DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


FREDDY II : LA REVANCHE DE FREDDY - EDITION PRESTIGE TF1

Lui écrire langeikki

Freddy II : La revanche de Freddy - Edition prestige TF1 DVD sorti le 17/10/2002


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Distributeur :
TF1 Vidéo

Date de sortie en salle: 26 Février 1986
Durée du film : 1 h 22 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
2652


   

Le Film : 4.5/10

Résumé : La famille Walsh emménage dans une maison restée abandonnée depuis quelques temps à Elm Street. Les adolescents de la rue recommencent à faire d'effrayants cauchemars dans lequel Freddy Krueger tue des enfants, des cauchemars qui malheureusement trouvent leurs répercussions dans la réalité. Ron est l'un de ses adolescents possédés dans ses rêves par Freddy. Sa petite amie est la seule à pouvoir l'aider, et empêcher l'ignoble serial killer d'utiliser les cauchemars de Ron afin de commettre d'autres crimes...

Avis : Un deux, Freddy te…. Ah non pardon je l’ai déjà faite celle-ci lol Me voila un peu perplexe après avoir regardé de plus près le 2ème opus de la série debutée par le classique de Wes Craven «les griffes de la nuit» Comme pour toutes les suites il y a fort a parier que l’original est et restera insurpassable. Je tue le suspense ? Ok ! Ce n’est pas grâce au film de Jack Sholder que l’adage se verra contredit. Déjà il faut souligner que ce film s’est construit dans l’urgence, New line conscient de tenir le bon filon pour pouvoir prospérer surfa sur la vague suscitée par la silhouette de l’homme au chapeau et valida sa franchise tout en gagnant des fans toujours avides de nouvelles aventures pour leur "méchant" favori. Bien sur le plaisir de retrouver notre croquemitaine préféré est tres ancré dans notre approche et aura donc tendance a amenuiser notre esprit critique mais force est de constater que cette revanche de Freddy n’est pas si mauvaise qu’on a pu l’entendre et le lire ci ou la. Certes il a de nombreux défauts, au premier chef le scénario confié a un obscur technicien de labo (David Chaskin) qui dénature complètement l’œuvre originale pour ne garder que la bonne vieille carcasse de Freddy et quelques références a son illustre aîné.
Oui, dans ce film on croit notre héros lâché dans une histoire hésitant entre le film de poltergeist et la possession démoniaque sauce exorciste. Cette nouvelle approche relègue les cauchemars et l’onirisme du premier volet aux oubliettes en faisant la part belle aux apparitions d’un Krueger entrant de plain pied dans la réalité et plein cadre sur l’écran.
On aura beau tenter de nous faire croire que c'est un héros de slasher comme les autres, il n’en est rien et les puristes auront raison d’interpréter ce virage comme une trahison.

Ceci noté il faut désormais s’attarder sur le casting et la encore rien de transcendant… Mark Patton sur lequel pèse la lourde charge de succéder à Heather Langenkamp ne s’en sort pas. Son manque de charisme et une personnalité quasi inexistante font de son rôle le gros point mort du métrage. Kim Myers (sosie parfait de Meryl Streep) qui joue sa petite amie est un bon second couteau mais n’arrive pas non plus à capter la lumière…
Résultat ? La vedette du film devient Mr Krueger himself ! Le qualificatif de héros que j’ai utilisé plus haut dans la critique est tres a propos tant la médiocrité des rôles périphériques au monstre lui donne la plus grande importance. La on est pas déçu, Robert Englund sous son masque de latex s’en donne a cœur joie et nous ravit une nouvelle fois en incarnant le bonhomme avec talent, sans tomber dans la caricature. J'en profite d'ailleurs pour souligner le magnifique travail de l'équipe des maquilleurs qui réalisa sur celui ci l'une de ses plus belles incarnations graphiquement parlant.

Bon cette fois assez parlé des défauts, penchons nous sur les donnés qui sauvent le film du naufrage ; C’est a partir du meurtre de Grady que la bobine s’emballe et nous restitue le meilleur du Freddy que l’on aime(ra La transformation de Jesse est tres impressionnante et le film commence vraiment lors de cette scène. L’action devient trépidante, sans temps mort et le suspense palpable. Le croque mitaine s’en donnera a cœur joie lors de la fiesta organisée par Lisa et nous glorifiera d’un cultissime : "A présent vous etes tous mes enfants" Cette surenchère de charisme ne fera pas encore passer Freddy pour un cabot (le film étant tout de même tres premier degré) mais le chemin est creusé et cela dessert un sentiment de peur pas du tout travaillé avec des effets de surprise atteignant des niveaux d’adrénaline tres bas voire inexistants. Ne parlons même pas des cris de Jesse a mi chemin entre ceux d’une truie en chaleur et d’une sirène de pompier malade...

Non en fait il n’y a vraiment pas beaucoup de positif a tirer de ce film mais une intuition, peut être un peu de naïveté aussi ne me pousseront pas a être trop sévère. Cette revanche de Freddy est un bon divertissement et uniquement cela, il propose bien sur de revoir la créature de Craven ce qui en soi est déjà une bonne nouvelle pour les fans, mais son approche distordue du personnage (il n’est plus question de rêves dans ce second volet) son casting plus que médiocre, et son scénario trop peu travaillé le laissent loin, tres loin derrière son grand frère… Dormez bien les enfants, cette fois ci vous n’avez rien a craindre…


L'Image : 2/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio 1.85:1

Avis : L’image n’est pas parfaite mais on s’en contente facilement vu que l’ambiance est beaucoup moins prenante que lors du premier volet des aventures de Freddy. Quelques scenes dans la chaufferie pourront un peu nous dépayser du ghetto bourgeois d’Elm street mais d’un point de vue artistique cet épisode n’a rien de flamboyant.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Français Dolby digital 5.1 et mono d’origine - Sous-titres : Français/Anglais

Avis : Une piste française tres honorable avec néanmoins un tres gros défaut de doublage : Lisa quand elle ouvre le journal de Nancy dit « Lisa Thomson » au lieu de »Nancy Thomson » Une piste V.O avec sous titres anglais et français soit le minimum syndical pour une édition prestige mais tout les Freddy ont subi le même traitement. L’ambiance sonore elle a totalement perdu le charme du premier volet et prends simplement ses marques sur la norme du film d’horreur pour ado de l’époque. Classique mais efficace.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Des menus simples mais tres agréables a l’œil, le plan final du premier cauchemar de Jesse est tres bien reproduit et se voit meme animé grace a des eclairs sporadiques a l’écran et des images subliminales du monstre. La navigation est tres simple et ne posera aucun problème


Les bonus :

22 minutes de bonus ça fait maigre par rapport au tres beau making of présent sur les griffes de la nuit. Aucune intervention des acteurs sauf celles de robert Englund. Un peu de déception meme si ces repotages ont eu le merite de me passioner…

  • Un nouveau héros : On apprends dans ce mini docu qu’a l’époque New Line ne tournait pas, seul les griffes de la nuit leur rapportait de l’argent. Ils ont donc décidé de se faire nourrir par Freddy au moins pour un temps… Stratégie payante quand on voit l’importance qu’a pris cette firme dans le paysage cinématographique hollywoodien. Ensuite Jack Sholder et Wes Craven confrontent leur point de vue sur le « nouveau » Freddy. Interventions de Robert Shaye, Jack Sholder et Wes Craven


  • L’érotisme de Freddy : Voici la fameuse featurette ou l’on apprends que Freddy 2 a une forte aura Homo érotique, mises bout a bout les scènes concernés sont explicites mais le spectateur n’aura pas forcement le besoin d’analyser cela durant le film. Les 3 intervenants pointeront également chacun à leur tour les défauts majeurs de cette suite : Rachel Talalay, Jack Sholder et Robert Englund


  • Le maquillage : Kevin Yagher le responsable du maquillage de Freddy nous explique comment il a travaillé et avec quels outils pour rendre sa créature « de mon point de vue » aussi fidèle au visage du Freddy tel qu’on voudrait l’imaginer. Interventions de Kevin Yagher et Jack Sholder


  • La parade de Freddy : Jack Sholder et Jeffrey Wells le responsable de la promotion pour ce film nous expliquent le concept auquel ils ont adhéré pour avoir un plus grand écho dans la presse et pour surtout mettre en avant le coté tres populaire de Freddy Krueger. Pour finir Robert Englund nous explique ce que représente Freddy selon lui.


  • Les Cauchemars :
  • Freddy au volant : Ne parlez pas au chauffeur !!
  • La proposition : Tu veux etre mon ami ?
  • Le gant de Freddy : « Tu tuera pour moi ! »
  • Mort au prof : Poltergeist dans la salle de sport
  • Envouté : Singing in the night
  • Petite sœur : Freddy et les enfants une belle histoire d’amour
  • Freddy revient : Sors de mon corps !!!!
  • Le carnage : Un invité surprise
  • Le repaire infernal : Scène finale
  • Le Bus : En route pour Freddy 3
  • Les filmographies : Mark Patton, Kim Myers, Robert Rusler, Robert Englund, Hope Lange, Clu Gulager, Robert Shaye, Jack Sholder
  • La bande annonce : Bande annonce en V.O.ST de La revanche de Freddy

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Toujours un tres joli packaging en digipack, c’est un vrai plaisir de retrouver les affiches originales mais cela aurait été mieux si elles étaient sur le premier volet du pack.



    La sérigraphie

    Comme le veut la tradition pour cette édition la sérigraphie reprends le visuel de la jaquette sur un fond rouge avec en arrière plan 3 griffures.


    Note Finale : (11/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020