DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


DA VINCI CODE - EDITION LIMITéE - VERSION LONGUE / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Da Vinci code - Edition limitée - Version longue / 2 DVD DVD sorti le 17/11/2006


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Columbia / Tristar
Distributeur :
GCTHV (Gaumont/Columbia/Tristar Home Video)

Date de sortie en salle : 17 Mai 2006
Nombre d'entrées : 4 158 500

Durée du film : 2 h 47 min.
Acteurs: Tom Hanks Jean Réno

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4988


   

Le Film : 8/10

Résumé : Robert Langdon, éminent spécialiste de l'étude des symboles, est appelé d'urgence au Louvre : le conservateur du musée a été assassiné, laissant avant de mourir de mystérieux symboles... Avec l'aide de la cryptologue Sophie Neveu, il va mener l'enquête et découvrir des signes dissimulés dans les oeuvres de Léonard de Vinci. Tous les indices convergent vers une puissante organisation religieuse prête à tout pour protéger un secret capable de détruire un dogme deux fois millénaire...

Avis : "Da Vinci Code" est une adaptation cinématographique du célèbre roman de Dan Brown, celui-ci s'étant impliqué personnellement dans la production du film. L'histoire, à très forte connotation religieuse, est purement fictionnelle, mais les polémiques qui avaient entouré la sortie du roman, basé sur l'existence d'une descendance du Christ et de Marie-Madeleine, se sont bien sûr retrouvées lors de la sortie de ce thriller, censuré dans de nombreux pays. Par contre-coup cela lui a assuré une publicité gratuite qui fait que, malgré des critiques artistiques plutôt sévères, le succès fut largement au rendez-vous. Cette édition DVD présente une version rallongée par rapport à celle vue en salles, qui, loin d'alourdir le propos, permet de mieux comprendre certains points d'une intrigue assez complexe.

Le film se révèle très fidèle au roman, avec bien sûr la contrainte de faire tenir, sans le trahir, un scénario basé sur une multitude d'indices à l'intérieur de la durée limitée d'un film, même s'il dure presque trois heures dans cette version. Ron Howard réussit néanmoins ce pari, et même ceux qui n'ont pas lu le livre pourront s'y retrouver dans les méandres de cette histoire compliquée de sociétés secrètes, empreinte de mystères et parsemée de morts violentes, dont la révélation finale ne pourra être entrevue qu'après deux heures de film par les plus perspicaces des spectateurs. Le film pourra paraître plus fade à ceux connaissant déjà la clé de l'énigme, mais ils seront plus à même de remarquer les nombreux indices d'où sortira la "vérité", le même phénomène jouant pour une deuxième vision du film. Une de ses qualités réside dans le casting, avec Tom Hanks dans le rôle de Robert Langdon et Audrey Tautou dans celui de Sophie Neveu. En particulier l'actrice française porte une bonne partie du film, et il y a un bon fit entre les deux acteurs, parfaitement à l'aise dans des rôles de personnages fragilisés chacun par un évènement dramatique survenu dans leur enfance. Ils sont épaulés par une série de seconds rôles solides, avec Paul Bettany, excellent en Silas, un moine albinos meurtrier, adepte de l'auto-flagellation et particulièrement inquiétant, Ian McKellen en Sir Leigh Teabing, un expert de la quête du Graal au comportement parfois ambigu, Jean Reno en Bézu Fache, le commissaire chargé de l'enquête sur le meurtre de Jacques Saunière (Jean-Pierre Marielle), le conservateur du Louvre. Le scénario est plein de surprises et de rebondissements, et il nous permet de visiter Paris et Londres sous un jour inhabituel, la linéarité temporelle du récit étant souvent interrompue par de nombreux flash-back à caractère historique. On notera le traitement colorimétrique très particulier de ces flash-back, les faisant ressortir sans ambiguïté.

Le film n'est pas sans défauts, qu'il doit souvent à sa fidélité au roman : les personnages sont assez rigides, et sans humour, ce qui induit une certaine monotonie de forme dans la narration d'une histoire qui procure par ailleurs un suspense de très bon niveau. Les dialogues sont souvent emphatiques, et le côté fictionnel des faits historiques relatés, s'il a fait le succès du livre grâce à son caractère sulfureux, apparaît ici comme trop artificiel pour y croire vraiment, et le film n'a pas, ainsi, l'attrait des reconstitutions historiques basées sur des faits réels. Par contre le succès immense du roman, vendu à plus de 40 millions d'exemplaires de par le monde, créait forcément une attente qu'il n'était pas facile de satisfaire et qui a provoqué une vague de critiques beaucoup trop sévères de la part de la presse spécialisée lors de la Première, qui a eu lieu lors du Festival de Cannes. On a ainsi reproché à Ron Howard un manque de génie et d'avoir donné à son film un caractère trop lisse si on le compare aux aspects anti-conventionnels du scénario, critiques auquel il aurait probablement échappé si le roman était passé inaperçu. Avec le recul, et sorti de tout préjugé, "Da Vinci Code" restera comme un thriller de bonne facture, un divertissement doté d'une intrigue originale, et qui comporte suffisamment de scènes d'action pour ne jamais ennuyer le spectateur malgré sa durée et ses nombreux dialogues.


[ Voir le Logo Détourné pour ce DVD ]

L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.40:1

Avis : La qualité de l'image est quasi parfaite si l'on considère la difficulté d'encoder des scènes très sombres. Les noirs très denses permettent de beaux contrastes donnant une bonne lisibilité de toutes les scènes se déroulant dans l'obscurité. La définition est très précise, quelques artefacts de compression apparaissent en arrêt sur image mais sont invisibles lors du visionnage. Les aspects artistiques de la photographie de Salvatore Totino mettent en évidence un Paris nocturne et mystérieux, avec de très belles vues à l'intérieur du Louvre et dans les églises, les vues plus lumineuses en Angleterre apportant une agréable diversité.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais - Sous-titres : Français, Anglais, Arabe.

Avis : Toutes les voies sont utilisées pour donner une belle spatialisation aux effets sonores, sans débordements du caisson de basses, sauf en de rares occasions. La musique de Hans Zimmer est restituée avec une bonne ampleur, soulignant ses accents emphatiques. Les dialogues, essentiels dans ce film, sont clairs, aussi bien en VO qu'en VF. A noter que sur la VO, de nombreux passages parlés entre français sont en français, et qu'en VF, les passages en latin ne sont pas traduits et sont sous-titrés.


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont animés et sonorisé. Le film est découpé en seulement 21 chapitres, ce qui est un peu juste, et on peut changer de piste audio et de sous-titres à la volée.


Les bonus :

Les bonus se trouvent essentiellement sur le disque 2, avec un long making of de 2 heures en 16/9 VOst, complet et passionnant, et découpé en 11 chapitres accessibles directement à partir du menu.
Sur le disque 1 :

  • La partie française du Da Vinci Code : documentaire de 14 minutes, en 16/9 VF, consacré à l'équipe française du film, sur la base d'interviews de Audrey Tautou, Jean Reno, Jean-Pierre Marielle, Jean-Yves Berteloot
  • Bandes annonces en 16/9 de "Spider-Man 3", "Les Fous du Roi", "Click", "Casino Royale", "Les rebelles de la forêt", "Ultraviolet" et, en 4/3, de "Monster House" et "Une famille 2 en 1".
  • .
    Sur le disque 2 :
  • Premier jour de tournage avec Ron Howard : Ce chapitre sert d'introduction à l'ensemble du making of. Le réalisateur présente l'adaptation du roman et on assiste au début du tournag, au Louvre.
  • Entretien avec Dan Brown : Interview du romancier qui nous parle de son oeuvre et surtout de toutes les polémiques qu'il a soulevées dans les milieux religieux.
  • Un portrait de Langdon : description du personnage principal à travers des interviews de Tom Hanks, Ron Howard et Dan Brown, illustrées par de nombreuses images de tournage.
  • Sophie Neveu, décryptage : même exercice que le précédent, concernant cette fois le personnage de Sophie, à travers les propos, en anglais, d'Audrey Tautou.
  • Unusual suspects : module consacré aux acteurs incarnant les personnages secondaires, illustré également de nombreuses images de tournage.
  • Magical Places : ce chapitre est consacré aux différents lieux de tournage, surtout à Paris, Londres, l'Ecosse et Malte étant évoqués plus succinctement. Est également abordée toute la logistique nécessaire pour tourner dans une grande ville.
  • Close up de Mona Lisa : opinions des protagonistes du film concernant le fameux tableau de Léonard de Vinci.
  • Une expérience sacrée : module séparé en deux chapitres qui abordent essentiellement les aspects techniques du tournage du film, avec des passages consacrés aux effets spéciaux
  • Codes et symboles du Da Vinci Code : chapitre détaillant un certain nombre de symboles sensés donner des indications, mais c'est souvent un peu tiré par les cheveux..
  • La musique du Da Vinci Code : interview du compositeur Hans Zimmer.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack à quatre volets inséré dans un étui cartonné. Le visuel principal reprend l'affiche du film, basé sur "La Joconde" de Léonard de Vinci, avec un graphisme particulier du A de Da Vinci, dont on trouve l'explication dans le film. Dans le rabat du premier volet, on trouve un feuillet 4 pages sur l'adaptation du roman, et des publicités pour des objets de merchandising concernant le film (en particulier le fameux cryptex).

    [ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]



    La sérigraphie

    Les deux disques sont sérigraphiés sur le même modèle, avec une illustration du Louvre pour le disque du film et de Westminster Abbey pour celui des bonus. L'impression est très fine, elle comprend le rond central, les logos et textes légaux sont conçus de façon pas trop voyante, sauf celui indiquant "Tous publics".

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (18/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 21/11/2006 à 17:34 par ROLLO TOMASI : Je te rejoint quant tu affirmes que " Da Vinci code " était un film beaucoup trop attendue pour ne pas décevoir. Cependant où est passé le Tom Hanks doublement oscarisé ?
    - le 19/11/2006 à 19:50 par Niko06 : ce qui manque le plus à da vinci code, c'est justement un réalisateur, avec une vision, ce que n'est pas Ron Howard...
    - le 19/11/2006 à 13:06 par ninnin4 : On ne peut pas dire que nous ayons été toujours d'accord sur certans films mais je dois avouer que je te rejoins entièrement sur celle ci. Sans avoir lu le bouquin, je considère certes DVC comme un bon film mais être toutefois génial. Ron Howard a largement fait mieux et le tout est peut être trop engoncé dans le critère "fidèle au livre" pour nous offrir mieux qu'une mise en image, une réinterprétation de l'oeuvre avec un point de vue prononcé....Ce film aurait peut être gagné à être réalisé quelques années plus tard.
    ...voir tous les commentaires...

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019