualité de jeu des comédiens. Les dialogues crus et plusieurs scènes plus racoleuses qu'érotiques pourront choquer certains, mais tout cela est dans le ton du film qui dénonce des scandales tous plus ou moins liés au sexe. Le film apparaît aussi comme fortement daté au niveau des costumes, coiffures et des voitures (on notera la Coccinelle customisée de Dolannes…), mais aussi au niveau du contexte politique, le parti communiste ayant à l'époque une audience qu'il n'a plus aujourd'hui. Par contre l'histoire pourrait se passer n'importe où et à n'importe quelle époque. Auteur d'un cinéma pamphlétaire, Mocky aurait eu peut-être plus de succès avec un scénario un peu plus subtil et des "méchants" moins caricaturaux et moins manichéens. Mais la (re)découverte aujourd'hui de ce style de film, qui tranche avec les productions actuelles souvent plus aseptisées est à la fois intéressante et divertissante.


L'Image : 1/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.66:1

Avis : Le master n'a pas été restauré et souffre de nombreux défauts de pellicule, particulièrement au début du film. Les couleurs sont belles, mais les contrastes sont souvent trop appuyés. La définition est inégale, avec des scènes précises et d'autres, en général sombres, marquées par du grain trop présent. La compression est loin d'être parfaite. Sur le plan artistique, le film ne fait pas dans la recherche esthétique, mais a le mérite de restituer l'ambiance de Paris et de sa banlieue dans les années 70.


Le Son : 1/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 Mono en Français - Sous-titres : Français (sourds et malentendants), Anglais

Avis : Bande son mono, donc plate même si elle est répartie sur les deux enceintes latérales, de surcroît pas toujours très claire avec des dialogues ayant quelquefois du mal à ressortir nettement. Le point positif est la musique de Paul de Senneville et Olivier Toussaint, très agréable mais malheureusement très répétitive, le thème ayant été ensuite repris à de nombreuses reprises.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et sonorisés avec l'air principal du film.


Les bonus :

Bonus modestes, mais un petit effort de l'éditeur compte tenu de l'aspect marginal du film.

  • Introduction de quatre minutes, par Jean-Pierre Mocky, en 16/9. Mocky évoque le roman original et l'adaptation qu'il en a faite avec Alain Moury, ainsi que les critiques essuyées par son film à sa sortie. Il précise aussi que la musique a rapportée à elle seule plus d'argent que le film lui-même.
  • Galerie de 6 photos en 16/9.
  • Affiche du film, dans un cadre 16/9.
  • Critique parue dans Le Monde, sur deux pages 16/9. Cette critique est plutôt positive alors que de nombreuses autres furent très négatives.
  • Bande-annonce en 16/9, format cinéma respecté.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack mince sans étui, donc sans système de fermeture. Le visuel montre l'affiche originale du film comme collée sur un cadre style cartonné consacré à la collection des films de Jean-Pierre Mocky.



    La sérigraphie

    Sérigraphie très belle et très originale, figurant une bobine de film à l'ancienne, sorte de clin d'œil au DVD qui contient ce que contenait ladite bobine. Les logos et textes légaux sont discrets, tout comme le titre du film et celui de la collection.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (11.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 03/12/2007 à 10:20 par 20-100 : Désolé, je fais mes premiers pas... (pourvu que ça marche cette fois-ci) ! je reprends donc : La remarque est facile (et maintenant, ça sent le réchauffé... !) : [quote] le thème ayant été ensuite repris à de nombreuses reprises. [/quote] (-; Toutefois, un grand remerciement à surfeur51 pour ce DVD A LA LOUPE, fort intéressant - de par son choix également ! - et bien fait, qui donne à connaître et envie. (humblement, merci !)
    - le 03/12/2007 à 09:59 par 20-100 : La remarque est facile : <> (-; Toutefois, un grand remerciement à surfeur51 pour ce DVD A LA LOUPE, fort intéressant - de par son choix également ! - et bien fait, qui donne à connaître et envie.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020