DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LES AUTRES - MIDNIGHT MOVIES

Lui écrire surfeur51

Les autres - Midnight movies DVD sorti le 05/02/2007


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : StudioCanal
Distributeur :
Universal StudioCanal Vidéo

Date de sortie en salle : 26 Décembre 2001
Nombre d'entrées : 1 566 000 env.

Durée du film : 1 h 40 min.
Acteurs: Nicole Kidman

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3497


   

Le Film : 9/10

Résumé : Ile de Jersey, 1945. Dans une immense demeure victorienne isolée, Grace élève seule ses deux enfants. Atteints d'un mal étrange, ces derniers ne peuvent être exposés à la lumière du jour. Lorsque trois nouveaux domestiques viennent habiter avec eux, ils doivent se plier à une règle vitale : la maison doit être constamment plongée dans l'obscurité, et aucune porte ne doit être ouverte avant que la précédente n'ait été fermée. Pourtant, l'ordre rigoureux instauré par Grace va être défié par des intrus...

Avis : Dire que "Les Autres" est un film d'ambiance est un euphémisme, tout y étant fait pour faire vivre au spectateur une expérience unique, plutôt angoissante. La musique, les bruitages, les images, aussi sombres et énigmatiques que les personnages eux-mêmes, et un scénario particulièrement astucieux sont là pour créer en permanence un sentiment de malaise qui se superpose à la curiosité de connaître la clé de l'énigme. Et celle-ci est telle que sa révélation restera un des très grands moments que peut faire vivre le cinéma d'angoisse, et il serait criminel de donner la moindre information à ce sujet pour ne pas gâcher le plaisir de ceux qui découvriraient le film. En tous cas l'impression laissée est extrêmement forte, et a valu à ce film un beau succès, d'ailleurs le plus grand de tous les temps en Espagne, pays du réalisateur Alejandro Amenábar, qui en a également écrit le scénario.

Les personnages sont peu nombreux. Il y a Grace (Nicole Kidman), dont le souci quotidien est de protéger ses deux enfants, victimes d'une maladie très rare, le xeroderma pigmentosum, des rayons du soleil qui seraient mortels pour eux, alors qu'elle doit pourvoir en parallèle à leur éducation, très religieuse. Anne (Alakina Mann), la fille aînée, et son frère Nicholas (James Bentley) sont donc condamnés à vivre dans une bâtisse sinistre au milieu d'un parc isolé dans l'île de Jersey, dans des pièces uniquement éclairées à la bougie. Trois domestiques vont se proposer pour aider Grace, Bertha Mills (Fionnula Flanagan), la gouvernante, Edmund Tuttle(Eric Sykes), le jardinier, et la jeune Sylvia (Elaine Cassidy), la servante, muette. S'il sont dévoués à Grace et ses enfants, on ne peut dire que ces domestiques apportent une vraie joie de vivre dans le triste manoir. Il y a également Charles, le mari de Grace (Christopher Eccleston) qu'on va voir revenir de la guerre, meurtri par l'horreur vécue sur le front, et puis il y a "les autres", ceux que l'on entend se déplacer dans les pièces d'à côté, qui ouvrent les portes et retirent les rideaux, mais qu'on ne voit jamais, et qui se contentent de semer la terreur auprès de Grace, et accessoirement chez le spectateur.

Trois éléments font de ce film une perle rare. Le premier est ce scénario d'une totale originalité avec un dénouement littéralement glaçant, le second est la musique qui accompagne avec discrétion des bruitages subtils qui donnent la chair de poule, le réalisateur ayant lui-même composé cette partition qui se marie si bien avec son histoire. Enfin il y a Nicole Kidman, qui incarne une Grace à la fois froide et d'une sensibilité à fleur de peau, et qui rend palpable une large gamme d'émotions, au premier rang desquelles la peur, la colère, et l'angoisse pour la santé de ses enfants qui sont tout pour elle. Contrainte à une certaine dureté envers eux, elle n'est pas tendre non plus avec ses domestiques, et si l'on admire son courage et sa détermination, on ne peut pas vraiment trouver sympathique cette mère rigide et souvent inquiétante. "Les autres" ayant été tourné à la même période que "Moulin Rouge", on a du mal à admettre que c'est la même actrice qui interprète l'étincelante Satine au tempérament de feu, et la glaciale et puritaine Grace. Parmi les autres points notables concernant ce film, on soulignera les décors rétro de la grande demeure, qui constitue presque un personnage à part entière, et la qualité du jeu des enfants, malgré leur inexpérience à tous les deux.

Le ton du film est donné dès la première seconde, avec un hurlement de Grace qui se réveille après un cauchemar. Le visionnage est plutôt stressant, et il se démarque des films d'horreur en ce sens qu'à aucun moment on ne voit ni une goutte de sang ni la moindre violence. Il n'en distille pas moins une sourde terreur et n'est pas à conseiller aux âmes trop sensibles (il a d'ailleurs été interdit aux plus jeunes). Mais pour ceux qui aiment à se faire peur, il est à voir et même à revoir, car il est intéressant quand on en connaît la clé d'apprécier de nombreuses petites touches subtiles qui prennent alors un tout autre éclairage.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.77:1

Avis : Le film, au format 1.85:1, a été légèrement recadré pour coller parfaitement au format 16/9. Si les couleurs grises et sombres sont bien restituées, avec de beaux contrastes soulignés par des noirs profonds, et si la définition est en général très bonne, on regrettera quand même quelques artefacts de compression, sans doute dus à la difficulté d'encoder des images très sombres ou brumeuses. On peut aussi se demander si la présence d'une piste DTS, pas bien utile compte tenu de la qualité des pistes DD, n'a pas également un peu plombé la compression.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais, DTS 5.1 en Français - Sous-titres : Français imposés sur la VO, pour malentendants sur la VF.

Avis : Le quasi sans faute pour une bande son exceptionnelle qui entre pour une large part dans le succès du film. La dynamique est parfaite, et la spatialisation est très poussée, recréant une ambiance angoissante, et lors des passages ou "les autres" se manifestent , on a vraiment l'impression de les avoir parmi nous. La musique, discrète mais enveloppante, participe à cette ambiance, les dialogues restant toujours très clairs, aussi bien en VF qu'en VO.


L'Interactivité : 1.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont animés et sonorisés. Le film est découpé en 24 chapitres, et il faut repasser par le menu pour changer de langue, le point de lecture étant conservé.


Les bonus :

La présente édition, à un seul disque, ne comporte en bonus que les commentaires du réalisateur.

  • Commentaires d'Alejandro Amenábar, en espagnol sous-titré. Le réalisateur nous fournit une quantité incroyable d'informations, à la fois concernant les acteurs, le tournage, les détails techniques, les trucages, les aspects sonores et les scènes tournées et coupées au montage. Probablement un des meilleurs commentaires de film jamais réalisé.


  • Pour ceux qui souhaiteraient acquérir l'édition deux disques, ils y trouveront en plus :
  • Making of de 23 minutes en 4/3 Vost, très classique dans sa forme mais assez intéressant dans le fond, en évitant tout promotionnel. Il est néanmoins complètement éclipsé par la qualité des commentaires.
  • Reportage sur les effets spéciaux, 5 minutes en 4/3 avec fond musical, sans commentaires mais avec un montage visuel très didactique.
  • Documentaire sur le xeroderma pigmentosum (25 minutes en 4/3 VF), où l'on voit que les précautions décrites dans le film sont vécues pour de vrai par ceux qui sont atteints par cette maladie très rare.
  • Albums de photos de tournage, et dessins de production et maquettes de la maison (diaporamas en 16/9, avec fond musical)
  • Comparaison film/storyboard pour 5 scènes du film, en 16/9.
  • Filmographies de Nicole Kidman et Alejandro Amenábar, sous forme de listes déroulantes.
  • Bandes annonces de "Spy Game", Nous étions soldats", "3 zéros", Avalon", "Ali",et "L'Auberge espagnole", tous en 4/3 VF.
  • Deux bandes-annonces de "Les Autres" (4/3 VO et VF)

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir, le visuel de la pochette reprenant l'affiche du film, une composition centrée sur Grace dont le regard exprime l'angoisse. Il est à noter que si la page des caractéristiques techniques indique qu'il y a 2 DVD9, il ne s'agit en fait que d'une édition à un seul disque.



    La sérigraphie

    La sérigraphie montre une scène du film où la jeune Anne hurle de terreur. Le rond central est imprimé, les textes légaux et les logos sont assez discrets. Il est à noter que le titre du film n'apparaît pas. On regrettera la trame grossière de l'image qui donne un aspect pas bien fini à cette sérigraphie.


    Note Finale : (16.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 02/03/2007 à 13:33 par SebsokK : En effet, "Les Autres" est un excellent film. Nicole Kidman est très impressionnante même si je ne compte parmi ses fans. L'ambiance y est extrèmement réussie, et le twist final est hallucinant. Vraiment extra!

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020