DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


BLACK BOOK

Lui écrire surfeur51

Black book DVD sorti le 14/11/2007


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Pathé
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 29 Novembre 2006
Nombre d'entrées : 124 900 env.

Durée du film : 2 h 20 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3682


   

Le Film : 10/10

Résumé :  La Haye, sous l'occupation allemande. Lorsque sa cachette est détruite par une bombe, la chanteuse Rachel Stein tente, avec un groupe de Juifs, de gagner la Hollande Méridionale, déjà libérée. Mais une patrouille allemande les intercepte et seule Rachel échappe au massacre…

Avis : Après de nombreuses années hollywoodiennes, le réalisateur hollandais Paul Verhoeven revient au pays pour tourner, avec "Black Book", la plus grosse production jamais réalisée aux Pays-Bas, sur la base d'un projet qu'il nourrissait depuis de nombreuses années. L'action se déroule pendant la seconde guerre mondiale, est riche en évènements et rebondissements, et on y retrouve les deux thèmes récurrents chez ce réalisateur, la violence, et le sexe, utilisé par les femmes comme une arme de défense ou un moyen permettant de parvenir à ses fins. Assez peu distribué en France, ce film exceptionnel n'a pas eu en salles le succès qu'il mérite et sa sortie DVD devrait être pour beaucoup l'occasion de le découvrir.

Rachel Stein (Carice van Houten), parce qu'elle est juive, doit se cacher en cette année 44 au sein d'une famille chrétienne qui lui demande, pour gagner sa nourriture, d'apprendre chaque jour un verset du Nouveau Testament. La destruction de la demeure qui l'abrite va la mettre sur les routes pour une épopée dramatique qui la conduit à entrer dans la résistance hollandaise, dirigée par Gerben Kuipers (Derek de Lint) et le docteur Hans Akkermans (Thom Hoffman). Pour tenter de délivrer des résistants arrêtés, dont le fils de Kuipers, elle accepte de tenter de séduire le capitaine Ludwig Müntze (Sebastian Koch), le chef de la Gestapo locale. Mais des sentiments vont naître entre celle qui se fait appeler Ellis de Vries, et l'officier qui n'a pas perdu toute humanité, surtout si on le compare à son subordonné, le lieutenant Franken (Waldemar Kobus). Et au sein même des résistants, n'y a-t-il pas des traîtres au moins aussi dangereux que l'ennemi ? Ellis finira par découvrir un carnet noir (black book) qui fera la lumière sur les responsabilités de chacun.

En plus d'une action soutenue, d'une romance assez juste vues les circonstances, ce film se veut refléter de manière réaliste les atrocités de la guerre, alors qu'il y avait des bons et des salauds dans chaque camp, et que, au niveau individuel, chacun jouait du mieux qu'il pouvait avec ses forces et ses faiblesses pour tenter de survivre, ou pour profiter des circonstances pour s'enrichir. Le réalisateur ne va pas par quatre chemins pour dépeindre de manière abominable ce qui était abominable (le massacre sur la barge, les séances de torture, ou, dans un autre registre, la scène des excréments). Par ailleurs il n'hésite pas à montrer, avec un certain voyeurisme habituel chez lui, que l'arme la plus sûre pour une femme de mettre un homme de son côté, c'est d'user de ses charmes.

Le film est structuré comme un long flash-back sur les souvenirs de Rachel, entre deux scènes qui se déroulent en 1956. Il nous permet de découvrir une étonnante Carice van Houten, pratiquement inconnue hors de son pays, qui se révèle comme une actrice prodigieuse, au jeu très nuancé, et aussi très belle, et qui fait de Rachel une des figures féminines les plus intéressantes de l'histoire du cinéma. Les deux personnages masculins principaux sont aussi joués par des acteurs peu connus, mais Thom Hoffman et Sebastian Koch interprètent sans la moindre fausse note ces rôles de personnalités complexes. Le reste du casting, avec de très nombreux personnages, est aussi en général d'un excellent niveau. La réalisation de Verhoeven est digne de sa réputation et "Black Book" peut être considéré à ce jour comme son œuvre la plus aboutie. La richesse du scénario qu'il a co-écrit avec Gerard Soeteman, le budget dont il disposait, la somptuosité des décors et des accessoires, l'expérience acquise dans ses œuvres précédentes (on retrouve des thèmes ou idées déjà traités dans des films aussi différents que "Showgirls", "La chair et le sang" ou "Basic Instinct"), assurent un spectacle exceptionnel et prenant du début à la fin, avec un parfum d'aventure marqué, soutenu par une musique admirable, écrite par Anne Dudley. Le goût pour la provocation du réalisateur hollandais ne l'a bien sûr pas quitté, et certains passages du film qui ne ménagent pas grand monde pourront faire grincer des dents, surtout dans les séquences qui suivent immédiatement la fin de la guerre, quand la folie vengeresse aveugle tous ceux qui ont souffert de l'occupation. L'aspect historique des choses est aussi assez intéressant, la résistance contre le nazisme dans des petits pays comme la Hollande étant en définitive peu connue, et il faut souligner tout le soin apporté dans la reconstitution d'une époque.

Il n'y a pas vraiment de héros au sens épique du terme dans ce film, juste une approche très humaniste d'un conflit inhumain, sans masquer les ambiguïtés des comportements de chacun. Avec cela Verhoeven réussit à nous captiver, nous émouvoir ou nous bouleverser, et nous faire réfléchir sur la nature humaine tout en nous divertissant, et c'est ce qui fait de son film un authentique chef d'œuvre. La dernière image clôt le film sur une note pessimiste, montrant que la folie des hommes n'est pas prête de s'arrêter, et faisant le lien avec une situation encore actuelle.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'image est impeccable avec des couleurs naturelles bien rendues, des beaux contrastes et une définition précise. La compression a été réalisée avec soin, cette qualité d'image étant peut-être la cause du faible volume des bonus, compte tenu de la longueur du film. La photographie de Karl Walter Lindenlaub est remarquable, aidée par la qualité de la reconstitution d'époque, donnant un parfum d'authenticité à l'image.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Hollandais - Sous-titres : Français imposé sur la VO.

Avis : Bande son du même niveau de qualité que l'image, avec une utilisation judicieuse de toutes les enceintes pour restituer aussi bien des détails sonores subtils que de violentes explosions ou des mitraillages. Les dialogues sont bien séparés, et la très belle partition musicale d'Anne Dudley montre une bonne ampleur. VO et VF sont très proches en rendu sonore. A noter que les textes parlés en allemand ne sont pas traduits, ni en VO, ni en VF, et donc la VF comporte également de nombreux sous-titres.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et sonorisés, avec une animation recherchée et assez réussie. Le film est découpé en 24 chapitres. Il faut repasser par le menu pour passer de VF à VOst.


Les bonus :

Réduits en nombre, ces bonus sont de bonne qualité pour une édition à un seul disque. On regrettera juste l'absence d'un commentaire du réalisateur.

  • Les coulisses du tournage : documentaire de 19 minutes en 4/3 VOst. Pour une fois il s'agit d'un vrai making of, ne contenant pratiquement que des images du tournage et des interviews prises durant cette phase. Malgré la durée courte de ce document (en fait la sauce n'est pas rallongée par des extraits du film), il permet de se rendre compte comment "Black Book" a été créé, et fournit plusieurs anecdotes et détails techniques intéressants.
  • Bande-annonce en 16/9, VOst et VF, format cinéma respecté.
  • Galerie de 24 photos, sous forme de diaporama au format 16/9. On appréciera pour une fois que ces photos remplissent entièrement l'écran, leur qualité étant en outre remarquable.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent inséré dans un étui cartonné très soigné. Les visuels de l'étui et de la jaquette sont identiques, les titres de l'étui étant en relief et l'impression en mat satiné du plus bel effet. Le visuel principal reprend dans sa partie haute l'affiche du film, complétée dans sa partie basse par un montage de quelques scènes extraites du film.



    La sérigraphie

    La sérigraphie reprend le personnage de Rachel/Ellis comme il apparaît sur l'affiche. L'impression est fine, le rond central est imprimé, les logos et textes assez discrets sauf l'affreux "Interdit à la location".

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (19/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 16/11/2007 à 11:41 par JBOX : Bravo pour cette critique élogieuse du dernier Verhoeven, une pépite passée inaperçue en salle malheureusement.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019